La constance pour le succès

Cela fait quasiment 2 mois que nous sommes confinés, vous vous étiez dit que vous alliez faire des tas de choses et alors que le déconfinement se profile, vous n’avez rien fait. Rassurez vous, vous n’êtes certainement pas le seul et voici 5  éléments pour rester persistent et régulier dans vos efforts.

1/ Gardez les yeux sur votre pourquoi

Pour rester connecté à ce que vous souhaitez faire sur le long terme, vous devez avoir une vision claire et attractive de ce que vous voulez obtenir ou atteindre, et savoir pourquoi vous voulez le faire. Par exemple, il est plus facile de faire des économies de façon constance et régulière, si vous faites des économies pour quelque chose d’important pour vous, comme acheter votre première voiture, votre premier appartement, ou vous offrir un voyage de rêve pour vos 40 ans.
Pour tout ce que nous entreprenons qui a de l’importance, comme démarrer et faire vivre son entreprise, se décider à écrire un livre, vouloir reprendre son corps en main, tout cela demande des efforts sur le long terme, et pas juste un petit coup de collier une fois de temps à autre. Cela  se construit petit à petit avec tout ce que nous faisons tous les jours. Et pour les jours où il y a un petit coup de mou, se rappeler le pourquoi nous le faisons est essentiel et nous permet de continuer à avancer, un pas à la fois.

2/ Choisissez votre combat

Vous noterez que combat est au singulier. Il est essentiel de ne pas vouloir courir trop de lièvres à la fois. On prend un objectif, un seul, on crée la ou les habitudes qui nous permettront d’atteindre cet objectif, en les mettant en place, une à la fois, et ensuite quand cet objectif est atteint, on passe à un autre. Cette limitation que nous devons nous imposer, tient au fait que nous avons une capacité très limitée de volonté et de discipline et que si nous devons utiliser notre volonté, en plus de notre pourquoi, pour trop de choses en même temps, nous allons rapidement être à court de volonté et on va abandonner en route. C’est pour cela que l’on déconseille d’arrêter de fumer ET en même temps d’arrêter de manger du sucre, 2 choses très addictives. Les chances de parvenir à tenir sur le long terme sont très minces voire quasi inexistantes. 
Alors on choisit une chose et on s’y tient jusqu’à ce que ce soit une habitude si on veut la conserver, comme faire du sport tous les jours, ou bien si c’est un objectif d’étape, jusqu’à ce que nous ayons atteint l’étape.

3/ Planifiez-le

Si vous avez lu Steven Covey, vous vous souvenez peut être qu’il a donné le secret le plus important quand il s’agit d’être consistent et régulier, « Ne priorisez pas votre planning, mais planifiez vos priorités ». Ce qui veut dire, qu’au moment de faire votre programme hebdomadaire, quotidien, mensuel, annuel, vous devez clairement mettre en premier, tout ce qui est essentiel pour vous, vos priorités. C’est une idée dont je parle souvent. On n’essaie pas de faire tenir dans un agenda surchargé, des priorités en faisant une place ici et là.
Non, on part d’une page blanche dans son agenda, on inscrit ses priorités où et quand elles doivent avoir lieu et tout le reste va s’organiser autour de ces priorités. C’est le seul moyen efficace pour tenir bon sur vos priorités. Pensez à cet exemple que l’on retrouve partout sur internet, ce professeur qui fait une expérience avec la jar qu’il doit remplir avec des pierres, des cailloux du sable et de l’eau. En fonction de l’ordre de remplissage , tout rentre ou la moitié reste dehors. Idem avec votre agenda et votre programme. Ce qui compte en premier et le reste ensuite. Vous allez construire toute votre vie autour de votre priorité et cela arrivera quoiqu’il se passe.

La constance

Publiée par Productiv' You sur Lundi 4 mai 2020
Regardez la vidéo de cette article sur Facebook ( aussi disponible sur Instragram et Youtube)

4/ Ignorez votre petite voix

je vous conseille souvent de ne pas écouter la petite voix dans votre tête, qui dit «  Oulala, je ne le sens pas aujourd’hui ». Et nous avons tous cette petite voix, qui nous invente des tas raisons pour ne pas faire quelque chose. Il fait trop chaud, trop froid, vous êtes fatigués, la nuit a été courte, vous avez mal au ventre, vous avez passez une sale journée et j’en passe, vous voyez très bien ce que je veux dire. Il s’agit d’effacer ce que cette voix nous dit, de ne prêter aucune attention à ce qu’elle peut bien nous raconter, cette petite voix, et à faire ce que nous devons faire pour avancer.  Comme le dit Rory Vaden, dans son livre « Take the Stairs », nous avons le choix de laisser tomber, ou bien celui de faire ce que nous devons faire pour atteindre nos objectifs, même quand on ne se sent pas de le faire.
Imaginez un athlète professionnel qui un jour sur 2 regardez le météo, et je dirais, » oh il fait un peu gris, un peu frais, je vais plutôt rester au chaud et regarder Netflix toute la journée et on verra demain pour l’entrainement » personne ne miserait sur son succès. C’est idem pour nous dans tout ce que nous faisons. Il est hautement improbable qu’un business rentable, une promotion, ou n’importe quel succès dans votre vie ne tienne qu’à une seule et unique action, mais plutôt à un ensemble d’actions, effectuées très régulièrement sur une longue voire très longue période de temps. Alors on éteint la petite voix.
Et je voudrais aussi faire un petit aparté sur le fait d’écouter son corps. J’entends beaucoup ces dernières années des gens qui disent, il faut écouter son corps, il faut prendre soin de soi, écouter ce que le corps nous dit. Alors oui, ce que le corps vous dit, pas ce que la petite voix de la démotivation, pas le cerveau reptilien qui vous dit d’économiser vos efforts en vue d’une prochaine fuite ou d’un combat. Et très sincèrement, je pense que beaucoup se retranche vers le pseudo language du corps, pour ne pas en faire beaucoup, voire ne rien faire du tout. Ils se racontent eux même des histoires, mais en aucun cas c’est le corps qui parle. Alors soyez vigilant à ne pas vous mettre vous même dans un cercle d’échec en vous racontant des histoires.  
Soutenez Productiv’ You sur Tipeee

5/ Restez dans la course.

Le sujet ici c’est d’abandonner cette idée de tout ou rien. Souvent on se fixe un objectif, on fait son beau tableau de suivi et un jour, on ne fait pas ce qui était prévu. Par exemple, vous avez décidé de méditer tous les jours et un jour vous ne méditez pas. cela ne veut pas dire, que tout est foutu, que vous êtes incapable de tenir aucun objectif et que c’est raté. Là encore, c’est votre petite voix intérieure, qui n’attend que ça de vous torpiller le moral un peu plus, qui est à l’œuvre. Vous avez raté une fois, et bien tant pis, demain est un autre jour et vous reprenez là où vous avez arrêté.
Je vais prendre un exemple qui devrait vous parler. Vous avez décidé de lire tous les soirs pendant 15 minutes. Et hop, vous voilà tous les soirs avec un bon bouquin, à lire quelques minutes avant de dormir. Et puis un jour, vous rentrez super tard du boulot, vous êtes claqué et à peine dans votre lit vous vous endormez. Est ce pour autant, que vous allez vous auto-flageller par ce que vous n’avez pas lu hier et que du coup, vous vous dites que vous allez devoir reprendre votre livre à la page 1 alors que vous étiez à l’avant dernier chapitre ? Biensûr que non, vous allez reprendre là où vous étiez arrêtés. C’est pareil si vous avez une journée sans sport, un écart lors d’un repas, sur votre diète, etc.  Vous pouvez vous remettre immédiatement en selle.
Par contre, si je reprends mon exemple, si vous ne lisez plus pendant 1 an, il y a des chances que vous deviez reprendre de 0, car vous aurez oublié ce que vous avez lu. Même chose si vous abandonnez votre diète pendant trop longtemps, ou votre entraînement sportif.
Donc, un écart ce n’est pas la fin du monde, on prend acte et on avance immédiatement et on ne se fait pas des films sur notre pseudo manque de volonté etc. Nous ne sommes pas des machines. c’était un accident et il y en aura d’autres. Alors on mobilise son esprit et si on fait un écart, on reprend le chemin, avant qu’il ne soit trop tard et qu’on doive tout reprendre à 0.
Alors en avant. Marche et rappelez vous que le succès, dans quelque entreprise que ce soit, n’arrive pas d’un coup, ni en une nuit, mais à force de persistence et de constance.

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Priscille LIVENAIS
J'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite, tout en sérénité.
Social Network Integration by Acurax Social Media Branding Company
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram