S’organiser efficacement avec une baby-sitter

Lors de mon tout premier post sur ce blog, je vous avais un petit peu parlé du baby sitting, et plus particulièrement de comment s’organiser avec des baby-sitters.

Nous allons ici aller un peu plus loin sur le sujet, qui semble intéresser quelques parents de mon entourage.
L’organisation de la garde de enfants est un véritable de sujet de fond, car de cela dépend notre tranquillité d’esprit pour les autres activités de notre vie, quelles soient professionnelles ou personnelles. En effet, si votre système de garde du soir après les cours n’est pas au point, dès qu’arrivera le milieu de l’après midi, vous allez commencer à stresser, à vous demander si tout va bien se passer, si votre chef ne va pas vous donner une tâche de dernière minute qui vous empêchera de quitter le bureau à l’heure etc … Toutes ces pensées, tout à fait justifiées, vont alors avoir un rôle perturbateur et vous distraire de votre objectif à savoir avoir une journée de travail productive et efficace.
Je vais axer ici mon sujet essentiellement sur la baby-sitter, qui est un sujet que je connais très bien. Cependant, bon nombre de points sont tout aussi valables pour le choix d’une nounou.
Tout d’abord, il y a 2 types de recherches et de  » prestations ».
la baby-sitter ponctuelle, à qui vous aller faire appel pour une soirée en amoureux par exemple. Et la babysitter qui va récupérer vos enfants plusieurs fois par semaine à l’école, rentre à la maison avec eux et s’en occupe en attendant votre retour.
Dans les 2 cas vous ferez appel à des ados compétents, néanmoins, le recrutement d’une baby-sitter ponctuelle peut être un peu plus  » souple » que pour des prestations régulières.
Définissez clairement la prestation que vous souhaitez, de cela découlera le profil à recruter.
Basiquement, si vous avez 2 petits bouts en bas âge, avec biberons, couche etc, il est fort peu probable que la fille des voisins, d’à peine 14 ans, soit  » calibrée » pour les gérer ne serait ce qu’une soirée. Par contre, cette même jeune fille sera sans doute parfaite pour garder vos enfants après diner, avec un bon DVD s’ils ont 7 ou 8 ans. Il est donc important de bien définir la tâche et le profil qui vous semble adéquat. La définition est donc essentielle.

Où la trouver :

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :
  • bouche à oreille, questionnez les parents de votre entourage, à la sortie de l’école, à la fin des cours de sport etc …
  • regardez les petites annonces dans les commerces locaux, chez le concierge
  • sites internets spécialisés comme nounou-top  ou  aladom et bien d’autres
  • demandez au lycée de votre domicile s’ils ont un tableau de petites annonces que vous pouvez consulter ou bien sur lequel vous pouvez déposer une annonce.
  • imprimez des flyers à déposer dans les boites aux lettres autour de chez vous.
  • Pensez à bien anticiper votre recherche, cela prend du temps de trouvez les perles rares.

De combien de baby-sitters avez vous besoin ?

 Si vous avez recours à une baby-sitter pour les sorties d’école et les débuts de soirée, il y a plusieurs choses à prendre en compte:
  • vient elle seulement ponctuellement si vous avez une réunion tardive ou un déplacement
  • vient elle tous les soirs de la semaine
Pour des besoins ponctuels, 1 ou 2 baby-sitters peuvent suffire pour couvrir vos besoins. Si vous avez besoin d’une garde tous les jours, il sera prudent de recruter plusieurs baby-sitter, car d’une part les jeunes filles ne sont pas forcément volontaires pour travailler tous les jours,en raison de leurs cours, et d’autre part cela vous permet de sécuriser votre organisation.
En effet, comme expliqué dans mon précédent article, il faut prévoir le coup dur, le jour où votre jeune fille vous appelle à la dernière minute pour vous informer de son indisponibilité. Avoir donc plusieurs baby-sitters  » référencées », va vous permettre de rapidement vous réorganiser pour pallier ce problème. Cependant, pour que ces baby sitteurs  » référencées » restent disponibles pour vous, il est nécessaire que vous leur donniez régulièrement du travail sinon elles iront voir ailleurs.
On peut par exemple alterner les jours, la première pour le début de semaine, la seconde en fin de semaine, une troisième pour les week end par exemple. Ou bien une semaine sur 2 ou sur 3. Bref ce qui sera le plus adapté.
Dans cette configuration , le choix de vos baby-sitters sera crucial.
Ainsi, il faudra éviter de choisir des personnes qui sont dans les mêmes niveaux scolaires. Par exemple, si vous choisissez 2 jeunes filles qui sont en première ou en terminale, vous pouvez être quasi certains qu’à compter de mars – avril vous ne verrez plus personne pour cause d’examen ( bac de français et bac général). Il faut le garder à l’esprit.

L’entretien de recrutement :

Dans votre entretien de recrutement , vous devrez poser clairement les questions sur
  • l’emploi du temps de votre future recrue,
  • la date de ses examens,
  • les dates de congés scolaires ( en fac ou écoles supérieures le calendrier des vacances ne correspond pas forcément à celui des « petites classes »).
  • Demandez lui de vous raconter son expérience de baby-sitter, de vous parlez des enfants qu’elle a déjà gardés, de ses petits frères et soeurs , l’âge des enfants qu’elle a eu à garder.
  • Demandez lui si elle a une tranche d’âge préférée.
  • Où habite-t-elle ? Devrez vous la raccompagner après sa prestation, peut elle prendre les transports en commun, a-t-elle une carte de transport etc …
  • Peut elle aider votre grand dans ses devoirs ? Faire prendre le bain ?
  • A-t-elle des notions de premiers secours ? Que ferait elle en cas d’accident ?
  • A-t-elle une assurance individuelle ou bien est ce celle des ses parents ?
  • Les activités qu’elle fait avec les autres enfants
  • son « niveau » en cuisine.
Il est important que vous ayez bien à l’esprit ou sur papier l’ensemble des questions que vous souhaitez lui poser. Préparez une check list, enregistrée sur votre téléphone ou votre ordinateur, de façon à  avoir sous la main lors du premier contact téléphonique

Gardez les pieds sur terre :

Avant le début de la prestation, il faut se mettre un certain nombre de réalité en tête :
  • la baby-sitter n’a pas encore été mère ( en général), ne lui demandez pas de fibre maternelle et encore moins d’avoir les mêmes réflexes que vous ! Elle ne va sans doute pas interpréter les pleurs de vos enfants aussi bien que vous . Elle doit bien évidemment être bienveillante et aimer le contact des enfants ( ou alors il faut qu’elle change vite de job).
  • Elle n’est ni docteur, ni infirmière. Evitez donc de lui confier des enfants très malades ou ayant une affection qui peut empirer rapidement. C’est votre rôle à vous. Dans le même esprit si votre enfant souffre d’allergie, d’asthme ou autre, vous devez prévenir la baby-sitter, lui indiquer où se trouve le traitement d’urgence, les coordonnées du médecin au cas où etc.
  • Elle n’est pas assistante maternelle professionnelle, ni monitrice de colo ( enfin pas toutes). Aidez la  dans le choix des activités à proposer à vos enfants. Sortez les films préférés, les jeux favoris etc… Certaines sont aguerries et viennent avec une panoplie d’activités mais pas toutes.
  • Elle n’a généralement pas fait d’école de cuisine. On évite donc de lui lancer négligemment  » il y a des légumes et de la viande dans le frigo pour le diner » ( crus et à cuisiner bien sûr). Non, vous prévoirez un plat simple à réchauffer ou cuire rapidement. Dites vous qu’au mieux, elle saura faire cuire des pâtes, voire un steak, comme ça, pas de mauvaises surprises. Mais à valider avec la jeune fille. Par ailleurs, en fonction des horaires, votre baby-sitter peut être amenée à dîner avec vos enfants, alors prévoyez le. Elle ne se contentera surement de la mini portion de purée que vous avez prévu pour votre enfant et d’une petite tranche de jambon !
  • Elle ne connait pas les habitudes de vos enfants. Pensez donc à préciser si le petit dernier a besoin qu’on lui coupe son steak en petit morceaux, s’il a droit au ketchup, s’il y a des allergènes qu’il faut absolument éviter etc …
  • Elle vous remplace pendant quelques heures, mais pour autant ne vive pas là. Soyez donc attentifs à ses questions, faites lui visiter les lieux pour qu’elle puisse prendre ses marques, indiquez lui où se trouvent les ustensiles de cuisine, les jeux, les biscuits pour le goûter, la trousse de secours, etc …
rangement - baby-sitterDu temps où mes enfants avaient besoin d’une baby-sitter le soir après la classe, j’avais installé derrière une porte de couloir, un panneau trouvé chez IKEA qui nous a été fort utiles. J’y avais rangé tout le nécessaire de première urgence médicale ( pansement, lingettes désinfectante, arnica). Mais aussi, les piles pour les jeux, quelques médicaments de premières nécessité qui m’avait été prescrit par le médecin et pour lesquels mes enfants n’avaient aucune contre indication ( doliprane, smecta, sirop doux, pommade vicks). En cas de nécessité, tout était à portée de (sa) main. Il y avait aussi les mouchoirs en papier, le doudou, bref tous les petits objets dont les enfants peuvent avoir besoin. Cet organiseur est toujours chez nous d’ailleurs, et il remplit toujours fidèlement sa tâche pour toute la famille.
Dans le même esprit, elle doit avoir à disposition une liste de contacts. Vous bien sûr, mais aussi des membres de la famille ou des voisins à contacter si elle ne peut vous joindre. Le médecin de famille, les pompiers, le samu, le plombier, le gardien de votre immeuble. Cette liste, bien en vue sur le frigo par exemple ou bien sur le tableau familial sera aussi précieuse pour vos enfants plus grands. Sur ce site un exemple de liste que vous pourrez facilement reproduire

Respecter les horaires

Définissez un délai de prévenance en cas d’annulation, et notamment en ce qui vous concerne, si vous annulez trop souvent à la dernière minute, attendez vous à avoir le même traitement en retour. D’autre part, si vous annulez très tardivement, n’hésitez pas à proposer un dédommagement à la jeune fille . Enfin, si vous lui indiquez un horaire de fin de prestation, tenez vous y. Quelques minutes de débordement peuvent être acceptables mais certainement pas de heures. Il en va de même pour la baby-sitter qui doit être très ponctuelle.

La rémunération :

Mettez vous d’accord sur le montant de sa prestation, à l’heure ou au forfait, en fonction de son expérience et des tâches qu’elle va prendre en charge. Vous trouverez ici les conseils sur le mode de rémunération et sur les aides possibles
Définissez les modalités de paiement, la première fois que j’ai fait appel à une baby-sitter je me suis rendue compte tardivement qu’elle ne voulait que des espèces alors que je n’avait que 10 euros dans le porte monnaie et elle ne voulait pas de chèque….
Payez la régulièrement selon les conditions convenues, tous les jours, une fois par semaine …

Préservez votre intimité et votre image :

Ne laissez rien  » traîner » qui pourrait être embarrassant pour votre baby sitter ( sex toys, substances illicites, films X etc …). Un tweet avec une jolie photo de vos  » ustensiles » peut faire quelques dégâts 😉

Fixez les règles :

Il s’agit de quelques règles de vie pour votre baby-sitter. Par exemple, pas de tabac, pas de films violents si les enfants sont à proximité. Interdire ou limiter l’utilisation de son téléphone lorsqu’elle s’occupe de vos enfants. Acceptez vous ou pas qu’une copine ( ou son petit copain) vienne la rejoindre dans la soirée ? Soyez clair sur l’accès à votre bar, votre frigo, votre placard, votre chambre  etc …

Préparez vos enfants :

Il est important de prévenir vos enfants, afin que ce ne soit pas une surprise de dernière minute. Si cela est possible, il est important que vos enfants puissent rencontrer leur future baby-sitter, surtout si elle doit venir les récupérer à l’école. Cela vous permettra aussi de voir son comportement avec eux, leur première réaction, même si, ne nous leurrons pas, les choses seront très différentes une fois que vous serez parti 😉
D’ailleurs, pensez à prévenir l’école ou le centre de loisirs. Certains établissements demandent un document écrit, avec la photocopie de la carte d’identité de la baby-sitter. Alors soyez prévoyant.
Soyez extrêmement clair dans vos demandes, quitte même à lui fournir une check-list de ce qui est à faire et dans quel ordre, afin de respecter les habitudes que vous avez données à vos enfants, même si dans certains cas, et notamment lors d’une soirée exceptionnelle du samedi, c’est aussi pour vos enfants l’occasion d’avoir une petite soirée  » sans les parents » et donc avec un emploi du temps différent des autres samedis. Pensez y c’est très important pour eux aussi et c’est un gage de réussite pour les prochaines fois !
Ensuite, faites la venir un peu en avance la première fois, si c’est pour une soirée, afin de lui expliquer votre domicile et les différentes règles qui régissent votre famille, et lui permettre de prendre quelques repères.
Une fois que vous êtes partis, il est essentiel de pouvoir rester joignable. Cela ne sert à rien de lui communiquer vos coordonnées si elle ne peut pas vous joindre en cas de besoin ! J’ai eu l’occasion de lire quelques blogs de baby-sitter pour la préparation de cet article et croyez moi, il y a vraiment des jeunes filles qui se retrouvent dans des situations bien difficiles pour leur âge et surtout des parents totalement inconscients.
Ensuite, il faut faire confiance et profiter, soit de votre soirée en amoureux, soit de votre journée de travail. La confiance est vraiment essentielle, mais il faut aussi éviter de « psychoter » à tout va. Si à votre retour, vos enfants sont ravis et vous harcèlent pour savoir quand sera votre prochaine sortie, c’est que tout va bien !!
Dernier petit truc pour les mamans jalouses, prenez UN baby-sitter 😉
Ce post vous a plu ? alors partagez le avec vos amis et n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir des infos sur les prochains articles !
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On Linkedin