Ma séance tri – méthode KonMari

konmari

On ne vante plus les innombrables mérites de la méthode de rangement Konmari, inventée par la japonaise Marie Kondo.

Assez fière jusque là de mes placards, j’ai néanmoins acheté le livre “La Magie du Rangement”, que vous pouvez trouver ici.

Je l’ai lu en quelques jours.

Premières impressions sur la lecture:

Après un démarrage du livre un peu longuet, on entre dans le vif du sujet. On se rend très vite compte que Marie Kondo entretient un rapport assez particulier avec les objets, elle leur parle, les caresses, pour elle, ils ont quasiment une âme, une énergie. Il faut donc leur apporter un soin tout particulier, en prendre soin, les ranger avec soin, et s’en séparer en les remerciant de la joie qu’ils ont apportée ou du service qu’ils ont rendu.

Est ce que cet objet m’apporte de la joie ?

Sa méthode de tri est très simple et se résume en quelques mots : Est ce que cet objet m’apporte de la joie ? Si oui on garde, si non, on jette. On prend chaque objet dans la maison lorsque l’on pose  cette question. Et on ressent la réponse. Je dois bien avouer que pour certains objets j’ai vraiment ressenti quelque chose de très fort. Par contre face à mes chaussettes de sport ou à mes collants …. comment dire c’était moins flagrant. et je les ai gardé, car joie ou pas j’en ai besoin. Et là on tombe dans les choses “utiles” que l’on conserve à condition de ne pas en avoir des quantités importantes.

Marie Kondo jette beaucoup, elle jette tout, elle ne connait pas le recyclage. A la rigueur le don et encore, pour elle, ce n’est que remettre à autrui la charge de l’objet dont on ne veut plus ( à part peut être pour les souvenirs de famille ou les objets dont on a un peu de mal à se séparer).

Il faut bien prendre la lecture de ce livre au sérieux, mais il faut quand même le nuancer, voire l’amender totalement quand elle aborde le sujet du tri des papiers. Pour elle, on jette absolument tout, même les bulletins de paie. On ne conserve que les titres de propriétés. C’est peut être valable au Japon, beaucoup moins en France, où nous sommes contraints de conserver pendant de longues années des tonnes de papier. D’ailleurs si voulez la liste, je vous conseille de relire mon article sur le rangement, vous y trouverez aussi des liens pour trouver les déchetteries à proximité de chez vous, ainsi que des idées de sites pour vendre vos articles si vous ne voulez pas les jeter ou les donner.

On se dit aussi que sa jeunesse n’a pas été une partie de plaisir, surtout quand on apprend qu’elle est “tombée” dans l’obsession du rangement toute petite. Je dis bien obsession, parce que pour moi une personne qui passe son temps à ranger tout et surtout partout, et tout cela pendant des années cela relève un peu de l’obsession. Mais après tout on en a tous, et elle a su en faire un business qui visiblement marche bien. En plus elle en a tiré une méthodologie et un visible expérience.

N’attribuer qu’une seule place pour chaque chose.

Une fois le tri effectué, il faut ensuite ranger et dans la mesure du possible regrouper en un seul endroit tout ce qui est de même nature. Car on a une tendance folle à essaimer un peu partout dans sa maison. D’où des choses en plusieurs exemplaires et en cas de besoin, de longues recherches car les ” cachettes” peuvent être multiples.

Tout faire en une fois pour maximiser le bénéfice

Autre point essentiel de la méthode, on essaie de tout faire en une fois. Là encore, c’est sans doute facile quand on parle d’une chambre ou bien d’un tout petit appartement japonais, beaucoup moins lorsqu’on a un appartement de taille ” normale” et encore moins si vous avez une grande maison. Là il va falloir quand même compter sur plusieurs jours, au minimum. D’après Marie Kondo, faire un grand tri en une seule fois va apporter de grands changements dans notre vie, qui ne vont pas se produire de la même façon si on fait petit à petit. Pour cette partie j’ai tout fait à l’envers car j’avais un peu commencé en décembre sur la base d’articles de presse et donc je n’ai respecté ni l’ordre préconisé, ni le fait de tout faire d’un coup …

Tout mettre dans un seul endroit

Troisième point essentiel, rassembler TOUS les objets similaires en un seul lieu. Si vous triez vos vêtements, vous devez absolument tous les récupérer et les mettre dans un seul endroit afin de bien visualiser l’ensemble. C’est ce que j’ai donc fait, ce qui n’a pas été une mince affaire.

En effet, je vis dans un petit logement et ma chambre c’est le salon. J’ai donc un petit placard dans mon salon pour quelques vêtements ( tout se qui est plié), et je “squatte” les penderies de mes fils ainsi qu’un placard du couloir qui a le gros défaut d’être très profond et surtout sombre. Jusque là je faisais le tri “lieu par lieu”. Ci dessous les images “avant”.

avant 1

avant 2

tout avant

Cette fois j’ai tout sorti et tout mis dans la chambre d’un de mes fils, posé sur le lit et au sol. C’est un joli bazar mais ça permet effectivement de voir “l’étendue des dégâts” si je peux dire 😉

Et ensuite YAPLUKA !!

Quand on a une petite surface, ce n’est pas simple du tout d’organiser le tri et le rangement de tout et cela prend beaucoup de temps. Je rappelle qu’il faut prendre tous les vêtements un par un et ressentir la joie. En plus, comme j’en ai profité pour sortir mes vêtements d’été et faire les essayages…. donc ce fut long. Le fait de tout avoir sous les yeux permet vraiment de supprimer les doublons et de se rendre compte de ce qu’on a en “trop”.

Ce tri n’est pas forcément simple à faire, surtout si comme moi, vous n’êtes pas une accro du shopping et que vous n’achetez que des vêtements dont vous avez réellement besoin et qui vous plaisent réellement.En plus, j’ai beaucoup de mal à trouver des vêtements à ma taille ( je suis très grande et très “charpentée”) donc j’achète peu et prends grand soin de mes affaires. Mais avec un peu de réflexion, on se rend vite compte qu’il y a pas mal de superflu dont on peut aisément se passer.

A la fin de la première journée, j’avais terminé tous les vêtements.

Et le lendemain je me suis attaquée aux sous-vêtements, collant/bas et accessoires ( écharpes, étoles, bijoux, sacs …). Et là je me suis rendue compte d’une très grosse faille engendrée par la dispersion de mes vêtements dans toute la maison. J’avais 5 boites de collants, mi bas et bas… 58 paires en tout, neuves pour les 3/4. Une vraie psychopathe !!! J’en fait donc profiter ma cousine, car certains modèles ne font plus du tout partie de mon style vestimentaire actuel. Puis j’ai tout remis dans 3 boites : une chaussettes – mi bas, une “collants utilisés” et une “collants neufs”.

J’ai dû aussi réaménagé la penderie du petit qui était répartie en 1/3 long et 2/3 court, pour en faire une penderie longue uniquement.

Ci dessous le résultat

APRES 1

apres 2

Dans la foulée, je me suis attaquée à des petits paniers IKEA qui se trouvaient dans une bibliothèque, remplit de tout un tas de choses et autres bricoles qui s’entassaient depuis des années. C’est vrai que c’est paniers sont super pratiques et très esthétiques, mais au fur et à mesure des années nous avions pris la mauvaise habitude d’y mettre tout et n’importe quoi sans classement. Résultat, des photos partout, des kilos de stylos, des clés en pagaille, des jeux de cartes, des papiers, la déco de noël, des bougies, des petits bibelots,  bref, là surtout, le tri fut très long.

Mais au final, j’ai bien regroupé tout ce qui allait ensemble dans un même endroit et j’ai surtout beaucoup jeté.

Et comme j’étais bien ” chaude” j’ai enchaîné sur ma bibliothèque et mes chaussures. Et puis tout à l’heure, une nouvelle petite ” envie” et j’ai trié les photos. ( ce n’était pas au programme mais c’est fait). Je n’ai pas besoin de faire les papiers car je les ai triés en décembre ( méthode française en respectant les délais de conservation) et si vous avez vu mes billets sur le Rangement, vous savez que tout est bien rangé dans des pochettes adéquates ou bien numérisé sur Evernote.

Bilan du tri :

emmaus

 

  • 5 sacs pour la poubelle
  • 8 sacs de vêtements pour Emmaus
  • 3 sacs IKEA de livres
  • 1 sac IKEA de chaussures.
    • entièrement libéré la penderie de mon fils aîné,
    • trouvé une place dans mon placard de salon pour mes vêtements de sport et de nuit
    • libéré 1/3 des étagères de mon placard “officiel”.
    • 4 boites de rangement IKEA “vides”

 

Surprises et émotions :

J’ai retrouvé mon alliance qui avait disparu quelques temps après ma décision de divorcer. Je pensais l’avoir perdue, mais en fait elle était coincé dans la couture d’un petit sac à main en osier qui me servait de réserve à boutons. Elle a fini à la poubelle ( pas de hauts cris, c’était un anneau tout simple).

Je suis aussi tombée sur des poèmes d’amour que j’ai écris à l’adolescence à un beau brun, qui n’en n’a jamais rien su !! J’en ai jeté quelques uns ( vraiment très nuls) et ai conservé les autres. Je vais sans doute les scanner car le papier et l’encre commencent à vieillir.

Séquence émotion avec quelques vieux voire très vieux pulls. La méthode autorise la conservation de quelques vêtements ” d’intérieur”, ils en font donc partie. Très grosse émotion d’ailleurs avec un vieux cardigan irlandais que j’ai tricoté pendant ma seconde grossesse et que je portais sans cesse faute de pouvoir porter et surtout fermer fermer une veste. Il est tout moche et distendu, mais impossible de le lâcher. Au moment de le mettre dans le sac poubelle, mon cœur a fait un tri saut. J’en avais les larmes aux yeux. Donc il est resté. Comme quoi, il y a bien des énergies qui circulent, à moins que ce soit surtout nos émotions et nos sentiments face à certains souvenirs 😉

Conclusion : c’est pas mal du tout

Trier fait du bien c’est indéniable, visuellement, même si je n’avais pas des placards surchargés, c’est beaucoup mieux maintenant.

Tout faire en même temps à du sens. en effet, pour ranger dans un même endroit toute une catégorie de choses, il faut souvent faire de la place, ce qui veut dire déplacer d’autres choses que l’on va trier au passage. En pratique c’est complexe mais c’est efficace. En plus le fait de vouloir étendre le rangement vient ” naturellement” si je peux dire. Je n’avais prévu que de faire les vêtements et les livres et j’en ai fait bien plus.

Cela prend du temps de réfléchir à la bonne place pour chaque chose le but étant de ne plus les déplacer ensuite et surtout de ne plus avoir à refaire d’opération de tri, jamais !!

Cela demande de la discipline, notamment pour les pliages. Et quand on attaque les lessives après le tri, il faut bien penser à replier de la même façon pour pouvoir ranger convenablement ( rangement debout). Mais le gain de place est important et le visuel très bien.

Je pense que pendant quelques temps je vais ramer pour retrouver certaines affaires tant j’en ai déplacé. J’ai pris quelques notes mais cela ne suffira sans doute pas. Il faut aussi informer les autres membres de la famille des modifications sinon gare à la pagaille.

Bilan positif, l’avenir me dira si je vais :

  • trouver l’Amour
  • perdre 20 kg
  • Changer radicalement de vie

😉

Voilà pour mon expérience personnelle. J’ai hâte de lire vos commentaires et vos propres expériences !

Retrouvez les articles sur le même sujet :

http://productivyou.com/methode-konmari-pro-pvy061/

http://productivyou.com/konmari-18-mois-apres/

http://productivyou.com/revue-de-methode-konmari/

N’oubliez pas de partager cet article sur les réseaux et de vous abonner pour avoir en avant première les nouveaux articles !


Cet article vous a plu et vous souhaitez me remercier et m’encourager à créer du contenu de qualité sans gâcher votre lecture par des bannières publicitaires ? Alors laissez moi un petit pourboire ! Merci d’avance.

Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram