Le dieu KPI avec Laurent Romagny

KPI

Les KPI ( ou Key Performance Indicators) ont tendance à faire la pluie et le beau temps dans les entreprises et organisations. Avec Laurent Romagny, coach et consultant, on décortique la bête et surtout on creuse pour trouver des alternatives, ou des façons plus efficaces de les utiliser.

Dans certaines entreprises, on constate qu’on se sait pas toujours ce qu’il y a “dans” le KPI, comment il a été créé, dans quel but, avec quelles données. ce que l’on sait c’est qu’il doit être “vert”.

Un KI est composé de plein de ” données” : Donnée qualitative, données brutes, modélisées, mise à jour ( ou pas) etc… La data science est souvent utilisée sans conscience de ce qu’on veut faire. Et il n’y a plus de lien entre le KPI et ce qu’on veut mesurer.

En quelque sorte, les voies du KPI sont impénétrables !

Ce qui va à l’encontre de la bonne gestion d’une équipe :

“La confiance n’évite pas le contrôle” et ” la Confiance ça se gagne”


Soutenez Productiv’ You sur Tipeee

A quoi ça sert un KPI ?

C’est devenu une preuve de valeur ou de non valeur d’un individu ou d’une équipe.

Le KPI sert à contrôler parce qu’il n’y a pas de confiance. ce devrait etre un outil de travail pour les éqyipes et les organisations pour grandir et s’améliorer.

On prend la pression du niveau supérieur, parce qu’on veut bien la prendre. Ce n’est donc pas une raison valable pour la transmettre à son équipe.

La confiance dans l’équipe

Un manager très controlant, est souvent un manager qui n’a pas confiance en lui. Certains managers ont peur, ce qui génère leur comportement de ” control freak”.

Il faut pouvoir développer la confiance en soi pour faire confiance.


Si vous souhaitez gouter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min


Implication de l’équipe

On a une vraie équipe qui travaille ensemble, collabore ensemble, quand on implique les membres qui la constitue. MAis le préalable est d’avoir établi la confiance.

Tirer le meilleur de son équipe, c’est le rôle du manager. Cela va permettre de définir avec l’équipe ce que l’on veut suivre. Et ainsi de créer avec l’équipe des indicateurs qui ont du sens et qui permette à l’équipe de progresser et de grandir.

Et pour cela on part des basiques avec le fameux QQOQCCP d’Aristote.( faussement attribué à Quinquilien)

https://youtu.be/UjJQG8smEY8

Intégrer la vision de chacun

La contribution de chacun est pertinente et chacun a sa propre vision du monde et elle est aussi vraie que la mienne.

Paul Watzlawick “La réalité de la réalité” , de l’école de Palo Alto. Chacun pense qu’il n’y a qu’une seule réalité, la sienne, alors qu’il y en a autant qu’il y a de personnes.

L’implication des équipes sous entend que l’on a établi la confiance. L’implication ne nécessite pas d’acier des KPI. On a une équipe, des gens qui travaillent ensemble_

Pour résumer , on peut gérer mieux qu’avec uniquement des KPI, en :

  1. ayant confiance en soi et dans son équipe
  2. travaillant l’implication des équipes
  3. intégrant la vision de chacun

Retrouvez Laurent Romagny sur LinkedIn

Autres articles qui peuvent vous intéresser:

Priscille LIVENAIS
J'ai une passion pour l'organisation, la gestion des projets et les outils de productivité. Mon but n'est pas de tout faire, mais de ne faire QUE ce qui compte vraiment pour mener la vie que je souhaite, tout en sérénité.
Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram