Ecrire des objectifs SMARTERS – PVY086

Au cours de 2 premiers épisodes de cette mini série, nous avons vu quelques points essentiels pour :
  • Définir votre vision à long terme
  • Trouver votre motivation interne
  • Identifier vos peurs et trouver des moyens de les surmonter
  • Identifier les obstacles externes et imaginer des moyens de les contourner.
Vous avez aussi compris la nécessité de regarder dans le rétroviseur, c’est à dire faire le bilan de l’année qui se termine et d’identifier les schémas récurrents, les problèmes rencontrés, vos faiblesses, mais aussi vos forces et pris le temps de célébrer vos réussites. Ecouter le podcast
A présent nous allons passer à l’étape suivante qui va consister à écrire vos objectifs et les planifier dans le temps.
Je l’ai plusieurs fois expliqué dans ce podcast, il est très important
1/ d’écrire vos objectifs de façon très détaillée
2/ de revoir vos objectifs tous les jours pour les garder en mémoire et surtout pour,  être en mesure,au quotidien, de définir les actions qui vous permettront d’avancer vers la réalisation de votre objectif.
Afin de décrire et d’écrire vos objectifs, je vous propose de revoir les principes de la méthodes SMARTERS.
Si vous me suivez depuis quelques années vou m’avez déjà entendue en parler plusieurs fois et si vous êtes nouveau, ce sera la découverte.
Tout le monde connaît la méthode SMART, pour décrire les objectifs.
  • Spécifique / simple
  • Mesurable
  • Actionnable
  • Réaliste
  • Temporel
  • Et moi j’ajoute à tout cela 3 autres lettres
  • E pour écrit
  • R pour Revu
  • S pour soutenu
Et l’épisode du jour va consister en une petite piqure de rappel sur la définition des différents mots et pourquoi est ce que cela est très important.

Simple et spécifique :

Il s’agit d’une phrase sujet /verbe/ complément. Idéalement un verbe d’action, pour que l’on sache immédiatement quel est l’objectif. Depuis 3 semaines, vous travaillez sur votre brouillon, à présent vous devez être suffisamment au clair avec ce que vous voulez atteindre pour le décrire simplement. Le proverbe dit «  ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». Pour que vous soyez vraiment concentré à la réalisation de votre objectif, il doit être très précis, pas sujet à interprétation. Par exemple, si votre objectif concerne le développement de votre activité professionnelle, au lieu de simplement écrire : “développer mon activité professionnelle”, vous pourriez écrire, « signer 5 nouveaux contrats », au lieu de “perdre du poids” écrivez «  me débarrasser de 10 kg ».

Mesurable : 

Vous avez un moyen de vérifier que vous avez atteint votre objectif par un chiffre ou une action spécifique qui indiquera que vous avez bien réalisé l’objectif. Vous souhaitez perdre 10 kg, en montant sur votre balance vous allez immédiatement constater vos progrès. Vous souhaitez économiser 1000 euros, vous consulterez votre compte en banque. Sans limite chiffrée, ou avec un résultat tangible, vous ne pourrez pas savoir si vous avez atteint votre objectif. Un autre exemple. Vous décider d’améliorer votre santé. C’est vague et il n’y a rien qui va vous indiquer si oui ou non vous avez amélioré votre santé. Etre spécifique et mesurable pourra donner comme objectif de faire diminuer votre cholestérol, pour le ramener à la cible communiquée par votre médecin. Une prise de sang vous confirmera si vous avez atteint votre objectif, si vous vous en approchez etc . Comme expliqué précédemment, il sera important de mesurer régulièrement vos progrès, afin d’une part, d’être en mesure de célébrer votre réussite, ou bien de constater que votre stratégie de fonctionne pas bien et qu’il faut peut être en changer ou bien que vous devez mettre les bouchées doubles.

Actionnable :

Cela veut dire que votre intention peut se transformer en action. Vous avez les moyens de faire concrètement quelque chose pour atteindre cet objectif. Et cela se traduit généralement par un verbe d’action. Au lieu de dire «  Entretenir ma forme » on dira « aller courir 3 fois par semaine pendant 30 minutes ». Pourquoi ? Parce que que le verbe « entretenir” est trop vague, il ne décrit pas une action immédiatement réalisable. On va donc éviter les verbe comme « être » , « avoir », pour les remplacer par « arrêter, courir, éliminer, terminer, écrire, faire,  etc …

Réaliste :

C’est réaliste, car il y a des moyens pour y parvenir. C’est enRapportavec votre situation c’est à dire que vous prenez en compte vos contraintes.
Mais attention, cet objectif doit être réalisable, mais pas trop facile à atteindre. Il doit être en dehors de votre zone de confort. Il y a 3 zones pour vos objectifs.

La zone de confort

La zone de confort, celle dans laquelle vous vous sentez comme un petit poisson dans l’eau. Si vous mettez un objectif dans cette zone, comme par exemple courir 2 fois par semaine, alors que vous le faites déjà, ce n’est pas vraiment un challenge que vous vous donnez et vous avez toutes les chances d’abandonner car trop simple. Notre  cerveau fonctionne de façon bizarre parfois. Vous ne vous sentirez pas motivé outre mesure par cet objectif et aurez tendance à le mettre de côté en vous disant que ça va être super simple, que vous pouvez vous y mettre plus tard et au final, vous n’en ferez rien. Ou alors vous l’atteindrez mais n’éprouverez aucune fierté à l’avoir fait.

La zone de l’Illusion

Il y a aussi la zone de l’illusion. C’est celle qui est totalement innateignable quoique vous fassiez et à la limite, si vous en parlez autour de vous, vous allez passer pour un idiot. Par exemple, vous n’avez absolument jamais couru de votre vie ( ou bien la dernière fois c’était au lycée), vous avez 50 ans, fumez un paquet de cigarettes par jour et êtes en surpoids, et vous vous dites que vous allez courir un marathon dans un mois. Ou encore, si je vous dis que mon rêve de petite fille était de devenir danseuse étoile et qu’à 46 ans, avec mon petit mètre 80 et ma légère surcharge pondérale, et ma souplesse digne d’un verre de lampe, je vise d’entrer à l’opéra d’ici la fin de l’année… Bref, vous avez saisi le principe. Nous ne sommes plus du tout dans le domaine du tangible, nous ne sommes que dans la  fiction, voire la science fiction !
Mais on peut aussi se retrouver dans la zone de l’illusion, en ayant des objectifs simples et atteignables. Mais vous avez tellement d’objectif qu’il vous sera absolument impossible de tout mener de front. Ou bien vous vous donnez un timing trop serré, comme par exemple vouloir perdre 30 kg en 3 mois. D’où les recommandations de ne pas commencer à travailler sur trop d’objectifs en même temps et de bien prendre en compte vos contraintes, ou bien, comme vous l’avez fait au cours des semaines précédentes, trouver des moyens de contourner ces contraintes.

La zone d’inconfort

Et ensuite il y a la zone d’inconfort, celle où la magie se produit d’après les citations. C’est challengeant, il va falloir mouiller la chemise pour y arriver, mais cela reste dans le réalisable. Peut être pas tout seul, mais accompagné et conseillé, avec une bonne stratégie et un bon planning, tous les voyants sont au vert. C’est dans cette zone qu’il faut placer vos objectifs, pour qu’ils vous motivent et vous poussent à vous dépasser.

Temporel :

Vous allez vous fixer une deadline, une date à laquelle vous voulez avoir atteint cet objectif. Et là, vous n’allez pas  pas mettre pour tous les objectifs le 31/12/2018. En effet, nous avons besoin de nous créer une sorte d’urgence avec une date qui ne soit pas trop éloignée dans le temps, pour conserver notre motivation et rester concentrés. Vous l’avez peut être déjà expérimenté dans le monde professionnel, quand la fin d’année approche et que chacun doit atteindre ses objectifs, une certaine fébrilité s’installe,  tout le monde est bien concentré sur sa tâche et les choses bougent très vite.
Dans votre cas, vous n’allez pas attendre la fin de l’année, car vous avez plusieurs objectifs à réaliser. Non, vous allez répartir les objectifs par trimestre, avec 2 ou 3 objectifs par trimestre, afin d’être très concentré sur ces objectifs, y passer un maximum de temps et d’énergie. Quand je dis trimestre, je pense à une période de 3 mois. Il n’est pas nécessaire de commencer à travailler vos objectifs le premier mois d’un trimestre, sou pouvez vous y mettre n’importe quand et garder le même principe. 12 semaines d’actions et une semaine de réflexion-préparation des 12 semaines suivantes.
Nous avons tous tendance à nous démotiver quand une chose dure trop longtemps. On commence à regarder ailleurs, à se dire que finalement ce n’est pas si important. Donc, vous allez garder un meilleur engagement vers vos objectifs sur une courte période de temps.
Et c’est aussi une question de mathématiques. Imaginons qu’au total dans votre semaine, vous ayez 20 heures à accorder à la réalisation de vos objectifs. Si vous avez 10 objectifs, vous allez y passer en moyenne 2 heures / semaine. C’est sûr que cela va les faire avancer mais cela va prendre du temps. Par contre si vous n’en conserver que 3, vous allez avoir près de 7 heures par semaine pour chacun, de quoi les faire avancer très vite et avoir en cours d’année, la satisfaction de cocher les objectifs atteints. Si vous avez un très gros objectif qui peut difficilement être atteint en 3 mois, alors vous allez le découper en 4, pour chacun des trimestres. Imaginons que vous vouliez économiser 1200 € et quoique vous fassiez vous ne pouvez pas mettre de côté plus de 100 € par mois. Alors vous allez vous fixer l’objectif de mettre de côté 300 € par trimestre. A la fin de chaque trimestre vous pourrez ainsi célébrer votre réussite (sans tout dépenser au restaurant !) et enchaîner pour le trimestre suivant.

Ecrit :

Vous mettez vos objectifs par écrit car il a été démontré que les personnes qui écrivent leurs objectifs augmentent de 42 % leur chance de réussir.  Vous les notez en entier avec tous les détails, y compris avec les obstacles que vous avez identifiés et les moyens de les éviter, ainsi que les déclencheurs. Un déclencheur étant un événement qui va conduite à la mise en place d’une nouvelle habitude. Nous avions déjà parlé de la façon de mettre en place de nouvelles habitudes, en les mettant en sandwich entre 2 habitudes bien ancrées. Par exemple, vous souhaitez faire 10 minutes de sport le matin, et vous l’intégrez dans votre routine, après votre séance habituelle de médiation et avant votre douche. Ce déclencheur doit apparaitre sur votre feuille d’objectif.

Revu : 

Vous allez relire et revoir tous les jours vos objectifs, soit dans votre bullet journal, sur une feuille accrochée sur votre miroir, avec un vision board sur mon votre d’écran de téléphone ou d’ordinateur, lors de vos affirmations du matin, bref avec l’outil qui vous convient le mieux. Et ils sont aussi revus en termes de progression, c’est à dire que vous allez mesurer leur avancement dans votre revue hebdomadaire, mensuelle et trimestrielle. C’est essentiel, pour ne pas perdre de vue le but ultime d’une part mais aussi pour vous féliciter des pas parcourus, pour célébrer les progrès, ou pour revoir la stratégie si les résultats ne sont pas au rendez vous après plusieurs semaines.

Soutenu :

“Seul on va vite, mais à plusieurs on va loin”. C’est exactement le principe. Il s’agit ici de savoir s’entourer afin de se sentir redevable, mais aussi pour obtenir des conseils, des encouragements du soutien, un regard extérieur.
Fin 2016, je faisais part dans un podcast de mon constat que je n’étais pas entourée de personnes qui partageaient mon objectif de construire ma vie et non pas de la subir. Après avoir suivi le cours en ligne de Michael Hyatt sur les objectifs 2017, et fait mon bilan, j’ai décidé, en marge de toutes mes objectifs, de rechercher du soutien. Il y avait déjà le groupe privé de MH qui m’a beaucoup aidé, puis je me suis inscrite dans un groupe mastermind payant de janvier à mars. J’ai créé ensuite des “Minimind” avec quelques membres du groupe privé Mes objectifs 2017. Puis plus au niveau de mes projets “semi-professionnels”, j’ai trouvé une première partenaire “d’accountability” pendant quelques mois et depuis octobre, j’ai démarré avec un nouveau partenaire d’accountability, avec lequel nous avons des échanges très riches et en rapport avec nos activités professionnelles. Cet ensemble de choses m’a réellement permis de passer à un niveau supérieur dans la réalisation de mes objectifs et je compte bien faire la même chose en 2018.
Cela ne veut surtout pas dire que vous devez partager vos objectifs avec la terre entière. Bien au contraire, cette pratique est même contre productive. D’après le très célèbre Derek Sivers, en clamant nos objectifs, notre cerveau commence à considérer que nous l’avons atteint lorsqu’on n’a même pas commencer et nous sommes moins enclin à passer à l’action. Il vaut mieux partager vos objectifs avec une personne de confiance, qui pourra vous soutenir, qui comprend et partage votre démarche.

ATTENTION AUX SOUS OBJECTIFS

Il se peut que pour un seul objectif, il y ait plusieurs sous-objectifs. Par exemple, votre objectif vous amène à faire une longue liste d’actions. Mais bien souvent, les choses à faire sont en elles-mêmes des objectifs, qu’il va falloir traiter en tant que tel, et donc, individuellement, elles vont compter pour 1 objectif.
Par exemple : vous voulez améliorer votre santé. Vous listez toutes les choses que vous devez faire comme : perdre du poids, manger plus sain, bouger plus, dormir mieux et plus, boire plus d’eau, faire du sport 3 fois par semaine. Tous ces éléments sont des objectifs en eux mêmes. Que ce soit de nouvelles habitudes à mettre en place ou bien des objectifs chiffrables. Il faudra les traiter individuellement, et traquer la progression de chacun. Et afin d’éviter de vous sentir dépassé, ne pas les commencer tous en même temps.
Pour ces « sous » objectifs, on procédera comme pour l’objectif final, ou global en le détaillant en objectif SMARTERS. C’est assez intéressant pour ceux qui donnent un thème à leur année, ou à leur trimestre. Certaines personnes décident que cette année, sera celle de la remise en forme, et ainsi tous leurs objectifs vont tourner autour de ce domaine, d’autres choisiront le développement de leur nouvelle entreprise, ou bien le développement de liens amicaux. Bref, vous comprenez le sens. Veillez cependant à ne pas trop déséquilibrer les domaines de votre vie. Notre vie est un tout, composée de nous, avec notre dimension physique, émotionnelle, spirituelle et intellectuelle. Il y a ensuite nos relations, avec notre famille, notre conjoint, la société, et il y a notre carrière, notre vocation et nos finances. Il peut être nécessaire pendant une certaine période de vraiment vous concentrer sur un ou deux domaines, qui demandent des actions urgentes, mais vous veillerez à ne pas déséquilibrer les autres domaines car il peut y avoir des réactions en chaine.

La Planification

Une fois que vous avez écrit et décrit vos objectifs, vous allez passer à la phase de planification par période de 3 mois, avec 2 à 3 objectifs pour ces 3 mois. Vous pouvez les indiquer dans votre planning annuel, puis mensuel et quotidien ou les mettre dans votre bullet journal. Vous pouvez créer des trackers, ou vous cocherez par exemple les jours où vous avez réalisé telle ou telle action, ou bien une simple entrée dans votre calendrier ou votre journal, pour noter vos actions quotidiennes pour atteindre vos objectifs.
Et dans le prochain épisode, nous parlerons en détail de la suite. Une fois que c’est écrit, qu’est ce qu’il faut faire au long court pour atteindre ses objectifs. Car jusque là nous avons fait la phase théorique, qui constitue déjà une énorme avancée. Mais à présent on va passer à la pratique.
En attendant, je vous souhaite d’excellentes fêtes de Noel, prenez soin de vous et de vos proches ! 
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram