Aidez vos Enfants à Apprendre

Cet article est la version détaillée du podcast 11 que vous pouvez écouter ou réécouter avant ou après cet article.

La rentrée vient de passer. Pour beaucoup de parents, l’objectif numéro 1 est de donner toutes les chances à ses enfants, afin qu’ils puissent faire de bonnes études et ainsi, l’espère-t-on trouver un bon métier, correspondant à leurs attentes.

Tout est bon pour mettre toutes les chances du côté de nos chères têtes blondes, stage de pré-rentrée, cours particuliers, cahier de vacances, aide au devoirs etc …

Un de mes fils a de grosses difficultés scolaires, et je suis toujours à la recherche de  » trucs » pour tenter d’améliorer la situation.

Je vous fais part du résultat de mes recherches, en souhaitant qu’elles vous aident et surtout que cela aide vos enfants !

Quel est le style d’apprentissage de votre enfant ?

Cependant l’apprentissage n’est pas forcément lié à la quantité d’heures passées à étudier, mais essentiellement à une bonne technique d’apprentissage.

Avant d’adopter la bonne technique d’apprentissage, il faut savoir quelques petites choses.

Tout d’abord, nous n’avons pas tous la même façon d’apprendre et par conséquent nous n’utilisons pas tous les mêmes techniques.

Basiquement, il y a 3 grands types d’apprenants. Attention, ce sont des tendances, on n’est pas toujours à 100 % dans une catégorie. Par ailleurs, il semblerait que les styles évoluent et que leur proportion au sein des populations change continuellement probablement en raison de l’évolution des stimuli.

Les 3 styles sont, par ordre de représentation dans la population :

  • Visuels
  • Auditifs
  • Kinesthésiques

Dans ce document, il y a un petit test pour que vos enfants évaluent leur style:

http://daretodifferentiate.wikispaces.com/file/view/Activit4_4.pdf

En fonction du type, la manière d’apprendre (en cours) et de faire les devoirs sera différente.

Voici les grandes lignes de chaque type :styles apprenants

Plus de détails sur la méthode sur les sites suivants :

PENDANT LES COURS

A présent que l’on a quelques « bases », entrons dans le vif du sujet.

J’ai découvert dans un podcast de Rory Vaden, un jeune homme de Singapour, Nishant Kasibhatla, « Grand Master of Memory », qui expliquait ses trucs pour avoir une meilleure mémoire. Sur son site, on peut accéder gratuitement à une vidéo en anglais, à destination des parents qui veulent aider leurs enfants.

Nishant développe une formule pour définir la qualité de l’apprentissage.

(C*F)/FR = Qualité d’apprentissage

Dans cette formule, le C représente la Compréhension, le F le focus, et FR le nombre de jour(s) entre le cours et la 1ère révision.

L’idéal étant d’avoir 10 sur la compréhension, 10 sur le focus, le tout divisé par 1, c’est à dire une première révision le jour même du cours, ce qui donnerait une qualité d’apprentissage de 100 %.

La COMPREHENSION

Il va sans dire que la compréhension est essentielle dans l’apprentissage, mais ça va mieux en le disant. Il n’est pas inutile d’ encourager nos enfants à poser des questions aux professeurs ( qui sont un peu payés pour cela), afin d’obtenir les explications, et ce, jusqu’à ce qu’ils aient compris. Questionner éventuellement les camarades, les frères et soeurs, les parents. Nous n’avons pas tous réponse à tout, surtout s’il s’agit de matière que nous n’avons jamais étudié ou bien dans lesquels nous n’étions pas très doués ;-), mais au moins on peut les aiguiller vers des ressources pertinentes (ex : Khan Academy, CNED, organisme de soutien scolaire etc …).

La CONCENTRATION – le FOCUS

La concentration est bien évidemment essentielle à un bon apprentissage, ainsi qu’ une participation active pendant le cours. Cela se traduit  par des questionnements vers le professeur pour obtenir tous les éclairages nécessaires à la compréhension des cours, mais surtout une prise de note performante et une écoute active

Prendre des notes permet aux élèves de noter les idées essentielles, avec leurs propres mots. Voici quelques ressources expliquant les méthodes de prises de notes, afin d’aider vos enfants, voire les entraîner à la prise de note.

Cette étape est cruciale, car c’est la base de l’apprentissage à la maison. Il ne faut ni trop, ni trop peu de notes, aller à l’essentiel sans en oublier. L’habitude de prendre des note peut être plus ou moins longue à prendre, d’où la nécessité de  » diagnostiquer » au plus vite si votre enfant a du mal avec cette technique pour lui apporter votre aide au plus vite.

Le Focus est aussi essentiel pendant l’apprentissage à la maison. Et notre génération de parents doit lutter contre des ennemis petits mais efficaces, que nous n’avons pas connus : les smartphones, tablettes et PC avec leur florilège d’applications ( Facebook, messenger, Snapchat et autres…) qui interviennent en quasi permanence dans la vie de nos ados ( voire pré ado). Notre rôle est d’identifier avec nos enfants, quels sont tous les facteurs de perturbation dans leur environnement, et de mettre des stratégies en place pour les aider à travailler sérieusement avec concentration. Ne nous leurrons pas, la bataille contre les notifications est déjà très difficile pour nous parents, alors elle l’est d’autant plus pour nos tendres enfants !

Mais comme nous l’avons déjà vu dans d’autres articles, le multi tasking ne fonctionne pas, et la période des devoirs doit être une période sans distraction. N’oublions pas que les distractions ne sont pas que digitale ! Demander à un enfant  » visuel » de faire ses devoirs sur la table de la cuisine alors qu’il y a du passage autour de lui, ou bien à côté d’une fenêtre ouvrant sur l’aire de jeu, ne va pas l’aider. En fonction de l’enfant, il faudra adopter des stratégies différentes en tenant compte de son style d’apprenant. Nous devons aider l’enfant à réunir les meilleures conditions possibles pour sa concentration.

LA PREMIERE REVUE DES COURS

Comme vu plus haut dans la formule de Nishant, pour maximiser la qualité de l’apprentissage, la première revue des cours doit avoir lieu le jour même du cours.

D’après lui, idéalement, tout de suite après le cours, afin de remettre les notes au propre avec le maximum de souvenirs et donc d’efficacité. Mais c’est plutôt difficile à mettre en oeuvre dans le planning des enfants. Une recommandation à leur faire, est de profiter des heures d’études qu’ils peuvent avoir en cours de journée pour revoir leurs notes des cours précédents. Une autre solution, pour ceux qui utilisent les transports en commun est de commencer la relecture durant cette période. Et bien évidemment, le minimum à faire est de reprendre les cours de la journée le soir même. Recopier les notes, et faire les fiches sera beaucoup plus efficace le jour même, l’élève aura encore à l’esprit les explications des professeurs. C’est un peu comme faire un compte rendu de réunion, aussitôt après. Les souvenirs sont « frais ». Ce sera l’occasion de créer les flashcards, qui permettrons aux élèves de réviser plus facilement. Il existe plusieurs applications web et smartphones /tablettes, permettant de réaliser des flashcards attractives et que l’on peut  » emporter » partout. La méthode traditionnelle avec les petites fiches bristol fonctionnent très bien aussi. Voici quelques liens vers des applications qui m’ont parues très intéressantes. Il y en a plein, faites votre choix !

et bien d’autres que vous trouverez en faisant une recherche sur iTunes ou Google.

Ensuite, on revoit les cours le lendemain et les jours suivants. L’apprentissage sera maximisé. Il pourra être utile de rappeler à l’enfant aussi, qu’à chaque étape, il doit se questionner sur sa compréhension du cours. Il peut avoir le sentiment, en classe d’avoir parfaitement compris et lors de la mise en pratique dans un exercice, se rendre compte que tout n’est pas clair. La bonne démarche est de chercher de l’aide immédiatement pour ne pas laisser s’installer des lacunes qui seront difficiles à combler au fil des semaines.

Enfin, pour les plus grands, il existe une méthode appelée ASPIRE, que j’ai découverte sur le site d’une école américaine, qui permet aux étudiants d’intensifier leur questionnement.

System « A.S.P.I.R.E. »

A: Approche / attitude / Arranger

  • Avoir une approche positive des études
  • Arranger son emploi du temps pour éviter les distractions

S: Sélectionner / Survoler / Scanner

  • Sélectionner une quantité raisonnable de sujet à étudier
  • Survoler les titres, les graphiques, les questions pour avoir une vue d’ensemble
  • Scanner les mots clés, le vocabulaire et relever ce qui n’est pas compris

P: « Piece together the parts » / Assembler les différents éléments:

  • Mettre de côtés les manuels et les notes
  • Assembler ce qui a été étudié, en cours ou seul, ou bine en groupe et faire un résumé de ce qui est compris.

I: Investiguer/ Inspecter

  • Investiguer des sources d’informations complémentaire : livres, sites web, spécialistes, tuteurs etc…
  • Demander l’aide de professionnels : professeurs, bibliothécaires, professionnels du domaines etc afin d’obtenir des explications complémentaires et de l’aide si besoin
  • Inspecter ce qui n’est pas compris.

R: Reexaminer/Réfléchir /relayer
Reexaminer le contenu | Réfléchir sur la matière | Relayer la connaissance

  • Réexaminer:
    Quelles questions puis je encore poser ? Est ce que j’oublie quelque chose ?
  • Réfléchir:
    Comment puis je appliquer cela au projet XXX ? Est ce qu’il y a une nouvelle application ( utilisation)  for cela?
  • Relayer:
    Suis je capable de l’expliquer à mes camarades ? Comprendront-ils mieux si je leur explique ?

E: Evaluer/examiner/explorer:

L’ESPACE de TRAVAIL

Si vous avez écouté le Podcast 12 avec l’interview de Nadège, consultante Feng Shui, vous savez déjà tout sur le positionnement du bureau, pour les autres voici quelques éléments :

  • Avoir un bureau toujours rangé, bien ordonné, permet de conserver les idées claires et organisées.
  • Pouvoir voir la porte de la pièce : être le dos à la porte donne un sentiment d’insécurité. Ce positionnement créera un espace serein
  • Éviter d’être contre un mur : c’est souvent difficile à mettre en oeuvre dans les petites surfaces, mais on peut facilement remédier au problème en mettant sur le mur une image / poster / photo donnant un sentiment d’ouverture ( grands espaces, route filant vers l’infini etc)
  • Ne pas positionner le bureau sur le chemin de l’énergie, c’est à dire, si possible, ne pas mettre le bureau directement entre une porte et une fenêtre.

On prendra en compte aussi le style d’apprenant :

  • pas trop bruyant pour un auditif
  • loin d’une fenêtre ou d’un lieu de passage pour les visuels …

LA SAUVEGARDE DES COURS

Pour les  » grands » qui prennent leurs cours sur PC et tablettes ( même si prendre des notes manuelles est le meilleur moyen de s’en souvenir), il faut penser au back up. Perdre tous ses cours à quelques semaines des examens arrivent, et pas qu’aux autres.

Il faudra donc enregistrer ailleurs que sur le PC. Plusieurs options existent comme les clés usb, les disques externes etc … Je vous conseille une fois de plus le recours aux systèmes de sauvegarde sur le Cloud ( Google Drive, Dropbox etc …) et bien évidemment mon chouchou Evernote.

Il existe une fonctionnalité dans Evernote permettant de créer une sauvegarde automatique de tout nouveau fichier ajouter dans un répertoire.

Imaginons que vous ayez sur votre PC un répertoire « MES COURS » et des sous répertoires par matière

liste rep

 

synchro

Vous pourrez synchroniser vos cours dans Evernote en activant la fonctionnalité « Importer des dossiers … »

 

 

 

 

 

 

selection evernote

puis allez chercher le dossier  » MAITRE » dans la fenêtre de sélection ( sur PC c’est un peu galère à trouver) et cliquez sur OK

 

 

 

 

Enfin vous allez indiquez qu’il y a le dossier MAITRE à sauvegarder, mais aussi tous les sous répertoires. Pour cela cliquez sur la colonne sous dossier et sélectionnez « OUI » et faites OK.

evernote sous rep

Et là, c’est terminé. A chaque fois que vous allez ajouter un fichier il sera automatiquement sauvegardé vers Evernote. A chaque fois que vous allez mettre à jour un fichier, une nouvelle note sera créée dans Evernote ( et vous aurez ainsi les différentes versions d’un fichier).

De plus vous pourrez créer des notes de synthèses ou sommaire très simplement.

Voici un exemple avec mes supports de cours en  » Operations Management ». On voit ici les cours de la semaine 1 que j’ai identifié W1 + une numérotation. Je vais les rassembler pour créer un sommaire où je retrouverai tous les titres des notes et en cliquant sur un titre j’accéderai directement au cours

vue cours evernote

Pour cela je sélectionne les notes que je désire mettre ensemble et je clique sur « créer une note de sommaire »

création sommaire

Et HOP ! Magnifique non ?

note sommaire evernote

Pour ceux qui prennent des notes manuels et veulent les avoir aussi sur support numérique, Evernote est là aussi, puisse que vous allez pouvoir scanner vos cours via l’interface photo d’Evernote ou bien via Scannable, et selon le même principe que ci-dessus, regrouper vos notes avec une notes de sommaire. Si vous écrivez vraiment très bien, la fonction de recherche vous permettra aussi de retrouver du texte manuscrit dans vos notes.

Dans tous les cas ( notes manuscrites ou bien fichiers), vous allez pouvoir rajouter des éléments externes pour rendre vos cours plus vivants :

  • textes ou images issus des manuels de cours ( à scanner avec Evernote)
  • liens vers des sites internets apportants des éléments complémentaires
  • enregistrements de la lecture de vos notes pour les réécouter
  • vidéo
  • graphiques
  • etc

De quoi avoir des supports de révision très riches.

Dans le lien ci dessous d’autres astuces Evernote à l’université :

https://blog.evernote.com/fr/2014/01/15/six-astuces-pour-destresser-a-luniversite-ou-a-lecole/

Et pour en savoir plus sur Evernote, mon article « Evernote à la maison »

RECAPITULATIF

  1. Identifier le style d’apprentissage de voter enfants et mettre en place les stratégies adaptées
  2. Focus / concentration en cours, avec prise de note efficace
  3. Révision / apprentissage aussitôt après le cours et au plus tard le soir même
  4. Faire des fiches, des flashcards, agrémenter les cours d’éléments externes pour les rendre vivants ( papier ou via Evernote)
  5. Penser à mettre en place un système de back up ( Evernote par exemple, Dropbox etc)

J’espère que cela vous donnera quelques pistes. N’hésitez pas à partager cet article avec vos connaissances et encouragez les à s’inscrire à la Newsletter, et à écouter les Podcast !! A très vite.

Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
  • Merci pour toutes ces astuces, j’ai aussi beaucoup aimé les liens vers les aides à la prise de notes, j’attends aussi beaucoup d’une formation CEGOS à venir, je ferrais un retour à l’occasion.

Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers
Visit Us On TwitterVisit Us On Linkedin