PVY 054 COMMENT DIRE NON ?

non comment
Dans l’épisode précédent, nous avons avons vu pourquoi nous devons dire non et quel doit être notre raisonnement avant de décider de dire OUI ou NON.
Le principe de base est d’avoir toujours à l’esprit que lorsque l’on dit OUI à une chose, on dit NON à autre chose. Notre temps est précieux, et tout aussi précieux que celui de la personne qui vous fait une demande. 
Chacun fait ensuite l’évaluation des conséquences du OUI ou du NON, par rapport à ses objectifs personnels ou professionnels. La réponse, quelle qu’elle soit, doit être véritablement intentionnelle et en conscience. Ce n’est pas une réponse à la va vite, que l’on va regretter ensuite.
Nous avons vu pourquoi nous avons tendance à dire OUI, ainsi que les techniques de manipulation qui peuvent influencer notre comportement.
Or, ce que nous souhaitons en tant que personne efficace et gardienne de notre temps et de nos priorités, c’est que lorsque nous nous engageons à faire une chose, ce soit avec enthousiasme, sans regret, parce que nous avons soigneusement pesé le pour et le contre.
Notre OUI doit signifier que ce que l’on nous demande est parfaitement aligné sur notre but, notre objectif et nos valeurs et que par conséquent nous souhaitons pouvoir réaliser la tâche ou la demande de la meilleure des façon possible.
C’est pour cela que nous devons apprendre à dire NON à tout ce qui ne rentre pas dans ce schéma. Aussi, nous allons voir comment dire NON. Pour être en mesure de dire de vrais « OUI » il faut apprendre à dire de vrais NON.

Quelques Principes

Afin de dire NON de la meilleure des façons, il faut garder quelques principes à l’esprit :
– être certain de notre réponse
– Etre respectueux de la personne qui a demandé
– Afficher de la bonté et de la compassion
– Donner une explication ou une raison si possible – mais ne pas se laisser entraîner dans des discussions interminables. Plus les explications du refus sont longues, plus elles affaiblissent le NON. Nous ne sommes pas obligés de justifier nos choix, cependant, dire un simple NON, risque de ne pas être suffisant. On va donc donner une explication courte, claire, structurée qui permettra à notre interlocuteur de saisir le cheminement de notre réflexion. Il ne faut pas que cette explication soit une invention de toute pièce, mais elle doit reposer sur des faits. Vous n’êtes pas un tire-au-flanc qui veut échapper à son travail habituel.
1. Dîtes NON et pourquoi
2. Soyez assertif et Courtois
définition de l’assertivité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Assertivit%C3%A9, c’est à dire s’exprimer avec fermeté et assurance, défendre sa position, sans agressivité ou manipulation.
3 Proposez un choix que le demandeur devra arbitrer
4. Soyez ferme, Défendez votre territoire, votre choix.
5. Proposez une alternative
Il faudra rappeler les faits, c’est à dire la demande qui a été formulée. Puis expliquer les conséquences de cette demande si celle ci est acceptée. Et si possible une alternative.
Exemple :
Votre patron vous demande de préparer une présentation pour dans 2 jours,  alors que vous avez déjà un autre travail à finir pour le même jour.
  1. Les faits : tu m’as demandé de préparer la présentation pour la réunion X. Je travaille actuellement sur le sujet Y qui est à rendre après demain aussi.
  2. Les conséquences : Je ne pourrais rendre une qualité de travail correct si je fais les deux choses. OU Je vais devoir faire un choix entre ces 2 dossiers, que suggères tu ?
  3. Une solution : Pourrais tu proposer cette tâche à Z ? OU Est il possible de revoir les délais pour l’un de ses dossiers ?
  4. Ecouter la réponse donnée. Il est évident que votre interlocuteur va contre argumenter pour obtenir que ce qu’il veut, surtout s’il se trouve dans une impasse. On va donc l’écouter attentivement et bien lui faire comprendre que l’on a bien compris sa demande, son urgence etc, mais que malgré tout vous rester ferme sur votre décision.
  5. Les alternatives : il s’agit de discuter si besoin des alternatives possibles, comme déléguer le dossier, repousser un délai, négocier une moindre qualité dans le rendu, mais attention il ne s’agit pas d’accepter tout et n’importe quoi, il s’agit d’une négociation. Or le principe de base de toute négociation c’est : « pas de compromis sans contre partie »
Un «Non» prononcé avec la conviction la plus profonde est mieux qu’un «oui» prononcé seulement pour plaire, ou pire, pour éviter les ennuis – Gandhi
Voici Quelques exemples de façons de dire NON, qui pourrons nous aider dans notre vie quotidienne. Car parfois, on bute sur la verbalisation. Il s’agit de la traduction adaptée d’un article issu du site Getting Organized Magazine :  http://www.gettingorganizedmagazine.com/2016/04/18/20-ways-to-say-no/. Sur une même idée, on y trouve des variantes intéressantes, qui permettront une personnalisation.
1- Je ne peux pas, Mon agenda est plein
– Soyez honnête si votre agenda est rempli
– «Rempli» ne doit pas signifier vraiment rempli
2- Je ne peux pas, je n’aime pas vraiment ce type de tâche
– La vie n’est pas une corvée – si vous n’aimez pas, pourquoi le faire?
– N’ayez pas peur  de faire savoir que vous ne souhaitez pas faire telle ou telle chose
– Il y a probablement quelqu’un qui aime ce type de tâche.
3- Je ne peux pas, j’ai un autre engagement
– Peu importe la nature de votre engagement
-C’est peut être tout simplement un engagement avec vous même ou avec votre famille.
– Vous n’êtes pas obligé de vous justifier – n’êtes tout simplement pas disponible
4- Je ne peux pas, je n’ai pas l’expérience nécessaire
– Etre volontaire pour apporter son aide ne signifie pas devoir apprendre d’un coup tout un tas de choses nouvelles.
– Proposez-leur de trouver quelqu’un qui a de l’expérience dans ce domaine
– Offrez d’aider sur un sujet que vous connaissez
5- Je ne peux pas maintenant,  mais je peux le faire plus tard
– Si vous voulez vraiment aider, mais que vous n’en n’avez pas le temps immédiatement, dites le.
– Offrez votre aide à un autre moment
– Si le demandeur ne peut pas attendre, il trouvera quelqu’un d’autre.
6- Je ne peux pas, mais je sais que vous ferez un excellent travail.
– Les gens demandent souvent de l’aide parce qu’ils doutent de leurs propres capacités
– Faites-leur savoir que vous avez confiance  dans leur réussite
7- Je ne peux pas, mais laissez-moi vous mettre en contact avec quelqu’un qui peut
– Si vous n’êtes pas disponible pour aider, proposez une autre ressource qualifiée
– Aider à connecter les gens est une aide précieuse
– Assurez-vous que la personne que vous recommandez, est en mesure de réaliser un travail de qualité
8- Je ne peux pas, je dois me concentrer sur ma carrière (mes études etc) pour le moment
– Parfois, vous avez besoin de concentrer votre énergie sur un important projet professionnel.
– Vous pourriez avoir à renoncer à certaines obligations sociales ou communautaires pour atteindre votre objectif.
– Si vous ne le faites pas, ce n’est pas un problème, quelqu’un d’autre s’en occupera.
9- Je ne peux pas, je dois me concentrer sur ma vie personnelle à ce moment
– Ne pas avoir honte de vouloir passer du temps avec votre famille
– Avoir une famille forte est une priorité importante en soi
– Soyez prêt à mettre vos besoins personnels premier
10- Je ne peux pas, je dois me concentrer sur un seul projet à la fois
– Laissez les gens savent que vous voulez faire du bon travail,  mais vous ne pouvez pas quand votre attention est divisée.
– Vous serez plus efficace si vous vous concentrez sur un seul projet à la fois
11- Je ne peux pas, je dois laisser du temps libre pour moi-même
– Il est normal de penser à vos propres besoins
– Traitez votre temps personnel comme tout autre rendez-vous
– Bloquer des périodes de temps « personnels » dans votre agenda et bataillez pour le conserver.
12- Je ne peux pas, j’ai déjà plusieurs projets en cours
– Informez que vous avez déjà d’autres responsabilités et engagements.
– Pas besoin de faire des excuses si vous ne disposez pas de temps libre
– Personne ne peut vous reprocher d’avoir déjà beaucoup à faire. Par ailleurs, s’ils voient que vous avez à coeur de remplir les engagements déjà pris, ils seront rassurés quant à la future réalisation des engagements que vous pourriez prendre avec eux.
13- Je ne peux pas, je suis pas à l’aise avec ce sujet.
– Vous pourriez être mal à l’aise pour tout d’un certain nombre de raisons: les personnes concernées, le type de travail, les implications morales, etc.
– c’ est une façon très respectueuse d’ éviter une situation délicate
14- Je ne peux pas, je ne prends pas de nouvelles responsabilités pour le moment.
– Vous ne dites pas que vous refusez définitivement, juste que votre agenda ne vous le permet pas pour le moment.
– Vous connaissez vos limites et le faites savoir.
15- Je ne peux pas, et je préfère refuser que de faire un travail bâclé.
– Soyez lucide sur vos capacités à fournir un travail qualitatif.
– La raison n’a pas d’importance – pas assez de temps, compétences mauvaises, etc.
16- Je ne peux pas, je préférerais vous aider sur une autre tâche.
– Dire non ne signifie pas que vous ne pouvez pas aider du tout
– Si quelqu’un vous demande de faire quelque chose que vous détestez vraiment, refuser
– Alors offrez votre aide sur une chose qui vous inspire plus, où pour laquelle vous avez plus de compétence.
17- Je ne peux pas, je ne suis pas la personne la plus qualifiée pour ce travail.
– Si vous ne vous sentez pas que vous avez des compétences adéquates, tout va bien.
– Il est préférable d’admettre vos limites avant que de fournir un travail qui ne sera pas à la hauteur des attentes.
– Ceci est la meilleure façon d’éviter de se sentir submergé.
18- Je ne peux pas, un imprévu requiert mon attention.
– Des choses imprévues se produisent qui peuvent perturber votre agenda.
– Acceptez que vous devrez peut-être faire quelques ajustements
– Ce n’est que temporaire et vous aurez plus de temps dès que le problème sera réglé.

Pour résumer ces 2 épisodes sur le NON

– Définissez vos priorités, objectifs, toutes les choses auxquelles vous avez choisies de dire OUI
– A chaque demande, évaluez l’impact d’un OUI ou d’un NON sur vos priorités. Prenez le temps de la réflexion.
– Donnez une réponse franche et ferme
– Proposez une alternative si besoin.
«La différence entre les gens qui réussissent et les gens qui réussissent vraiment, est que les gens qui réussissent vraiment disent non à presque tout. » – Warren Buffett
Pour aller plus loin :
Un grand merci à FREE French et à Konuth pour leurs revues sur Itunes et n’hésitez pas à faire comme eux, une note, un commentaire pour faire connaitre ce Podcast.
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio
Visit Us On TwitterVisit Us On Linkedin