Dossier Rangement : Je Range, Identifie et Maintiens

montagne par Ali Inay
Voici le 3 ème épisode de notre dossier Rangement.
Vous avez fait le grand tri de vos affaires dans la première étape, c’est un très bon début. Aujourd’hui on continue !

Deuxième étape – SEITON – Situer, Ranger, Identifier

Pour cette phase il va vous falloir :
  • un appareil photo / votre smartphone ou un carnet + stylo
  • un mètre
  • des étiquettes autocollantes ou une dymo
  • des caisses en plastiques avec couvercles, boites à archives
  • des sacs de congélation de différentes tailles avec zip ( là encore IKEA est là)

Des sites avec de bonnes idées de rangement si vous en manquez :

  • The uncluttered LifeStyle, de superbes idées rangements, des idées de bricolage faciles, des printables adorables, le tout dans un look girly à tomber !! J’adore !
  • Organisation Maison, là aussi plein de bonnes astuces et en français cette fois, à suivre aussi sur Facebook ! En plus, vous pourrez y trouver un astucieux E-book  » 30 jours pour désencombrer sa maison » !
Une fois que vous avez fait vos repérages, vous allez ranger tous les éléments en mettant dans la zone la plus accessible, ce que vous utilisez le plus. Par exemple vos épices seront immédiatement à proximité de l’endroit où vous les utilisez plusieurs fois par jour.Dans la zone la moins accessible, vous mettrez les décorations de Noël que vous allez ranger au dessus d’une armoire, ou à la cave.
rangement sdb
On peut le décliner ainsi : dans votre salle de bain, immédiatement à côté de lavabo, vous pourriez avec un petit panier avec tous les produits quotidiens ( démaquillant, crème, fond de teint etc …) et rangés dans un tiroir sous le lavabo les tubes de gommages, masques, maquillage de « sortie ».
Dans la cuisine, vous rangerez à hauteur accessible tout ce que vous utilisez souvent et tout en haut ou tout en bas les ustensiles et ingrédients que vous utilisez plus rarement.
Pour faciliter l’accès aux différents objets, il vous faudra peut être revoir vos systèmes de rangement. En effet dans les placards « classiques » munis d’étagères fixes, l’accessibilité devient vite un problème, car il est difficile d’atteindre ce qui est au fond de l’étagère, surtout si c’est tout en haut ou tout en bas.
Cette phase est importante et peut demander quelques temps d’adaptation. Pourquoi adaptation ? Simplement pour valider que la nouvelle place est bien celle qui convient, à vous, mais aussi aux autres membres de la famille. Par ailleurs si vous avez radicalement changé de place certains objets, il va falloir vous souvenir de l’endroit où vous les avez rangés. D’où l’utilité de l’appareil photo ou du carnet de notes, afin de noter où vous avez rangé les affaires, notamment celles que l’on sort peu souvent.
Une fois la place choisie et validée, l’objet doit toujours revenir au même endroit. On s’en sert et on le remet aussitôt à sa place.

Les boites et caisses

Une fois que vous aurez la place définitive, vous pourrez optimiser l’emplacement, en utilisant des caisses en plastiques ( de chez IKEA ou autres). Je suis totalement fan de leurs caisses. Il y en a des petites, des moyennes, des grandes, des hautes, des fines pour mettre sous les lits ( rappelez vous que je vis dans un tout petit appartement). Elles sont transparentes, donc on voit ce qu’il y a dedans. Elles s’empilent et on peut en mettre 2 voire 3 l’une sur l’autre, bref c’est le top. ( je n’ai pas d’actions chez IKEA ! ). Mais comme je les apprécie beaucoup, je vous propose cette petite vidéo de l’une de leurs dernières pubs que l’adore.
Il y a d’autres systèmes que les boites en plastique. Certaines préféreront de jolies boites en cartons décorées, colorées, achetées ou faites maison. Faites vous plaisir, vous êtes chez vous !
Avant de vous lancer dans les investissements, prenez soigneusement les mesures de vos placards afin d’acheter les caisses ou accessoires qui conviennent ( sortez votre mètre). On va regarder la largeur / profondeur des étagères mais aussi la hauteur afin de déterminer si vous pouvez mettre plusieurs niveaux de boites ou ajouter un système coulissant…
L’avantage de ces boites est de pouvoir utiliser tout l’espace en profondeur et en hauteur de vos étagères fixes. Voici quelques exemples de ce que je mets dans ces boites .
grosse caisse
Dans celle ci je range les sacs de couchages, sacs à dos etc. Même si les caisses sont empilées, elles permettent d’accéder à ce qu’il y a dedans sans avoir à tout défaire. Quand les copains arrivent et veulent passer la nuit, c’est possible en 2 mouvements !
rangement outils
Dans de plus petites caisses, vous pouvez entreposer les objets qui ne servent pas très souvent, dans un placard, votre cave, atelier etc … Avec une identification sur chaque boite, retrouver les outils devient très facile. Pour les plus rigoureux, une photo du contenu total de la boite, insérée dans une note Evernote, et la liste de tous les objets vous facilitera encore plus les recherches. ( Ne vous moquez pas de mes boites à outils, elles ont tellement complètes, que le réparateur-homme à tout faire de ma résidence vient sans ses outils, certain que j’ai tout ce qu’il faut!)

Les paniers

sweets
Idéalement, si vous le pouvez, modifiez vos placards pour installer des tiroirs, panières et autres équipements mobiles qui permettent un accès à tout rapidement. Beaucoup de fabricants de meubles vous proposent ces concepts, pensez y lors de vos prochains achats de meubles. Le gain de place est très important, le rangement est propre en toutes circonstances.
Pensez aussi à la façon dont vous pliez  vos affaires. Tout comme lorsqu’on prépare une valise, les vêtements prennent moins de place et sont plus accessibles lorsqu’on les roulent au lieu de les plier et de les empiler de façon classique.
tshirt
Le gain de place est phénoménal et surtout, on ne retourne pas toute la pile pour atteindre le T Shirt qui se trouve tout en bas. (Voir les 2 photos ci contre). Lorsque les enfants vont chercher les vêtements, le dérangement est moindre comparé aux piles classiques. Evidemment ce type de pliage ne va pas convenir à votre chemisier en lin, mais celui là il est en penderie 😉
Ce sont des astuces simples à mettre en oeuvre, peu coûteuses, et qui très vite vont vous donner le sentiment d’un environnement sous contrôle, en ordre, et dont vous serez très fière.

Les boites à archives

Les papiers et documents officiels ont eux aussi leurs boites. Soit des boites à archives type  » bureau », mais il existe aussi de très jolies boites colorées, customisées qui permettent de les laisser  » exposées ».
rangement papiers
Personnellement j’ai opté pour les boites à documents en plastique transparent que j’ai étiquetées. Une fois les documents bien rangés, il est très simple d’aller y ajouter de nouveaux documents. Pensez à y faire un petit tour ensuite, une fois par an, pour jeter les papiers dont la date de conservation est dépassée ( c’est comme les produits frais 😉 .
D’autre part, puisque vous êtes en train de ranger vos papiers, jeter un petit coup d’œil à vos documents de retraite, même si elle est encore lointaine. Vos relevés de points de retraite sont ils complets? Tous vos emplois y apparaissent-ils bien ? Si ce n’est pas le cas, profitez en pour demander la régularisation de votre situation. Ce sera toujours plus facile de le faire dès maintenant que dans 10, 20 ou 30 ans !

Les sachets

bricoles
De tout ce que je vous ai suggéré de préparer en début d’article, vous n’avez pas encore utilisé les sacs de congélation, n’est ce pas ? Eh bien c’est le moment ! Parce que dans vos jolies boites, il ne faut pas que ce soit le bazar intégral, la jolie boite qui cache la misère !! Dans la mesure du possible on va organiser un peu ce qu’il y a dedans, notamment les petits objets, et aussi les câbles, fils, prises, chargeurs divers et variés qui peuplent notre vie d’homo sapiens numériques et connectés.câbles
Alors tous ces câbles et prises, je les fais  » expertiser » par mes deux grands geek, qui me répondent généralement avec un haussement d’épaule et d’un air navré  » ben c’est un câble vidéo! » et hop je sors ma Dymo, j’étiquette l’objet et le met dans un petit sac à congélation. ( les nœuds dans les fils ça ne donne des boutons). Le tout dans la boite qui va bien et hop le tour est joué. C’est pareil avec les petites pièces de montage de meubles, la visserie, car souvent une fois qu’on a ouvert le blister, on ne peut pas le refermer …
Voilà les 2 premières étapes de notre 5 S domestique sont terminées.
Il en reste 3 que je vais décliner à présent.

La troisième étape – SEISO -Scintiller – Nettoyer –

Je ne vais pas vous expliquer, l’utilisation de l’aspirateur et de la serpillière n’ont pas de secret pour vous. Mais pour que le  grand nettoyage de Printemps soit efficace, vous savez tous qu’il doit être suivi d’entretien régulier. Ici, une check list , et une autre , pour un ménage efficace toute l’année. Et vous avez donc pour habitude de passer un petit coup d’éponge sur le lavabo après vous être brossé les dents, d’essuyer la paroi de la cabine de douche après chaque douche etc. C’est devenu une habitude pour vous et votre famille.
Il en va de même pour notre système de rangement.

La quatrième étape – SEIKETSU- Standardiser.

Dans cette étape, on établit les règles que tout le monde doit suivre dans le foyer pour que grand Débarras ne recommence pas tous les ans. Par exemple, on peut se fixer la règle du 1 pour 1. Vous voulez un nouveau sac à main, vous vous séparez d’un ancien. Et ainsi que suite pour tout ce que l’on va acheter que l’on possède déjà.
On va se forcer à se poser des questions pour chaque nouvel achat : En ai-je vraiment besoin ? Est ce que j’en ai déjà un ? Est ce que je suis VRAIMENT bien dans ces chaussures ? etc .
On va ainsi limiter notre consommation ( et faire des économies) et surtout limiter de nouveaux apports d’objets dans notre intérieur. Et si on craque malgré tout, règle du 1 pour 1.
Lors de l’ achat nécessaire d’un nouvel objet, vous allez aussitôt lui attribuer SA place.
Le mot d’ordre de la maison et pour tous doit être « Une place pour Chaque Chose et Chaque chose à sa Place ».

Enfin, la cinquième étape – SHITSUKE – Suivre .

S’assurer au quotidien que vos nouvelles règles sont bien respectées par tous. C’est aussi le petit rangement quotidien de tout ce qui a été utilisé et qui permet à votre domicile d’être toujours ordonné.
C’est dans cette étape quotidienne, que vous allez progressivement retirer d’autres choses superflues de votre quotidien. Et en le faisant au fur et à mesure, vous vous épargnerez le grand Rangement de la cave au grenier. Gardez à disposition un petit sac « A DONNER » que vous viderez dès qu’il sera plein.
C’est la plus importante des 5 étapes et la plus difficile, car elle est permanente. Si vous lâchez cette phase, il faudra régulièrement tout reprendre depuis la première étape.
Voilà, notre dossier Rangement est terminé. J’espère que cela vous a plu ! N’hésitez pas à me laisser des commentaires ci dessous ou bien, si vous préférez me faire part de vos remarques de façon privée, utilisez le formulaire de contact que vous trouverez sur la page principale.
A très vite !
Photo de Une Par Ali Inay
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio
Visit Us On TwitterVisit Us On Linkedin