Développer l’auto-discipline – PVY 120

autodiscipline
Nous allons parler aujourd’hui d’un sujet qui « fâche » beaucoup et dont  le mot même fait souvent mal, la discipline et plus précisément d’autodiscipline.
Aucun succès personnel, aucune réalisation, ou aucun objectif objectif, ne peut être réalisé sans autodiscipline. C’est l’attribut le plus important, nécessaire pour atteindre tout type d’excellence personnelle, d’excellence sportive, de virtuosité dans les arts ou de performances exceptionnelles.

Qu’est-ce que l’autodiscipline?

C’est la capacité de contrôler ses impulsions, ses émotions, ses désirs et son comportement. C’est pouvoir refuser le plaisir immédiat et la gratification immédiate au profit de la satisfaction et de l’épanouissement à long terme de la réalisation d’objectifs plus ambitieux et plus significatifs. L’autodiscipline est gérée par notre cortex préfrontal, qui nous permet de prendre le dessus sur le cerveau reptilien.
L’autodiscipline peut être définie comme le fait de faire ce que nous n’avons pas envie de faire pour gagner ce qu’il y a de mieux. Ou avoir la capacité de prendre les bonnes mesures, peu importe ce que nous ressentons.
Le posséder, c’est pouvoir prendre les décisions, prendre les mesures qui s’imposent et exécuter votre feuille de route,  quels que soient les obstacles, l’inconfort ou les difficultés qui peuvent se présenter à vous.
En cette ère de gratification instantanée, nous sommes habitués à obtenir ce que nous voulons immédiatement. L’idée de travailler assidûment sur un objectif pendant des semaines, des mois, voire des années est devenue déprimante.
Mais sans discipline, nous sommes à la merci de nos circonstances et nous continuerons d’être à leur merci. Une fois que vous entrez dans une ornière, vous avez besoin d’une discipline extraordinaire pour vous en sortir.
Mais  être discipliné ne signifie pas avoir un style de vie restrictif ou monastique. Cela ne veut pas dire non plus, abandonner tout ce que vous aimez, ou, renoncer au plaisir et à la détente. Cela signifie apprendre à concentrer votre esprit et vos énergies sur vos objectifs et à persévérer jusqu’à ce qu’ils soient accomplis. Cela implique également de cultiver un état d’esprit selon lequel vous êtes gouverné par vos choix délibérés plutôt que par vos émotions, vos mauvaises habitudes ou l’influence des autres. L’autodiscipline vous permet d’atteindre vos objectifs dans un délai raisonnable et de mener une vie plus ordonnée et satisfaisante.
Bien que certains soient en désaccord, l’autodiscipline est la liberté ultime. Pourtant, même si séduisant, c’ est l’un des attributs les plus difficiles à acquérir car il va à l’encontre de nos tendances innées.
Stephen R. Covey a déclaré:
“Les indisciplinés sont esclaves des humeurs, des appétits et des passions.”
Il est plus facile de se blottir sous la couette au lieu de courir le matin. Il est plus facile pour certains de se gaver de gâteaux, plutôt que de manger des fruits. Se plaindre ou bavarder au lieu de parler positivement ou d’apporter des changements.
 
Combinée à la planification, à la fixation d’objectifs, à la persévérance et à la passion, l’autodiscipline est un attribut puissant qui nous aidera à réussir dans toute entreprise.
C’est Napoléon Hill qui a dit:
«L’autodiscipline commence par la maîtrise de vos pensées. Si vous ne contrôlez pas ce que vous pensez, vous ne pouvez pas contrôler ce que vous faites. Simplement, l’autodiscipline vous permet de penser d’abord et d’agir ensuite. “
L’autodiscipline est la clé de l’efficacité. Et nous n’avons pas besoin de chercher bien loin pour le voir. Ceux qui ont atteint n’importe quel niveau de succès, sont ceux qui ont eu l’autodiscipline.
Des athlètes d’élite aux musiciens, l’autodiscipline et les sacrifices ont été les attributs communs de la réussite.
N’hésitez pas à m’encourager et à devenir les supporters de Productiv’You, via un don sur Tipeee. 

C’est Possible

L’autodiscipline est possible, ce n’est pas un attribut réservé à quelques élus, mais peut être développé. L’autodiscipline est profondément relié à ma volonté.
Un bon exemple est le surpoids et la forme. Si vous avez déjà eu quelques kilos en trop , vous savez à quel point cela peut être épuisant et handicapant. Vous vous sentez léthargique, sonné, démotivé – et le canapé semble être votre meilleur ami.
Vous savez COMMENT maigrir et vous remettre en forme: mangez sainement et faites de l’exercice tous les jours. Mais vous ne le faites pas. Vous trouvez des excuses pour expliquer votre surcharge pondérale et votre somnolence, car il semble trop difficile dépasser à l’action.
Puis un jour, vous décidez que vous ne pouvez plus supporter cette situation, alors vous commencez un plan de régime et d’exercices. C’est un travail ardu au début. Vous devez vous battre contre vous même pour mettre vos vêtements d’entraînement et bouger, et vous devez ignorer ce petit singe dans votre tête qui rend les biscuits si attrayants.
La seule chose qui détermine votre succès dans un tel scénario est votre niveau de discipline. Allez-vous continuer à faire ce que vous savez devoir faire pour perdre du poids? Voulez-vous vous pousser à faire des excercices? Allez-vous continuer à avoir une alimentation équilibrée ou à céder à la tentation de la malbouffe?
Tout cela semble si peu attrayant, n’est-ce pas? Être discipliné est un travail difficile. Mais alors quelque chose de miraculeux se produit! Si vous persévérez suffisamment longtemps, vous commencez à ressentir un changement interne. Soudain, vous commencez à réaliser que vous appréciez vos entraînements. Vous commencez à attendre votre smoothie aux fruits chaque matin. Vos vêtements deviennent trop amples et votre niveau d’énergie augmente chaque jour davantage. Vous dormez bien la nuit et vous vous sentez mieux au réveil.
Étonnamment, vous n’avez plus besoin d’une telle discipline pour suivre votre programme de remise en forme car cela ne semble plus si difficile. Vos muscles se développent, votre graisse est en train de fondre et vous nourrissez votre corps avec une meilleure qualité de carburant, ce qui vous permet de vous sentir si bien que vous en voulez plus. Les cookies ne semblent plus aussi attrayants. Plus important encore, vous vous êtes habitués à vos nouvelles habitudes! Tant que vous ne commencerez pas à régresser, le reste du voyage qui vous mènera à la santé et à la condition physique restera une expérience enrichissante.
Ce processus n’est absolument pas différents pour vos objectifs, quels qu’ils soient. Il faut une grande discipline au début du voyage car vous n’êtes pas habitué à agir pour atteindre vos objectifs. Vous devrez vous pousser à faire les choses qui doivent être faites.
Beaucoup d’entre nous abandonnons à ce stade parce que cela semble trop difficile et nous pensons que ce sera TOUJOURS aussi difficile. Nous oublions que nous, les humains, sommes des créatures incroyablement adaptatives. Nous pouvons nous habituer à presque n’importe quoi. Rappelez-vous, nous nous sommes simplement habitués à ne pas essayer. Nous nous sommes habitués à accepter de vivre une vie médiocre, à abandonner nos rêves, à croire les gens qui nous ont dit que nous ne réussirions jamais.
Si nous pouvons nous habituer à ça, nous pouvons nous habituer à nous mettre au défi, à élargir nos zones de confort et à croire en nos propres capacités. C’est juste une question de discipline et de patience.

Comment développer l’autodiscipline

S’arrêter et Réfléchir : pour pratiquer l’autodiscipline, il est nécessaire de réfléchir et de faire intervenir notre cortex pré-frontal. Il y a fort longtemps, c’était la partie de cerveau resptilienne qui était la plus sollicitée, avec l’instinct de survie, le fameux « fight or flight ». Aujourd’hui cette partie est moins souvent sollicitée car on ne tombe pas très souvent face à face avec une personne ou un animal qui en veut à notre vie. Par contre, on a beaucoup plus de change de tomber nez à nez avec une délicieux gâteau, un beau plateau de fromages, ou la nouvelle série tendance sur Netflix, qui en soit ne présentent pas un risque immédiat pour notre vie, et donc le cerveau reptilien ne nous fait pas fuir. Il faut donc l’intervention de notre réflexion, du cortex pré frontal, pour prendre la bonne décision. Il nous faut nous arrêter et réfléchir aux impacts à long temps que peut avoir sur notre santé, de nous jeter sur aliment qui n’aura pas d’effet négatif immédiatement, mais qui dans la durée et la régularité de sa consommation pourra avoir des effets néfastes sur notre santé. 

Commencez avec des petits pas

Tout comme il faut du temps pour développer les muscles, il faut du temps pour développer l’autodiscipline. Plus vous vous entraînez et construisez, plus vous devenez fort. En sport, si vous en faites trop d’un coup, vous pourriez vous blesser et devoir arrêter. C’est la même chose pour la discipline, avancez pas à pas dans la construction votre discipline personnelle. 
Avancer à petits pas, c’est aussi se concentrer sur une chose à la fois
Il y a peut être plusieurs domaines de votre vie où vous souhaitez vous améliorer, mais il faut y aller en douceur, en sélectionnant un élément puis un autre.
Développer trop de disciplines à la fois nous rend la tâche plus difficile, car nos chances de succès ne dépendent pas seulement de notre persévérance et de nos compétences, mais surtout de la quantité d’énergie, de ressources et de temps que nous sommes en mesure de consacrer à des progrès.
Cela signifie qu’en nous concentrant sur une discipline à la fois, nous augmentons nos chances de réussite en canalisant nos ressources vers un nombre plus restreint d’objectifs. Et ce faisant, nous facilitons le développement de notre nouvelle discipline.

Découvrez ce qui vous motive et quels sont vos mauvais déclencheurs. 

Vous pouvez commencer par apprendre sur vous-même. Parfois, il est très difficile de lutter contre les envies. Identifiez  les zones où votre résistance est faible et comment éviter ces situations. Si vous savez que vous ne pouvez pas résister aux gâteaux, aux frites ou à d’autres tentations, évitez-les. Et les éviter cela signifie par exemple de ne plus en acheter, de changer de chemin si vous passez tous les jours devant une boulangerie à l’odeur alléchante, de fuir le rayon des fromages quand vous faites vous courses etc. Le but est de ne pas avoir ces tentations dans votre environnement pour les périodes où vous êtes plus faible pour y résister. 
Ne sous estimez pas votre style de vie. En effet, le manque de sommeil et la fatigue sont des éléments qui influent sur notre cerveau. Quand nous sommes fatigués ou stressés, le corps va mettre certaines zones au repos forcé, pour envoyer l’énergie restante dans les zones vitales. En l’occurence, il va mettre en veille notre cortex pré frontal, celui qui nous permet de prendre des décisions raisonnées, au profit par exemple du cerveau reptilien qui va privilégier les gratifications immédiates. Par conséquent, si vous êtes fatigués car vous avez une mauvaise gestion de votre temps de sommeil, ou bien parce que vous traversez une période où vous ne pouvez pas dormir autant que vous en avez besoin, vous aurez beaucoup plus de difficultés à résister à l’appel de votre frigo s’il est rempli de choses que vous ne souhaitez pas manger dans le cadre de votre rééquilibrage alimentaire.

Faites de certains comportements une routine. 

Une fois que vous avez décidé de ce qui est important pour vous et des objectifs à atteindre, établissez une routine quotidienne qui vous aidera à les atteindre. Par exemple, si vous voulez manger sainement ou perdre du poids; décidez de manger plusieurs portions de fruits et de légumes chaque jour et faites de l’exercice pendant au moins une demi-heure. Faites-en  votre routine quotidienne et développez ainsi votre autodiscipline. 

Apprenez à identifier vos émotions et à les laissez passer.

Les émotions peuvent nous pousser dans des comportements qui nous voulons éviter. Entraînez-vous à faire ce que vous savez être bon pour votre objectif, même si vous n’avez pas envie de le faire. Passez le dessert certains soirs. Limitez votre temps devant la télévision. Résistez à l’envie de crier après quelqu’un qui vous a irrité. Arrêtez-vous et réfléchissez avant d’agir. Pensez aux conséquences. Lorsque vous pratiquez la retenue, cela vous aide à prendre l’habitude de garder le contrôle sur d’autres choses. Quand des émotions nous submergent, rien ne sert de lutter contre elles. Il sera plus efficace de les identifier, de chercher à comprendre ce qui les a déclencher et de les laisser passer leur chemin, sans intervenir. 

S’engager dans des sports ou des activités. 

Le sport est un excellent moyen d’améliorer l’autodiscipline.  La pratique du sport offre une situation dans laquelle vous apprenez à travailler dur et à faire de votre mieux, ce qui vous apprend à intégrer les mêmes processus de pensée et les mêmes disciplines à votre vie quotidienne.
Apprendre à jouer d’un instrument de musique peut être un autre excellent moyen de pratiquer l’autodiscipline. La focalisation, la répétition et l’application nécessaires pour apprendre à jouer d’un instrument sont inestimables. Le fait d’atteindre l’autodiscipline dans n’importe quel domaine de votre vie reprogramme votre esprit pour qu’il choisisse ce qui est juste plutôt que ce qui est facile.

Inspirez-vous de ceux que vous admirez. 

 
Michael Jordan a toujours affirmé que sa qualité de joueur de basket-ball provenait autant de sa volonté de travailler dur que de son talent. C’est son désir de discipline et de concentration qui en a fait l’un des meilleurs joueurs de basketball de tous les temps. Si cela fonctionnait pour lui, cela pourrait certainement fonctionner pour le reste d’entre nous. Si vous aussi vous avez une personne que vous admirer, prenez le temps de savoir ce qui l’a motivé et quelles techniques ont été utilisées pour le mener là où il est. Et testez sur vous si ses méthodes fonctionnent.

Visualisez les récompenses. 

 
Il n’y a rien de plus gratifiant que d’atteindre vos objectifs. Pratiquez la technique utilisée par les athlètes les plus performants et les meilleurs athlètes. Projetez-vous dans le futur. Visualisez votre résultat souhaité. Ressentez à quel point c’est gratifiant et les nombreux avantages dont vous profiterez. Rappelez-vous ce qu’il faut pour y arriver. Les techniques de visualisation sont efficaces et la réflexion sur les bienfaits ou des récompenses futures vont vous aider. Par exemple, si vous voulez être plus discipliné sur le tenue de votre maison et décidez que de passer 15 minutes tous les jours pour ranger au fur et à mesure, et entretenir votre maison, serait une bonne discipline pour vous, vous pourriez tenir le cas en pensant à ce que le temps gagné le week end sur vos tâches domestiques vous permettrait de faire. et là, c’est à la discrétion de chacun, que ce soit une heure de lecture avec votre thé préféré, un épisode de votre série préférée, une balade  avec vos enfants, avoir le temps d’aller voir une expo… les sources de récompenses sont multiples et dépendent uniquement de vous. Identifiez donc ce qui vous motivera à conserver cette discipline.
Parce que les récompenses font partie intégrante de la formation d’une nouvelle habitude, il en va de même pour ceux qui souhaitent développer une nouvelle discipline.
Charles Duhigg, dans son livre “Le pouvoir de l’habitude »  dit:
«Ce n’est que lorsque votre cerveau commence à attendre de la récompense – en quête d’endorphines ou de sentiment d’accomplissement – qu’il deviendra automatique de lacer vos chaussures de jogging chaque matin. Le signal, en plus de déclencher une routine, doit également déclencher un désir ardent de recevoir la récompense. ”
En d’autres termes, nos habitudes sont motivées par les récompenses – ou les réalisations.
Cela signifie qu’une fois que nous sommes conscients de ce que nous aimons recevoir, nous pouvons commencer le processus de renforcement de notre nouvelle discipline en nous récompensant nous-mêmes chaque fois que nous mettons en place des actions dans la bonne direction.
Pensez-y un instant et réfléchissez à la manière dont cela s’appliquerait à vous. Demandez-vous: “Comment puis-je me récompenser ? »
Dans la même veine, on pourra créer de petites victoires, 
Ce qui est bien, c’est que mieux nous nous connaissons nous-mêmes, plus nous pouvons créer intelligemment de multiples victoires – en divisant nos objectifs en morceaux plus petits – pour nous donner le facteur de bien-être qui donne l’élan nécessaire pour nous aider à progresser continuellement.
 
Ce que nous avons vu, c’est que l’autodiscipline peut être l’un de nos plus grands défis et que développer toute nouvelle discipline prend du temps.
Nos approches en matière de développement seront différentes, tout comme la façon dont nous nous récompenserons et nous motiverons pour améliorer les domaines dans lesquels nous souhaitons progresser et réussir. Et c’est normal – ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas pour l’autre.
 
La création de petites victoires est une partie importante du processus de développement de la discipline personnelle. Une fois encore, le niveau de cette victoire et la récompense liée ne dépend que de vous. Attention toutefois à ne pas vous récompenser en vous autorisant ce pourquoi vous lutter. Avoir réussi à perdre 500g cette semaine, ne vous autorise pas à vous jeter sur un Mac do en récompense. En effet, la fierté d’avoir atteint un petit objectif, peut nous faire manquer de vigilance et nous faire croire que vu les résultats, nous pouvons nous permettre un petit écart. C’est ce que l’on appelle le phénomène de la licence morale. Il faut absolument combattre cette tendance, restez vigilant , ne pas s’endormir sur ces lauriers en raison d’une petite victoire et ainsi anéantir tous les bons résultats d’un seul coup.

Fixer des règles simples

Si la pensée de “règles” vous met mal à l’aise – ce qui sera le cas pour certains – il serait peut-être préférable de considérer cela comme un accord ou un « marché” avec vous-même.
Dans les deux cas, l’idée est de définir certaines conditions que vous vous engagez à respecter, quels que soient votre état, ce que font vos amis et ce que dit votre conjoint.
Ils seront respectés malgré ce que les autres disent et vous n’abandonnerez pas
Par exemple,
«Je serai au lit chaque soir avant 22 heures»
“Je vérifierai les e-mails entre ces heures de la journée”
«Je vais lire 20 minutes par jour»

“Je vais courir trois fois par semaine par vent, pluie ou soleil”

Mangez régulièrement et sainement.

Des études ont montré que l’hypoglycémie affaiblit souvent la détermination d’une personne. Lorsque vous avez faim, votre capacité de concentration en souffre car votre cerveau ne fonctionne pas à son plein potentiel. La faim rend difficile de se concentrer sur les tâches à accomplir, sans parler de vous rendre grincheux et pessimiste. Vous êtes beaucoup plus susceptible d’avoir un sentiment affaibli de maîtrise de soi dans tous les domaines de notre vie – régime alimentaire, exercice, travail, relations, etc. Afin de rester sur la bonne voie, assurez-vous de bien vous alimenter toute la journée avec des collations et des repas sains toutes les quelques heures.  Manger régule souvent votre glycémie et améliore votre aptitude à prendre des décisions et votre concentration. Permettez à votre cerveau de se concentrer sur vos objectifs et vos priorités plutôt que sur votre estomac qui grogne. (Et je précise à nouveau, une collation saine, comme des fruits, des noix en tout genre et en quantité raisonnable bien entendu)

N’attendez pas de vous sentir bien.

Améliorer votre propre discipline signifie modifier votre routine habituelle, ce qui peut être inconfortable. En attendant que notre nouvelle discipline devienne une habitude et ne soit plus déclenchée par une intervention de notre cortex pré frontal, nous pourrions ressentir de la difficulté, de la peine, des douleurs ou autres. Mais lorsqu’un comportement devient une habitude, nous cessons d’utiliser nos compétences en matière de prise de décision pour utiliser plutôt le pilote automatique. Par conséquent, rompre avec une mauvaise habitude et en construire une nouvelle exige non seulement que nous prenions des décisions actives, mais implique aussi une période où nous nous sentons mal à l’aise. Votre cerveau résistera au changement en faveur de ce pour quoi il a été programmé. La solution? L’acceptation. Reconnaissez qu’il faudra un certain temps pour que votre nouveau régime fasse effet et qu’en attendant il sy aura des moments difficiles. Continuez à avancer, les résultats vont arriver. 

Pardonnez-vous et avancez.

 Instaurer une nouvelle façon de penser ne se déroulera pas toujours comme prévu. Vous aurez des hauts et des bas, des succès fabuleux et des échecs complets. La clé est de continuer à avancer. Lorsque vous avez un revers, identifiez sa cause et avancez. Il est facile de tomber dans la culpabilité, la colère ou la frustration, mais ces émotions n’aideront pas à améliorer l’autodiscipline. Au lieu de cela, utilisez les ratés de votre plan comme un apprentissage pour l’avenir. Pardonnez-vous et remettez-vous en selle dès que possible. 
 
 
En conclusion, rappelez vous qu’il y a 3 éléments essentiels qui vous alimenter votre autodiscipline : un sommeil suffisant, une alimentation variée et équilibrée et prise régulièrement et une activité physique régulière. Ce sont les 3 piliers qui vous permettront, en autre chose de maintenir votre volonté et votre discipline à niveau optimal. Si l’un des trois est en faiblesse, cela aura un  effet quasi immédiat sur votre capacité à prendre de bonnes décisions, à résister aux tentations et à maintenir le cap pour atteindre vos objectifs.
Si nous voulons être maîtres de notre propre destin, nous devons développer la maîtrise de soi et l’autodiscipline. En mettant l’accent sur les avantages à long terme plutôt que sur l’inconfort à court terme, nous pouvons nous encourager à développer notre propre discipline. En fin de compte, notre santé et notre bonheur en dépendent.
 
Listen to “L’autodiscipline” on Spreaker.

Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Animated Social Media Icons by Acurax Wordpress Development Company
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram