Les Bienfaits de Tenir un Journal – PVY105

Nous avons tous la tête pleine de pensées, d’émotions, de ressentis qui nous encombrent parfois. Nous avons du mal à nous concentrer, du mal à nous endormir car les pensées de la journée, de ce qui s’est passé, de ce qui va se passer tournent en boucle.Ecouter le podcast
Une des techniques que j’apprécie est celle de tenir à journal et même des journaux, comme je vais le décrire plus bas. Et cette activité n’est pas réservée aux adolescentes !

POURQUOI TENIR UN JOURNAL

Tenir un journal nous permet de mettre des mots sur des situations des événements de notre quotidien, des ressentis. En apprenant des mettre en mots sur nos maux ( mais pas que), en les formulant de façon à construire des phrases, nous les clarifions à nous même. Nous prenons du recul sur des moments de la journée. On se décharge des émotions, peurs, tensions, ressentis, peines, et on immortalise les joies, les moments heureux.
En prenant du recul, nous arrivons ainsi à percevoir les choses qui sont sous notre contrôle et sur lesquelles nous avons réellement un pouvoir d’action et celles qui sont hors de notre contrôle et pour lesquelles il est inutile de se retourner la tête et de se faire du mauvais sang.
Comme le dit Epictète dans son manuel, dans ses 3 premiers préceptes, il faut savoir choisir ses combats et nous concentrer sur ceux que l’on peut gagner c’est à dire ceux qui sont de notre ressort.
I.Parmi les choses qui existent, certaines dépendent de nous, d’autres non. De nous, dépendent la pensée, l’impulsion, le désir, l’aversion, bref, tout ce en quoi c’est nous qui agissons ; ne dépendent pas de nous le corps, l’argent, la réputation, les charges publiques, tout ce en quoi ce n’est pas nous qui agissons.
II. Ce qui dépend de nous est libre naturellement, ne connaît ni obstacles ni entraves ; ce qui n’en dépend pas est faible, esclave, exposé aux obstacles et nous est étranger.
III. Donc, rappelle-toi que si tu tiens pour libre ce qui est naturellement esclave et pour un bien propre ce qui t’est étranger, tu vivras contrarié, chagriné, tourmenté ; tu en voudras aux hommes comme aux dieux ; mais si tu ne juges tien que ce qui l’est vraiment – et tout le reste étranger –, jamais personne ne saura te contraindre ni te barrer la route ; tu ne t’en prendras à personne, n’accuseras personne, ne feras jamais rien contre ton gré, personne ne pourra te faire de mal et tu n’auras pas d’ennemi puisqu’on ne t’obligera jamais à rien qui pour toi soit mauvais.
Tenir un journal est donc un excellent moyen de faire le tri entre ce qui est de notre ressort et ce qui ne l’est pas. C’est aussi un bon moyen de dédramatiser des situations, qui nous ont peut être faits sur réagir sur le moment, en proie à de fortes émotions, pour nous rendre compte que la situation n’est pas si grave finalement.
Le journal nous permet aussi de mettre sur le papier des craintes que nous avons, des doutes, des peurs. Et là encore, le fait de formaliser ces états, bien souvent nous aide à nous rendre compte que les pseudos catastrophes ne sont bien souvent que dans notre tête. Et si cependant des risques subsistent comme dans toute aventure, en prenant le temps de les identifier, nous prenons aussi le temps de nous y préparer et de les anticiper.

ON Y MET QUOI

Le journal peut aussi être un endroit où vous allez noter les belles choses de la journée, une agréable discussion, un livre lu, un film vu, une rencontre, un paysage, une image etc. se souvenir des belles choses et se sentir rempli de gratitude pour ce bel instant est un élément à porter à votre journal. Certains se créent même un journal de gratitudes, et se donnent parfois l’objectif de trouver 3, 4 ou 5 choses pour lesquelles ils sont reconnaissants dans leur journée.
Créer un journal de gratitude nous permettrait d’être 25 % plus heureux d’après un grand manitou de la gratitude. Cela nous aide à nous focaliser sur notre appréciation de l’instant ou de l’événement, et non pas sur ce que nous attendons. Nos attentes sont souvent déçues, ou pas atteintes. Lorsque nous n’attendons rien et que nous sommes surpris par un beau moment, sachons l’apprécier, le repérer et en conserver une trace. Rappelons nous que nous sommes naturellement plus enclin à nous rappeler des mauvais moments que des bons, alors enregistrer ces bons moments sont nécessaires. Cela va aussi nous permettre de mettre en perspective notre idée de notre vie.
On voit très souvent des gens se lamenter sur leur vie soi disant épouvantable, où ils ne leur arrivent parait il que des choses affreuses. Même si je ne doute pas que de telles situations se produisent réellement, sous nos latitudes, dans notre pays, nous sommes assez rarement dans des difficultés telles. En reconnaissant aussi que la vie nous envoie des petits clins d’oeil, nous sourit, nous pourrons, nous aussi, retrouver le sourire et relativiser «  l’ horreur » de notre vie.
Le journal peut être aussi un moment pour faire un brain dump. Déjà évoqué dans l’épisode du même nom, se vider la tête de tout ce qui est à faire, à lire, à voir etc, régulièrement, nous permet d’une part de faire un peu le tri, d’alléger notre cerveau, surtout si au moment du coucher nous nous disons qu’il ne faut absolument pas que oublier de faire telle ou telle chose le lendemain matin. Hop, on écrit et au matin on peut reprendre sa liste. Pour certains, c’est aussi l’occasion de faire des listes de choses à faire et de les reprendre le lendemain en les insérant dans leur to do list à plus ou moins long terme.
Il y a un autre exercice que je fais régulièrement le soir, dans le cas où j’ai une situation complexe à traverser ou bien un problème pour lequel je ne trouve pas de solution. Je me pose la ou les questions par écrit, en étant le plus spécifique possible. Là encore, le fait de mettre des mots permet de clarifier le problème. Ensuite je laisse la nuit agir et il n’est pas rare que le matin, mon cerveau ayant cogité en arrière plan, je trouve des pistes pour gérer la situation.
On peut tenir son journal le matin et / ou le soir. Le matin pour noter ce que nous voulons accomplir dans la journée, se motiver et le soir pour faire une sorte de bilan de la journée. Cela dépend de notre routine, de nos possibilités. Il n’est pas nécessaire d’y passer beaucoup de temps ni de vouloir faire une oeuvre d’art. Selon notre personnalité, mettre juste des bullet points pourra suffire quand d’autres feront de belles phrases. Il n’est pas non plus utile de relire et de corriger les fautes d’orthographes. En général, un journal est juste pour soi.Et même si vous relisez votre journal tous les trimestres au moment de votre revue d’objectifs ou bien en fin d’année pour votre bilan annuel, personne ne vous tiendra rigueur de quelques erreurs ici ou là, ni de la présentation.
Si vous  êtes adepte du 5 am miracle, alors vous pouvez  inclure vos affirmations du matin et du soir dans votre journal. Ou encore y noter les victoires ou réussites de la journée.
Par ailleurs, prendre le temps de relire les entrées précédentes de votre journal, à l’intervalle qui vous convient est d’une grande valeur pour votre développement personnel. Cela nous remémore les étapes importantes de notre vie, les souvenirs importants et les leçons que nous avons pu en tirer. Il est parfois difficile de percevoir nos propres changements car nous changeons au quotidien, mais en faisant un bon en arrière et en relisant notre façon de réagir quelques mois ou années en arrière et en réfléchissant à comment aujourd’hui nous aborderions la même situation, nous pourrons réellement apprécier la façon dont nous avons évolué, rire de certains problèmes qui après quelques mois ou années nous semblent anodins.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE JOURNAUX

Nous avons parlé du journal personnel et du journal de gratitude qui peuvent être conjoints ou bien séparés. Sur le plan professionnel, vous pouvez aussi tenir un journal sur ce qui se passe au quotidien dans votre travail, vos projets, vos soucis, vos victoires. Faire aussi des bilans professionnels de votre propre activité, mesurer vos résultats à l’aune de vos efforts, réfléchir à des façons de vous améliorer, de traiter un problème de management avec un collaborateur ou avec votre patron etc. Faire un retour sur une formation que vous venez de suivre, ce que vous en gardez, ce que vous voulez tester de cette formation.
J’ai personnellement ce type de journal, qui est séparé de mon journal personnel. Je n’y mets pas nécessairement une entrée quotidienne, mais au moins 2 à 3 par semaine.

SUR QUEL SUPPORT –

PAPIER

Tous les supports sont valables. Il s’agit de trouver celui qui vous convient le mieux. Que ce soit un simple cahier d’écolier, un carnet type Moleskine ou Leuchturm, avec des lignes, des carreaux ou vierge, c’est  à vous de voir. Votre journal peut aussi être sous format audio ou video. Comme il n’a en principe pas vocation à être partagé en tout cas pour les journaux personnels, il n’est pas nécessaire d’attacher une trop grande importance à la présentation, la ponctuation, l’orthographe etc . Car ce type d’attention pourrait compromettre votre libre expression.
Faites des essais sur différents supports et voyez ce qui vous convient le mieux.
Il y a quelques années, alors que j’avais du mal à utiliser mon journal régulièrement, j’ai acquis un journal pré imprimé appelé « The 5-minute Journal » qui propose quelques questions, une citation, une affirmation quotidienne à écrire, et aussi la partie gratitude. Cela m’a remis le pied à l’étrier, et m’a permis ainsi de construire une habitude quotidienne.

DIGITAL

Le format digital pourra aussi convenir à nombre d’entre vous.
Que ce soit un simple fichier word, google doc , ou bien une note sur Evernote ou Onenote, ou bien des applications de journaling dédiées,  les choix sont variés, et à chacun de choisir le format digital qui convient le mieux.

DAY ONE

Personnellement, j’ai très longtemps utilisé le format papier, et j’ai donc une collection de petits journaux Moleskine de différentes couleurs, en fonction du type de journal. Je les achète ligné et j’adore la couleur crème du papier, la douceur au toucher. Là encore, c’est un choix personnel. Le fait est, que j’ai plusieurs journaux et par conséquent cela demande de la place et pour les déplacements, les périodes de vacances, je partais souvent très chargée uniquement  à cause de mes différents journaux.
Mais je ne parvenais pas à sauter le pas de passer à un format électronique. Et pourtant, depuis des années, j’entends parler ceux qui utilisent les formats digitaux, notamment pour la souplesse d’utilisation, de transport, la possibilité de pouvoir aussi bien utiliser son ordinateur, son téléphone ou sa tablette, et surtout la possibilité d’y ajouter des contenus non écrits, comme des photos.
Très souvent j’ai entendu parlé d’un application en particulier, qui s’appelle Day One. De nombreux membres de la communauté des streetcasteurs francophones l’utilisent et aussi nombre des podcasteurs américains que j’écoute sur l’organisation et le développement personnel.
Day One sur les diférentes interfaces – Image Day One
J’ai longtemps bloqué sur un problème de confidentialité des données. Cela vous parait peut être anodin comme considération, mais pour moi c’est un vrai sujet. Je n’ai aucun secret d’état dans mes journaux, qui ne sont d’ailleurs pas rangés sous clé à mon domicile. Néanmoins je faisais un blocage. Un épisode récent de Relife, de Mat et Guillaume Vendé https://www.relifepodcast.com/apprendre-a-apprendre-rl14/,  a fini par me convaincre de changer de technique. 
Je suis donc passée sous Day One il y a quelques semaines, avec un abonnement premium à 24,99 € par an, qui comprend de nombreux avantages, comme la possibilité de crypter les journaux de son choix, mettre plusieurs photos par entrée, exporter, créer plusieurs journaux etc. Au niveau tarif, c’est beaucoup moins élevé que ce que je dépense par an en carnets Moleskine. J’y vois donc un avantage supplémentaire. Et dans mes bagages, c’est beaucoup plus léger.
Visuel de l’application Iphone
Par ailleurs l’application est vraiment très belle, une esthétique minimaliste et raffinée en même temps. Et aussi une grande facilité d’utilisation.
Pour créer une entrée, on peut soit appuyer sur un + dans le journal de son choix, soit, aller sur la liste des événements de la journée et à partir d’un événements créer une entrée. Voire utiliser les 2 pour des journaux différents. Il est aussi possible aussi de créer une entrée en la dictant à son téléphone, et je dois dire, que la transcription de l’audio en texte est plutôt réussie, si on ne parle trop vite, biensûr et pour les possesseurs d’Apple Watch, on peut aussi dicter à sa montre. Le texte apparait alors sur l’écran de la montre et une fois que l’on a cliqué sur OK, cela passe automatiquement sur vos autres interfaces, web, iPad ou smartphone. 
Visuel application sur Mac – Image Day One
Cette application a été créée à la base pour l’environnement Apple, mais elle est à présent disponible sous Android.
Sur le site de Day One, vous trouverez des dizaines de modèles d’entrées, si vous manquez d’inspiration, ou bien si vous souhaitez appliquer un modèle identique pour toutes vos entrées, ou bien par type d’entrées. Il y en a pour le journal personnel, mais aussi pour les entrées sur les films, les vins, les bières, les cocktails, les entrées pour le 5-minutes journal, version digitale, le sommeil, les repas, l’activité physique etc…Bref il y a beaucoup de choix. J’ai fait les miens, à vous de jouer.
Pour les plus avertis, il est aussi possible d’intégrer Day One avec l’application Workflow et IFTTT pour l’automatisation et aussi avec Text Expander.
Dans le discord des streetcasteurs, nous avons eu quelques échanges sur les différents journaux et voici d’autres possibilités :
Expérience de Pascale
Pascale, qui a 2 streetcasts, “Chouette j’ai perdu 500 gr” et “Radio Sappho” est une adepte de l’application Day one depuis l’origine ou presque. Elle a vu évoluer l’application. Après avoir tenus des tas de journaux sur tout ou presque, elle utilise à présent 5 journaux,
  • Journal perso,
  • les voyages,
  • Food and Vine pour les bonnes adresses et les bonnes bouteilles prends en photo des vins qu’elle a aimée, elle note le nom, l’année et fait un commentaire sur l’appréciation…Elle prend aussi en photo le repas qui allait avec…,
  • Fillms et Séries,
  • Livres – Audiobook et Podcast. Et pour les livres elle met la couverture du livre et note quand elle l’a commencé quand elle l’a fini avec les appréciations…
Elle apprécie beaucoup de fait d’avoir plusieurs journaux disponibles (version prémium) et de pouvoir mettre plusieurs photos par entrée.
Je dois bien dire que c’est cette dernière option qui a achevé de me convaincre . Je tiens aussi pas mal de journaux, plus ou moins réguièrement et le fait que ne pas imager les mots, surtout pour le journal de voyage ou bien les grands moments, me manquait beaucoup.
5 journaux dédiés
Pascale nous dit : “Finalement celle que j’utilise le plus est le “Journal”
Et je me suis créée une entrée avec un canevas à remplir type développement personnel… Que je me suis appropriée…
  • Objectifs de la journée
  • Affirmation
  • Flot de pensées
  • Gratitude
  • Bénéfices de la journée”
Nico, du streecast Nico Réagit l’utilise aussi pour immortaliser les instants avec ses enfants, depuis le mois de Mars. Il est vrai que ça pousse vite ces petites bêtes là, parfois on a des photos, mais ajouter une petite phrase de contexte, un événement sur la journée etc permet d’enrichir le souvenir.
D’ailleurs l’application Day One fonctionne un peu comme Facebook, et au bout d’un an d’utilisation, elle vous propose de revoir les entrées du même jour des années précédentes. Une belle occasion de voir votre évolution et de vous mettre en joie en revoyant vos chéris.
Mat, Prof du web, récemment converti à Day One, parle du journal de voyage.
Et je le rejoins totalement et c’est un des arguments qui m’a convaincu de passer à une application spécifique. J’avais tenté plusieurs techniques, le papier, une application qui s’est avérée désastreuse en terme de partage et qui n’existe plus, et donc j’ai perdu mes données. J’ai fait aussi une tentative sur Evernote. Pour ceux qui écoute mon streetcast “dans les bouchons” j’ai expliqué il y a quelques mois comment j’organisais mes voyages, via Evernote. Je me crée des programmes quotidiens à l’avance et en fin de page, j’ajoute photos et commentaires sur la journée. Seul bémol, le formatage, qui n’est pas le fort de l’application Evernote, l’export qui était un peu pénible et je ne parle pas de l’impression qui requiert de nombreuses tentatives avant de parvenir à quelque chose de convenable.
Avec Day One, vous pouvez faire une entrée quotidienne avec une sélection de 30 photos, ce qui vous force à vous concentrer sur les plus parlantes, il y a un format de partage avec les proches, une possibilité d’exporter en pdf mais aussi de créer un livre avec les entrées et de le faire imprimer . Voilà de quoi faire un chouette truc ! Je vais tester lors de mon prochain voyage. Et j’ai hâte d’entendre le retour de Mat sur son utilisation pendant sa belle croisière dans les pays nordiques.
Florie Teller qui a été notre invitée l’hiver dernier, utilise aussi Day One depuis 2 ans et reste toujours aussi emballée par cette application. Elle en parle d’ailleurs dans un épisode Des Bulles Nomades 
De nombreux autres podcasteurs utilisent cette application, comme Guillaume Vendé, Bertrand Soulier, dont je vous recommande l’excellent article sur son utilisation de Day One, Tibaudd,  pour ne citer qu’eux.
Autre particularité de cette application, ce sont les tags que l’on peut mettre sur les entrées, afin de faciliter les recherches.
Exemple, un soir vous êtes particulièrement inspirés sur un projet à venir et vous les notez dans votre texte. Vous pouvez alors créer un tag “projet” pour le retrouver plus tard. Idem si vous parlez de vos objectifs, ou si vous faites références à un événement en famille, ajouter un tag « Famille », « Amis », « Questionnement » , bref tout ce qui peut vous permettre de retrouver ultérieurement vos entrées.
Si vous avez un journal sur les livres lus, ou films vus, vos tags pourraient être la catégorie du film ou du livre « policier » « Science fiction » « Dev perso » et aussi une note ou appréciation que vous mettez à cette oeuvre. Ainsi si un ami vous demande une recommendation sur un livre de Fantasy qui vous avez paticulièrement aimé, cela sera très rapide de lui faire des propositions.
Voilà quelques exemples des usages de cette application, qui m’a complètement emballée. Même si je ne l’utilise que depuis quelques semaines, je suis totalement sous le charme, et bluffée par le support, les astuces et trucs que l’on peut trouver sur le site de Day One http://dayoneapp.com/.
J’espère que cet article vous donnera l’envie de créer votre propre journal, quelque soit le support et que vous pourrez ainsi expérimenter les bienfaits de cette activité.
En créant cet article j’ai contacté Day One et leur ai demandé s’il était possible de proposer quelque chose aux auditeurs / lecteurs.
Donc un petit concours est lancé, qui commence aujourd’hui et jusqu’au 15/09/2018.
Il y a 3 abonnements premium de 6 mois à gagner, que vous soyez déjà utilisateurs Day One ou pas.
Les règles sont très simples.
  • Allez sur la page Facebook de Productiv’You et likez là si ce n’est déjà fait.
  • Partagez sur votre mur ou sur une de vos pages le post Facebook de cet article, en mode public et en taguant @productivyou.
  • Un tirage au sort sera fait à la fin de la période et les 3 gagnants seront notifiés lors du podcast de fin septembre.
Un grand merci à Day One pour cette généreuse offre !
N’hésitez pas à partager cet article ou le podcast s’il vous a plu et aussi à nous expliquer en commentaires comment vous utilisez votre journal, ce que cela vous apporte dans votre quotidien.
Priscille LIVENAIS
Maman divorcée et très active, j'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite , tout en sérénité.
Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram