Avalez le crapaud – PVY099

avalez le crapaud
Le livre présenté aujourd’hui est « Eat that Frog » de Brian Tracy, https://www.briantracy.com/about/#, entrepreneur à succès, qui se dédie à aider les personnes à plus d’efficacité dans leur vie. Suivez le lien vers son site et regardez la première video qui est présentée et est profondément inspirante.
Le titre repose sur une citation de Mark Twain : 

“Eat a live frog first thing in the morning and nothing worse will happen to you the rest of the day.”

Si dès les premières heures du jour on réalise notre tâche la plus important et la plus difficile, alors on peut être tranquille le reste de la journée, sachant que le plus important a été fait.
Brian Tracy développe donc 21 moyens d’arriver à cet objectif dans notre vie quotidienne, à la maison ou au bureau.
Il se base sur un idée que nous avons tous testé, quoique l’on fasse il n’y a jamais suffisamment de temps dans une journée pour tout faire. Charge à nous donc de nous concentrer sur ce qui est le plus important et de le réaliser. Vous qui êtes à présent familiers de ce podcast, vous trouverez qu’il n’y a là rien de nouveau et non, car nous avons toutes et tous les mêmes challenges face au temps. L’important est donc de trouver des techniques pour en tirer le meilleur profit pour nous mêmes.
 
Pour l’auteur, on ne peut contrôler son temps et sa vie, qu’en modifiant notre façon de penser, de travailler, et notre gestion de la liste sans fin de responsabilités qui nous arrivent. Il s’agit d’arrêter de faire des tas de choses et de commencer à faire ce qui fera une réelle différence dans notre vie.
Les principes de base sont :  
  • des objectifs écrits afin de déterminer le chemin à prendre
  • Comprendre que le succès est prévisible et ne dépend pas du passé, des études ou du contexte, mais du fait que les personnes qui réussissent font des choses différemment dans leur vie et enfin, que ce succès dépend grandement de notre capacité à nous concentrer sur ce qui est réellement important pour notre vie.
Il insiste sur la nécessité d’être sélectif dans le choix des tâches à réaliser chaque jour et de développer la capacité à clairement identifier les priorités. Sa « grenouille » est la tâche la plus importante de la journée, mais aussi parfois la plus difficile à réaliser. Cela demande de la discipline de démarrer sa journée par « le pire », car nous allons naturellement vers la facilité et la douceur.
Et il écrit une chose à la fois drôle et très juste, qui va nous parler
  si vous devez manger une grenouille vivante, ça n’aide pas de vous asseoir et de la regarder très longtemps.
Il fait bien évidemment référence à la procrastination, qui nous fait sans cesse repousser les tâches difficiles au profit de la simplicité. Il prône de passage à l’action immédiate. Tout comme Brian Moran, dans «  The 12 week year » il écrit que ce qui empêche les réalisations, c’est l’incapacité d’exécuter les choses correctement, de passer à l’action. Bran Tracy met aussi l’emphase sur le développement de bonnes habitudes qui vous nous aider, comme définir les objectifs, fuir la procrastination, faire le plus important en premier.
Il encourage à développer une addiction positive à la libération des endorphines qui se produit lorsque nous sommes satisfaits d’avoir accompli une tâche majeure dans notre journée. Il rappelle aussi, qu’il n’y a pas de raccourci dans le développement personnel. C’est à force de pratique quotidienne que nous pouvons nous améliorer et développer nos compétences. Le développement de ces bonnes habitudes demande de prendre la Décision d’accomplir la tâche la plus importante en premier, de la Discipline pour en faire une habitude, et de la Détermination jusqu’à ce que cela devienne une seconde nature. 
 
Il propose 21 tactiques que je vais détailler brièvement.

1. Définir vos objectifs : 

les objectifs doivent être écrits sur le papier. Il suffit une liste de 10 objectifs à réaliser dans une année et cela doit vous rappeler de précédents podcasts ! Il suggère de les écrire au présent à la première personne et comme si nous les avions déjà atteints. Exemple : « Je gagne XX € par an » pour celui qui à pour objectif d’augmenter ses revenus ou ses commissions. « Je pèse X kg » pour ceux qui veulent perdre du poids. etc.

Ensuite, il propose de choisir parmi les 10 objectifs celui qui, une fois atteint aura le plus grand impact sur notre vie. Puis, process habituel, détailler l’objectif, même une deadline, créer le plan d’action et ensuite, faire quelque chose tous les jours pour faire avancer cet objectif.

2. Planifier chaque jour à l’avance: 

Là encore la force des petits pas est en action, mais au préalable il y a la planification. Et oui, le plan de bataille, un de mes dadas ! Il nous parle de la formule des 6 P. en anglais « Proper Prior Planning Prevents Poor Performance »  et en français “Un  Planning Préalable Pertinent Prévient d’une Pauvre Performance” ( c’est une traduction personnelle mais qui garde les 6 P et qui me convient bien). D’après Brian Tracy, en faisant la liste des choses à faire dans une journée, la veille, on peut gagner jusqu’à 2 heures dans sa journée de travail. Et le fait de le faire la veille peut aider notre esprit à travailler sur les choses à faire de façon inconsciente et à trouver de grandes idées. Il y a plusieurs listes, la master liste, la liste mensuelle, la liste hebdomadaire et la liste quotidienne. C’est un fervent partisan de penser sur le papier, d’ordonner les tâches par ordre de priorité, technique que nous devons apprendre à maitriser.

3. Appliquer la règle des 80/20 à tout :

Il s’agit de définir ce qui, dans nos listes de tâches, va produire 80 % des résultats attendus. Cela correspond généralement à 10 à 20 % de notre liste. Ce sera donc notre priorité. En passant la plus grande partie de notre temps sur ces tâches prioritaires, nous avancerons plus vite vers nos objectifs.

4. Considérer les conséquences:

 Pour chaque tâche il faut réfléchir aux conséquences sur le long terme. Une tâche qui n’a aucun impact sur notre objectif n’est sans doute pas nécessaire. Il y a 3 questions à se poser : « Quelles sont mes activités à plus forte valeur ajoutée ? Qu’est ce que je peux faire moi et moi seul, qui, si bien exécuté, fera une réelle différence ? Quel est le meilleur usage de mon temps maintenant ? 

5. Pratiquer la procrastination créative :

Il s’agit là de déterminer les tâches avec très peu de valeur et que l’on va repousser. Nous nous autorisons à procrastiner sur certaines tâches qui ne nous apportent pas grand chose. Voire même, nous allons supprimer de notre liste certaines de ces tâches. Ce peut être des tâches ou des activités, comme regarder la TV, jouer en ligne, et les remplacer par des activités qui nous apporterons plus de valeur, comme passer du temps en famille, jouer avec nos enfants ou bien apprendre une nouvelle chose. 

6. Utiliser la méthode ABCDE continuellement : 

Dans la revue de notre liste de tâches, nous allons classer les tâches avec des lettres, avec le A pour la tâche la plus importante. On peut aussi décliner en A1 A2 etc si nous avons plus d’une tâche très importante. Mais il faudra ensuite toujours commencer par la A1 qui est la «  grenouille la plus laide ». Une tâche A doit impérativement être faire. Une tâche B doit être faite, une tâche C pourrait être faite et ainsi de suite. Plus une tâche est vers la fin de la liste et plus on va chercher à la déléguer, la reporter ou la supprimer. 

7. Se concentrer sur la zone de résultats clés :

Il s’agit de lister ce pourquoi nous sommes payés pour notre travail, les résultats que l’on attend de nous. Une fois cette identification de nos objectifs professionnels, nous allons nous auto-évaluer et déterminer qu’elle est la compétence clé de nous devons développer pour être encore meilleur. On peut aussi demander le feedback de son manager, régulièrement, afin de chercher à toujours s’améliorer.

8. Appliquer la loi de 3 :

Nous allons déterminer les 3 principales tâches que nous devons faire pour obtenir les meilleurs résultats. La question à nous poser est «  Si je pouvais ne faire qu’une seule chose dans ma journée, qu’elle serait celle qui apporterait le plus de valeur à ma carrière? Une fois ces 3 tâches identifiées, nous allons concentrer nos efforts dessus. Idem avec nos 3 principaux objectifs de vie.

9. Se préparer consciencieusement avant de commencer : 

Je l’aime bien celle là, puisqu’elle est en lien direct avec mon mantra «  bien ne sert de courir il faut partir à point ». Ici on va travailler sur notre environnement de travail, s’assurer que tout est propre et à sa place, avec tout ce qui nous est nécessaire à portée de main, pour pouvoir restés concentrés sur nos activités.

10. Un pas à la fois :

Si l’on a des tâches sur lesquelles nous procrastinons sans cesse mais que vous devons réaliser, on va les identifier et lister toutes les petites actions à réaliser pour les terminer et ensuite, nous allons passer à l’action.

11. Développer les compétences : 

Nous allons prendre la décision de nous considérer comme un projet en cours. Un projet sur lequel nous allons travailler chaque jour pour améliorer nos connaissances. Pour cela nous allons identifier les compétences que nous devons développer en fonction de notre projet de vie et ensuite prendre les actions nécessaires, comme lire tout ce qui existe sur le sujet, suivre des séminaires, des cours, écouter des podcasts, regarder des vidéos etc pour nous améliorer chaque jour dans cette compétence.

12. Développez ses talents propres: 

Nous allons identifier ce à quoi nous sommes bons et que nous aimons faire. Et nous allons tout mettre en oeuvre pour devenir des experts dans ces domaines.  L’idée communément admise est qu’il faut travailler sur ses points faibles. Si vous êtes dans une grande entreprise et que vous faites annuellement votre revue annuelle, vous save que généralement vous devez identifier vos points faibles et vous engager à travailler dessus . Mais en fait cest totalement contreproductif. Ce nest pas en nous forçant à faire des choses qui nous déplaisent profondément ou bien qui ne vous intéressent pas que nous allons devenir bon dans le domaine. Au mieux nous serons médiocre. A linverse, il nous faut identifier nos points forts et travailler à les rendre encore plus forts. Qu’est-ce qui est le plus productif: deux personnes qui se forcent à faire ce qu’elles ne savent pas faire, le font mal et sans plaisir ou deux personnes qui se répartissent les tâche de façon à faire chacune ce qu’elles savent bien faire ? Cest particulièrement vrai quand on veut constituer une équipe. On essaie de prendre des profils complémentaires, où les points forts de lun vont se compléter avec les points forts de lautre. Pour la petite histoire, jai eu une discussion sur ce sujet précis avec mon manager lors de mon entretien annuel. Il était plutôt ouvert sur ce sujet. Sauf que loutil informatique très strict que nous utilisons pour nos évaluations nest pas créé dans ce sens. Il a donc interrogé la personne des RH sur ce sujet. et très clairement, nous sommes à des années-lumière de développer les compétences et pas les points faibles !

13. Identifier les contraintes clefs : 

Les contraintes, ce sont les barrières que nous nous mettons inconsciemment et qui nous empêchent de réaliser nos plus belles actions. Nous allons donc les identifier et travailler dessus.

14. Se mettre la pression :

Mettre des deadlines à chacune des tâches que l’on veut réaliser et aussi indiquer combien de temps on va passer sur une tâche, pour ainsi se forcer à travailler plus vite en se concentrant sur l’essentiel.

15. Maximiser ses ressources personnelles :

Il s’agit de considérer son corp comme une machine dont il faut conserver un niveau de fonctionnement optimal, en prenant soin de son sommeil, son énergie, faire du sport, manger correctement etc.

16. Se motiver à passer à l’action: 

Ici on va s’auto-motiver et nous allons particulièrement nous focaliser sur nos pensées et les concentrer sur ce que nous voulons faire, en étant positif et optimiste. Nous devons être déterminés à faire des progrès et non pas à nous chercher des excuses.

17. Ne pas se noyer sous la technologie : 

La technologie peut être notre meilleure amie ou notre pire ennemi. Nous devons nous exercer à une approche équilibrée, nous accorder des temps de déconnexion, utiliser la technologie pour les bienfaits qu’elle peut nous apporter, le gain de temps, mais ne pas nous laisser envahir au point d’en devenir esclave. Tout comme l’argent la technologie doit être à notre service et ne pas devenir notre maitre. 

18. Découper les tâches :

Il s’agit là aussi de découper les grosses tâches en toutes petites afin de les rendre plus digestes et surtout d’éviter la procrastination qui vient souvent lorsqu’on trouve une tâche insurmontable. Et une fois le découpage terminée, nous devons passer à l’action immédiatement. 

19. Créer de longues périodes de travail :

L’auteur aborde ici un concept qui vous est familier, il s’agit du time-blocking. Il faut sans cesse organiser notre agenda de façon à réserver de grands blocs de temps à une tâche définie au préalable, et restez bien concentrés sur cette tâche pendant toute la durée du bloc.

20. Développer le sens de l’urgence : 

Sur les tâches que nous avons tendance à reporter, il faut nous astreindre à les faire dans les plus brefs délais. De la même façon lorsqu’on a une nouvelle idée, ou un problème, non devons nous y atteler au plus vite, pour ne par perdre le momentum et surfer sur la vague tant qu’elle est là.

21. S’atteler à chaque tâche : 

Chaque jour, nous devons être déterminés à nous concentrer en premier sur les tâches les plus importantes, à passer immédiatement à l’action et à rester concentrés sur les tâches jusqu’à ce qu’elles soient terminées.

Voilà, j’en ai terminé avec le résumé de ce livre. Il est très court, donc je ne peux que vous conseiller de le lire vous-même d’autant qu’il est disponible en français. Si vous « débutez » sur le chemin de la gestion du temps et des priorités, ce livre fait un peu office de résumé des grandes techniques, en y accordant quelques pages à chacune. Ensuite dans le cours de vos progrès, pour allez découvrir plus en détails les différentes techniques, qui sont reprises par cette auteur mais par bien d’autres, dont nous avons déjà parlé dans ce podcast.
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram