Lean et QVT, les 2 font la paire

Lean et qualité de Vie au Travail

Le lean, souvent associé à tord, à une technique pour faire ” le ménage” dans les équipes, est en fait un outil formidable pour promouvoir la Qualité de Vie au Travail (QVT).


Suivez cet échange passionnant avec Jean Philippe DOUET, coach lean passionné pour aller à la rencontre du vrai Lean et de la Qualité de Vie au Travail.

La Biographie de Jean Philippe Douet :

Je suis responsable /Coach Lean et Agile au sein d’une entité d’Adeo (adeo.com) depuis 2 ans. Trente ans de carrière dans l’IT, dont 17 dans les méthodes et qualité. J’ai été développeur et chef de projet avant de m’intéresser à la qualité en 2005. J’ai découvert le Lean en 2013, mais par le «côté obscur» de la force. Depuis, je travaille à comprendre et diffuser le Lean (et le Toyota Production System) et à aider mes collègues à trouver plus de sens dans leur travail en le pratiquant. Je suis membre de l’Institut Lean France et je m’intéresse aux neurosciences de l’apprentissage depuis 4 ans.

Jean Philippe Douet

Confrontation en 2013 avec le “faux Lean”, dont la finalité était de réduire le nombre de personnes dans les équipes.

Article” Comment découvrir un faux Lean !”

Cette approche (“le faux Lean” ) est désastreuse par les entreprises et les équipes. Dans cette mauvaise approche, on considère les salariés comme des “gaspillages” dont il faut se débarrasser.

Mais les gaspillages sont générés par l’entreprise et ses problèmes d’ organisation et non par les salariés.

Donner du sens avec le Lean et la QVT

Le “vrai” Lean à pour mission d’aider les salariés à retrouver du sens dans leur travail, leur permettre de travailler mieux et rentrer chez eux en se disant “J’ai passé une bonne journée”.

Dans toutes les entreprises, on trouve des gens qui ont envie de faire avancer les choses. Mais on leur dit depuis des années que c’est la tâche du manager qui est là pour ” penser à la place “des salariés. On a des exécutants, qui ne comprenne pas le pourquoi de ce qu’ils font.

Les 3 principes de la QVT ( Qualité de vie au travail)

1- Les Conditions de travail, d’environ­nement_on se limite souvent au baby foot et aux canapés.

2. La capacité à s’exprimer et à agir dans la vie de l’entreprise

3. Le contenu du travail : l’autono­mie et le sens. Avoir un travail apprenant et complet. Cela touche aux valeurs intrinsè­ques, qui motivent réellement les salariés au quotidien. lien ANACT.

lien vers épisode sur la médiation

On parle de QVT depuis les année 70.

De la valeur pour les clients

Un des principes du Lean, n’est pas de supprimer des postes, mais à créer de la valeur pour les clients (pas par les actionnaires en premier lieu).


Si vous souhaitez goûter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min


L’erreur humaine

Le lean ne cherche pas à stigmatiser les personnes, mais à identifier les problèmes.

Si une personne fait une erreur, c’est que le système de l’entreprise l’a mise en situation de générer le problème.

“C’est une erreur humaine”. ll faut creuser pour comprendre ce qui à amener à l’erreur.

Le Lean est un système d’entreprise dont la finalité est de satisfaire ses clients par une qualité irréprochable.

On y parvient en regardant comment les gens travaillent et en leur permettant de regarder comment ils travaillent.

La chasse au gaspi

La méthode a été créée chez et par Toyota après la 2nde guerre mondiale, dans un contexte de précarité de ressources. Elle a été inventé par Taiichi Ohno et la famille Toyoda. Il était important de ne rien gaspiller.

Ils décident de produire à la demande du client, c’est le flux tiré.

Oon regarde à chaque étape de la chaine de création de valeur (la chaine de fabrication) si on n’a une excellente qualité. On va aussi prêter attention aux déplacements inutiles sur le poste de travail, aux déchets générés.

Regarder les “temps rouges “du point de vue du client et de la valeur que la tâche apporte aux CLIENTS. ( ex : les services clients)

Créer un apprentissage par la résolution de problèmes

On apprend à marcher en tombant.

Avec le LEAN, on cherche à mettre en sécurité physique et psycholo­gique les équipes et ainsi pouvoir mettre en évidence leurs problèmes. Et ensuite on prend le temps de les résoudre.

Il faut résoudre le problème de l’apparition du problème, pour ne pas produire de défaut et ne pas transmettre de défaut à l’étape suivante.

La responsabilisation et l’autonomie avec le Lean

Il est nécessaire que les personnes soient en capacité d’identifier qu’il y a un défaut.

Cela va les responsabiliser les salariés et leur donner de l’autonomie sur l’autocontrôle.

Technique des “bacs rouges” par mettre de côté les erreurs et les traiter.

Le LEAN doit être mis en place à chaque niveau de l’entreprise et pas seulement au niveau du terrain.

On va pas dire aux salariés d’aller plus vite alors qu’ils ont des cailloux dans la chaussure.

Créer un management visuel qui est le reflet de leur journée. On veut rendre concret et visible l’immatériel. On fait réfléchir les salariés sur ce qui est “normal” dans unr journée de travail.

Importance du poste de travail, le 5S pour l’atelier ET les bureaux.

Il y a un lien qui se crée entre le manager et son équipe carie comprend mieux comment fonctionne l’équipe.

Ex : l’importance de la rétrospective après chaque sprint.

Comment vous assurez vous que le produit satisfait le client ?

La résolution de problèmes : comprendre pourquoi on arrive à créer une erreur, nécessite une vraie rigueur scientifique. Il faut se rendre sur place (poste de travail a ordinateur) et ne pas présumer d’une cause.

Permettre aux gens de résoudre eux même certains problèmes.

Livre ressource : “LEAN” gérer le travail comme un système de flux” de France Bergeron et Joanne Gaudet. et article de Jean Philippe

Mieux connaitre Jean Philippe Douet

Citation : “La qualité avant la vitesse”

Efficacité : écrire sur le blog et en écrivant à la main.

Son livre de chevet : “Apprendre” de Stanislas Dehaene ( lien Amazon sponsorisé)

Priscille LIVENAIS
J'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite, tout en sérénité.
Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram