Déplacements Professionnels Zen – La suite PVY 059

DEPLACEMENTS
Voici la suite de nos aventures en déplacement profesionnel !

La valise 

Un seul mot d’ordre, voyagez léger ! Idéalement, on fait tout pour ne jamais mettre ses bagages en soute si on prend l’avion, et pour pouvoir conserver ses bagages dans les petits porte-bagages des trains au dessus de sa tête. Donc on prend une petite valise type Cabine avec des roulettes et une poignée rétractable. 
J’en ai eu qui est assez profonde, ce qui me permet d’y mettre un certain nombre de vêtements roulés. Voici un lien vers une vidéo YouTube sur comment rouler certains vêtements pour gagner de la place sans froisser les vêtements ( testé et approuvé) , un autre spécial Homme avec que le fameux boudin caleçon-chaussette-Tshirt pour les messieurs. Depuis que j’ai montré cela à mon fils, il part en week end après les cours avec un mini sac à dos. Bon pour les filles ça marche beaucoup moins bien, les baleines des soutiens gorge risquent de ne pas supporter et en plus je doute que vous mettiez des chaussettes mesdames.
Pour les hommes, on prévoit un trio par jour de déplacement, un chemise par jour et un pantalon pour 2 jours. 
Pour les femmes, un soutien gorge pour 2 jours et une culotte par jour. J’ai pris l’habitude à chaque fois que j’achète une nouvelle parure de prendre systématiquement 2 slips assortis, ce qui m’évitent de me promener avec 2 parures.
Des collants ou bas si besoin, et on prévoit un ou deux back up. Astuces de voyageuse, misez sur les collants opaques et de longue durée. Les collants fins en voyage, il faut oublier c’est un ruine budget ! Ou alors, une tenue pantalon pour les voyages. 

Les capsules

Côté couleur, on mise sur le noir, ou autre couleur sombre. Déjà, on voit beaucoup moins les plis et après plusieurs heures dans un train ou un avion il est assez difficile de ne pas être un peu froissé. Et en plus en cas de maladresse, comme un café qui fait un saut de l’ange sur vos genoux, il y aura un moindre mal. 
On peut aussi de créer des « capsules » spéciales déplacements, avec des vêtements faciles à porter, se froissants peu et dans les mêmes teintes pour limiter les accessoires.
Dans ma capsule, en hiver c’est gris / noir. Jupe ou pantalon avec des matières qui se froissent très peu. En hiver je porte souvent des pulls à cols roulés bi matière qui ne se froissent pas, qui peuvent être portés seuls ou bien sous une veste. J’ai aussi toujours des t-shirts thermiques que l’on met en randonnée ou ou ski, ces vêtements très respirants, qui se portent prêts du corps et qui tiennent chaud, ce qui m’évite de devoir partir avec des gros pulls et de ressembler à un bidendum. J’achète les miens chez Décathlon, mais on en trouve un peu partout. La marque Uniclo propose ce type de vêtements, ainsi que des doudounes ultra light, homme ou femme, qui tiennent dans un petit pochon. Idéal pour les voyages en hiver ou en demi-saison et les soirées qui fraichissent vite. 
En été c’est un peu plus compliqué, mais je reste aussi dans les tons foncés si possible et par contre je double les hauts, d’une part à cause de la température, mais aussi parce que les vêtements sont souvent plus clairs et qu’on est pas à l’abri de tâches. D’un autre côté étant plus légers, on arrivera sans problème à faire tenir quelques vêtements supplémentaires dans sa petite valise.
N’oubliez pas de vérifier la météo du lieu de destination avant de partir, sur un site fiable et de revérifier juste avant de partir, cela vous évitera de partir avec une petite robe en lin parce que la météo annonce 25 degrés à Paris et de vous geler à Bruxelles par 15 degrés.
Si vous voyagez en avion et  devez mettre votre bagage en soute, essayez de voyager avec une partie de votre tenue « d’apparat ». Cela évitera qu’en cas de perte de votre bagage, vous arriviez à votre rendez vous client en jogging baggy et baskets. On pourra par exemple mettre un pantalon habillé et un haut plus décontracté. Il est toujours plus simple de trouver une chemise ou un chemisier qui vous ira, qu’un pantalon.
Prenez des chaussures confortables, on marche beaucoup dans les gares et les aéroports, on monte on descend, bref on oublie les talons aiguilles et sans tomber dans la basket, on peut trouver une paire de chaussures habillée et confortable et surtout stable mesdames !

La trousse de toilette

Dans la valise, on ajoute une trousse de toilette light. On fait tout ce qu’il faut pour avoir tous ses produits en format échantillons. Si vous voyagez beaucoup, vous savez que tout ce qui peut permettre d’alléger le poids des badges et de sauver votre dos, est bon à prendre. Par ailleurs pour les voyages en avion, il faut que tous les liquides et crèmes tiennent dans un petit sachet pratique donc pas le choix. Si vous avez une chevelure qui nécessite un entretien avec 3 produits specifiques, sans quoi vous ressemblez à une botte de paille, essayez les shampoing secs. Ils se vendent en supermarché ou en parapharmacie, en petit format pour le voyage et c’est super pratique. On essaie aussi de limiter les produits de beauté et de maquillage, encore une fois, on trouve des miniatures ou des échantillons. 
Si vous voyagez beaucoup, vous aurez tous vos produits en double, jusqu’à la brosse à dent, et cette trousse restera quasiment toujours dans votre valise. Au moins vous n’oubliez rien. Et régulièrement vous réapprovisionnez ce qui vient à manquer. Par ailleurs, tous les hôtels proposent savons et shampoings qui permettent de tenir quelques jours, même si vous n’avez pas votre super gel douche ultra hydratant rajeunissant à la fleur de tiaré sauvage des plaines du nil 😉 Si on prend l’avion, on fait très attention à la taille des contenants ( rechercher des échantillons ou bien des formats voyage), et tous les liquides et crèmes doivent tenir dan sune poche plastique.
Vous pouvez aussi vous créer une check list, qui vous permettra de vous assurer de ne rien oublier. A utiliser à l’aller et aussi au retour… pour ne pas laisser une paire de chaussette sous le lit ou un caleçon dans les draps. Utilisez l’application rappels / liste sur Iphone. Créez une liste que vous allez cocher à l’aller, puis au retour, revenez sur la liste, faites « Afficher les rappels terminés » et décochez la liste au fur et à mesure que vous faites votre valise. Voir aussi l’article sur cette application.
Avant de partir, la veille, on charge tous ses appareils électroniques. Pour certains vous n’aurez peut être même pas besoin de prendre le chargeur, comme pour certains ordinateurs portables par exemple. Pour les smartphones, c’est plus difficile. N’oubliez pas votre chargeur, ou bien adoptez le chargeur en double qui lui aussi va rester dans votre valise tout le temps.
On n’oublie pas son petit pilou pilou non plus, des boules quiès, car même les plus grands hôtels peuvent être bruyants. On emporte son kindle pour éviter de prendre un livre trop lourd ou bien un petit livre de poche à lire dans les transports sans être trop lourd.
Si on peut se passer de prendre un seconde paire de chaussures, c’est autant de place de gagner et de poids en moins à porter. Et cela laissera peut-être une petite place pour vos chaussures de sport, car bouger fait du bien surtout après un long vol ou des heures assis dans un train. Alors on prend son joli short et ses baskets pour bouger son corps !
Si on prend des médicaments, on ne les oublie pas et d’une manière générale. En cas de médicament indispensable, on pense à les garder dans son sac à main, ET dans son bagages. On prend un minimum de « trucs ». J’emmène toujours un médicament pour les maux de tête (un peu normal me direz vous) mais aussi un truc contre les maux de ventre type Spasfon et un autre contre la diarrhée. Parfois on mange des aliments qu’on ne connait pas bien, ou bien on prend un coup de froid dans l’avion ou le train, bref, on essaie de prévoir en fonction de ses fragilités. J’emporte toujours aussi des huiles essentielles de lavande et de citron. En cas de doute sur ce que j’ai mangé, quelques gouttes sur un peu de sucre et hop me voilà « sauvée ».
On prend aussi du gel bactéricide, en mini contenant, des lingeries nettoyantes pour les mains voire des vignettes déodorantes en été, ou si on a tendance à beaucoup transpirer dès que l’on se démène un peu.
Enfin, pour les vols de plus de 3 heures, on pense à ses bas ou chaussettes de contention, on n’est jamais trop prudent.
Et malgré la longue liste que je viens de vous faire, je vous assure que cela tient dans un bagage cabine, en tout cas j’y arrive jusqu’à une semaine. 
Pour vous mesdames, faites votre possible pour limiter le nombre de sacs. Valise, plus sac à main et sac ordinateur, ça fait beaucoup. Choisissez méticuleusement votre compagnon de voyage afin d’en tirer de meilleur parti et de voyager le plus légèrement possible. Un petit aperçu de comment je me suis allégée pour le bureau et pour le perso.
N’oubliez pas une petite pashmina pour le voyage il fait toujours atrocement froid dans les avions ou les trains et les plaids proposés parfois ne sont pas d’une propreté extrême. 
On peut aussi prévoir un coussin pour le cou, et des écouteurs anti-bruit pour profiter pleinement de son voyage.

Le pré-acheminement

Selon son lieu de résidence, on va se rendre à la gare ou l’aéroport en taxi, avec son véhicule ou en transport en commun.
En transport en commun, si ce n’est pas aux horaires habituels, vérifiez les horaires la veille, ainsi que la possibilité de travaux ou perturbations prévues.
En taxi, réservez la veille, mais pas à 22 heures . Si vous y allez avec votre véhicule, vérifiez aussi les travaux de nuit si vous êtes en grande ville. Une partie de périphérique fermé ou un tunnel et ce peut être la fin de votre voyage.
Pensez  à réserver le parking aussi, car dans certaines gares, les places sont chères même très tôt le matin.

Pensez à Ector.


ECTOR
Voiturier Ector – Gare de l’Est

Vous pouvez aussi faire appel à un voiturier comme Ector, service que je recommande vivement et que j’utilise très souvent. C’est juste parfait. On réserve au plus tard la veille via le site web et on paye de suite. On reçoit un texto de confirmation avec le nom de notre voiturier. Le jour du départ, on prévient son voiturier de l’heure d’arrivée à la gare ou l’aéroport. On remet sa voiture au voiturier que l’on reconnait facilement avec sa veste jaune fluo, qui la prend en charge et vous la rapporte le jour de votre retour à l’heure désirée.  la prise en charge, le jeune homme fait des photos de la voiture, pour « enregistrer » l’état de votre véhicule. Au retour, on fait aussi le tour ensemble pour vérifier qu’il n’y a pas de « bobos ». Et en plus le service vous fait faire des économies de folie ! ( comparé à env 36 euros la journée de stationnement en parking de gare et aéroport …) . Les tarifs sont rapidement degressifs. Ector est présent partout en France (ou presque) dans les aéroports et les gares. Votre véhicule est garé dans les environs de la gare, dans un parking sécurisé. Voici mon code de parainage, qui vous permettra d’économiser 10 € sur votre première utilisation (et moi aussi). PARR8614623

Trucs en vrac

Si vous voulez vous garer tout seul à force vous aurez des astuces perso, comme d’aller au niveau -2 ou -3 allées 25 à 30 à CDG F, d’aller directement à l’avant dernier niveau au parking Méditérannée à la gare de Lyon ou bien de la gare du Nord, au niveau 1 à la gare de l’Est, etc. Pensez à prendre en photo le numéro de votre parking et à conserver votre ticket de parking avec vous ( il peut être utile pour entrer dans le parking ensuite).
Pensez à emporter aussi une petite bouteille d’eau, à acheter après les contrôles de sécurité si vous prenez l’avion. L’air dans les trains et les avions est souvent très sec en raison de la climatisation et l’hydratation est très importante. Pour les vols longs essayez de vous contenter de boire de l’eau et d’éviter à tout prix l’alcool ou les sodas, qui en plus de vous déshydrater un peu plus ne va pas vous aider à supporter le décalage horaire.
Enfin, passez aux toilettes juste avant de monter dans le train ou l’avion, ce sera toujours plus propre qu’une fois à l’intérieur ( les dames me comprennent)
Si vous partez en train, prévoyez d’arriver bien avant le départ du train. Cela vous permettra de monter tranquillement à votre place, de vous installer calmement de sortir vos petites affaires, de plier correctement votre veste ou votre manteau. Partir avec un esprit détendu est bien mieux que d’arriver transpirant juste au moment de la fermeture des portes. 
SI vous prenez l’avion, prenez l’habitude de mettre les produits liquides dans la poche plastique chez vous, cela vous fera gagner du temps au contrôle de sécurité et pour les dames, pensez également à tous les produits qui pourraient se trouver dans votre sac à main, comme la crème pour les mains, le gel bactéricide etc, sinon ce sont de précieuses minutes perdues au contrôle, sans compter l’agacement bruyant des autres voyageurs.
Idem pour les appareils électroniques, on fait au mieux pour les mettre tous au même endroit afin de les sortir rapidement

Pendant le trajet

Je vois très souvent mes petits camarades de voyage se ruer sur leur portables à peine installés. Sauf urgence réelle je préfère prendre le temps de mes déplacements pour me reposer, pour lire, écouter de la musique, méditer, lire des documents, braistormer sur un sujet, revoir mes to-do. Je trouve particulièrement inconfortable de tenter de travailler sur mon ordinateur en avion, en classe éco, avec ma grande taille, je ne parviens déjà pas à mettre mes jambes convenablement alors ajouter une tablette et un ordi, No way.
En train pareil, sauf urgence, pas de PC. Et en plus, tous vos voisins voient ce que vous faites. Donc si vous êtes sur des dossiers sensibles, il vaut mieux être prudent. Je vois très souvent des gens lorgner longuement sur les travaux de leurs voisins, et je vois des voisins qui bossent sur des sujets confidentiels au vue de tous. Prévoyez un protecteur d’écran si vraiment vous devez travailler en voyageant et restez discrets lors de vos appels téléphoniques. 
J’ai voyagé récemment près d’une petit groupe qui visiblement se rendait chez un client pour défendre une offre commerciale. Après 2 heures, je pense que j’aurais été en mesure de réciter leur proposition, chiffres compris. Alors imaginez si leurs concurrents étaient eux aussi dans ce train, ils seraient régalés. Car si vous allez soutenir une offre chez un client il y a de forte chance que vos concurrents y aillent aussi ! Donc soyez discrets, car d’une part les autres voyageurs ne sont pas là pour vous servir de spectateurs, ils n’ont que faire de votre vie privée ou professionnelle. Alors silence !
Si le trajet est long, prenez régulièrement un peu d’exercice, en marchant dans les allées, ou en allant à l’arrière de la cabine pour faire quelques étirements. 

A l’hôtel 

Profitez des salles de sport ou  de la piscine s’il y en a. Vous avez besoin de vous détendre, les voyages fatiguent. Nos amis ont beau tous nous dire que nous avons trop de chance de tant voyager, mais à de rare exception près, on voit surtout les aéroports, les locaux du client ou des collègues ou des fournisseurs, l’hôtel et le restaurant. Il est assez rare que l’on est réellement le temps de faire du tourisme lors des déplacements, surtout les petits déplacements. Au bout d’un moment on connait parfaitement les détails de tous les aéroports et gares, les bon plans pour les hôtels ou restaurants, mais on ne sait rien d’autre sur les villes ou pays visités dans ce cadre. 
Par contre on rentre éreinté. Donc si on peut et dès qu’on le peut, on se détend, on se ressource. On évitera autant que possible les plats lourds, les alcools, ce qui n’est pas toujour facile, car souvent vos collègues, clients ou fournisseurs veulent diner avec vous, pour ne pas vous laisser seul à l’hôtel. C’est fort louable, alors que bien souvent, vous ne rêvez que d’une belle assiette de crudités,de prendre un grand bain et de vous mettre au lit. Et si cela doit durer plusieurs jours, vous risquez aussi la prise de poids sévère si vous voyagez beaucoup. Enfin, si vos voyages sont fréquents et sur les mêmes destinations, n’hésitez pas vous organiser sur place. Certains hôtels proposent gratuitement un service de conciergerie qui permet de laisser sur place une petite valise en permanence. Ainsi vous pourrez voyager encore plus léger. 
Pour les repas, on peut utiliser des applications comme La fourchette, Yelp, ou tripadvisor, qui permettent de changer de la nourriture de l’hôtel et du fast food.
Nous arrivons au terme de cette mini série sur les déplacements profesionnels.
Partagez ci dessous vos astuces pour voyager « zen » !

Listen to « PVY059 VOYAGES PRO ZEN 2 » on Spreaker.


Cet article vous a plu et vous souhaitez me remercier et m’encourager à créer du contenu de qualité sans gâcher votre lecture par des bannières publicaitaires ? Alors laissez moi un petit pourboire ! Merci d’avance.

Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company
Visit Us On TwitterVisit Us On Linkedin