Déconfinez vos talents avec Maryse Hania

Talents

Déconfinez vos talents, avec Maryse Hania, Coach professionnel certifiée ICF avec plus de 20 ans d’expérience en accompagnement des transitions en entreprise. 
C’est aussi une Conférencière et la fondatrice en 2007 de LeRéseau « Choisir de se réaliser au féminin »

Maryse nous explique plusieurs étapes pour parvenir à déconfiner nos talents : L’importance d’élargir nos perceptions et découvrir que l’on peut se reposer les uns sur les autres. On peut conjuguer nos talents avec ceux d’autres personnes. Il nous faut prendre conscience de nos idées reçues et apprendre à nous en débarrasser. 

Apprendre  à se connaitre pour trouver sa sécurité intérieure. On a pris conscience de notre adaptabilité. Tout changement, toute difficulté, sont des opportunités. Il faut savoir accepter nos failles, nos faiblesses et les partager avec autrui, pour s’appuyer sur les autres et leurs points forts.

On a fait rentrer nos collègues chez nous, via la vidéo conférence, dans nos intérieurs, ils ont pu “rencontrer” nos enfants, conjoints, chat, chien, au fur et à mesure des semaines. On s’est ainsi rendu compte qu’au delà des titres et des fonctions, nous sommes avant tout des humains, des parents, des conjoints.

Savoir rester centré sur notre cercle d’influence

Ne pas s’isoler dans les difficultés 

Créer des rituels en entreprise et dans la famille, qui vont permettre d’anticiper des risques. 

Mettre en place un cadre d’apprentissage continu.  Apprendre des échecs et des réussites. Suivre la boucle de la réussite.

Savoir demander de l’aide.

Attention au piège d’être trop concentré sur soi et pas sur notre écosystème.

Alors, Déconfinez Vos Talents dès à présent !

Voir l’interview Vidéo sur Youtube

Retrouvez Maryse Hania sur les réseaux

Vous pourriez être aussi intéressé par ces articles :

PVY EP034 MARYSE HANIA – FEMMES AU TRAVAIL

Voies de Femmes avec Aissatou – PVY070

Trouver un Sponsor -PVY 130

Arrêtez de vous laisser tomber – Vie Intentionnelle

Le groupe Mastermind ré-ouvre ses portes prochainement . Informations et inscriptions ici

Si vous souhaitez gouter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles des offres de Priscille Livenais

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Entrepreneuriat au féminin avec Pascale Colin

pascale Colin

L’entrepreneuriat au féminin ! Issue de mes RDV au Couvre Feu, voici une nouvelle interview inspirante, de Pascale Colin qui a crée son entreprise de conseils en janvier 2020, juste avant la crise Covid.

Devenir entrepreneur à 44 ans, comment opérer le virage d’autant plus en période de crise sanitaire.
Pascale COLIN fondatrice et dirigeante de la société RESOPTIM et Expert transport.
Après 20 années d’expériences passées au service de sociétés de transport, elle met, désormais, toute son expertise métier au service d’entreprises qui souhaitent faire évoluer leurs organisations et process de manière à optimiser et améliorer la qualité de leur activité transport et des coûts associés tout en veillant à préserver l’aspect humain, éthique et environnemental.

Parmi les points forts de son intervention :

  • Création de son Business Plan avec le modèle Canvas
  • Le support reçu par la CCI de sa région
  • L’accompagnement dont elle a bénéficié pour monter son business plan
  • L’importance du réseautage, qui lui a permis notamment d’avoir ces premiers clients avant même d’avoir complètement finalisé la création de son entreprise. Elle utilise notamment LinkedIn, la CCI et le Medef.
  • L’importance d’un bon accompagnement ( avocat, expert comptable, banque)
  • Sa réaction lors du premier confinement et le collectif créé avec d’autres entrepreneurs de sa région.

Pour entrer en contact avec Pascale

Vous pourriez aussi être intéressé par les articles suivants:

Le groupe Mastermind ré-ouvre ses portes prochainement . Informations et inscriptions ici

Si vous souhaitez gouter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles des offres de Priscille Livenais

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

Spirale Dynamique et Leadership Gagnant – Mario Rastelli

spirale dynamique
spirale dynamique

Je reçois un invité de choix, Mario Rastelli, Co-auteur avec Alain Barbier et Reynald Heckenbenner, du livre “Spirale Dynamique et Leadership Gagnant“.

Mario, coach accrédité et membre du staff Coaching Ways depuis l’origine, accompagne et forme des clients d’Europe Francophone à l’utilisation des outils, des modèles et des approches de la Spirale Dynamique, sur base de la théorie du développement biopsychosocial du Dr. Clare W. Graves. 

Sur fond d’expertise en dynamique des systèmes, son programme synthétisant les idées issues de la Sociocratie ; d’Agile et de Lean, comprend le coaching, le conseil, la formation et le développement à tous les niveaux de management. 

Résolument tourné vers l’accompagnement des individus et des groupes dans le cadre des challenges qui ponctuent leur dynamique de progression, Mario est également certifié du programme ‘Non Verbal Intelligence’, de Michael Grinder. 



La théorie de la spirale dynamique est la pierre angulaire dans la compréhension de la nature humaine ses motivations et le changement. Le Modèle est fondé sur une étude scientifique portant sur la façon dont les gens pensent, conceptualisent, voient  leur monde et lui font face.

La première originalité de ce livre est qu’il propose 4 façons de l’appréhender. Une première dit le parcours pressé en 12 minutes nous permet de comprendre les principes et de quoi il s’agit. Ensuite on nous propose un parcours pour les curieux , chapitre 1 et 2. Puis on a le parcours formaliste et consciencieux qui va du chapitre 3 au chapitre 10 avec beaucoup plus de détails et enfin une dernière partie à partir du chapitre 11 jusqu’à la fin qui va traiter de l’application concrète, principalement à destination des managers, des principes de la théorie de la spirale dynamique.



La spirale dynamique est à ce jour composée de neuf couleurs :

  • le beige
  • le pourpre
  • le rouge
  • le bleu
  • L’orange
  • le vert
  • le jaune et
  • le turquoise.
Les 9 couleurs de la Spirale – page 2 – Spirale dynamique e leadership gagnant

l’ Interview est disponible en vidéo

Les auteurs définissent ainsi la spirale dynamique :

« la spirale dynamique est une façon de penser au complexité croissante de la vie en société. »

page 2

« Cette théorie dépeint la manière par laquelle des vagues de conscience émergent et traversent des individus et des groupes comme des systèmes bio psychosociaux le long d’un continuum formant une spirale en expansion. Page 3

La spirale serpente entre les pôles individuels du Je et du collectif “nous” entre les systèmes de groupes “froids” et les systèmes individualiste dit “chauds”.

Page 4

« Et en fait, les huit niveaux d’existence et les états de transition qui les séparent ne sont que les signes visibles de force à l’œuvre beaucoup plus profonde. Le modèle spirale dynamique ou déduit de Graves n’est pas une typologie permettant de catégoriser des personnes dans des cases. »

Page 5

Je vous invite à écouter l’interview de Mario Rastelli afin de mieux appréhender cette théorie.

Après une rapide revue des différents niveaux de la spirale dynamique, Mario Rastelli nous emmène dans son utilisation dans les organisations. Ainsi, c’est un outil utilisable pour mener les changements à partir du moment où l’on comprend bien que les changements doivent se produire au niveau de chaque individu constituant le groupe.

Six conditions doivent être réunies:

  • le potentiel
  • les solutions
  • la dissonance
  • les représentations
  • les obstacles
  • consolidation et support


Mario est disposé à répondre à vos questions et vous pouvez le contacter via les réseaux sociaux :

LinkedIn

Facebook


J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.


Si vous souhaitez gouter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min

Planifier son année – PVY 157

planification annuelle

En  ce début d’année, je voudrais revenir sur une de mes sujets favoris, à savoir la planification de son année. Nous essayons tous d’être organisés pour pouvoir faire tout ce qui est important dans nos journées et ainsi mener une vie avec intention. La planification annuelle permet :

  • de remplacer la frustration de n’avoir le temps de rien, par un sentiment d’accomplissement. J’entends beaucoup : “mes journées sont tellement remplies, que je n’ai même pas le temps de penser”. Ou encore ” quand arrive le milieu d’après midi, que je vois tout ce qu’il me reste à faire sur ma to do list  et que je sais que je pars dans 2 heures pour aller chercher mes enfants, c’est le pire moment de la journée”.
  • de se fixer un cap et de le garder en vue
  • d’avoir de la clarté sur son année
  • de limiter au maximum les entrées sauvages dans votre agenda de vos collègues
  • de garder la main sur vos journées et vos semaines, de ne pas subir mais de piloter.
  • d’atteindre vos objectifs plus aisément
  • de prévoir du temps pour penser, aller marcher quelques minutes, s’accorder un break pour aller prendre un café

Et pour cela je vais tenter d’être le plus pratico pratique afin de vous permettre de mettre en place vous-même seul. Si vous n’y arrivez pas seul, que vous ne l’avez jamais fait, ou que vous souhaitez du support, ne vous en faites pas, je vous propose plusieurs types de support .

  • Je lance un webinar dans quelques semaines sur le sujet, ainsi qu’une application qui vous permettra de suivre la méthode pas à pas.
  • Pour ceux qui le souhaitent, je propose aussi un accompagnement individuel pour mettre en place votre planification et vos objectifs. La durée est adaptée à votre besoin.
  • Et aussi un atelier en ligne pour un petit groupe.

Manifestez votre intérêt en m’envoyant un mail à contact@priscillelivenais.com.
La technique s’applique à tous, que l’on soit en entreprise, à son compte, parent au foyer.  Elle s’applique aussi que vous utilisiez un agenda papier ou digital, cela vous demandera juste un peu plus de temps pour le format papier.

1/ Collecte :

Un peu comme pour la méthode GTD, ( liens), où on commence par collecter des informations, tâches etc, ici on va collecter tous les éléments prévisibles et prévus pour votre année :

  • anniversaires des proches
  • événements familiaux
  • événements scolaires
  • Réunions quotidiennes, hebdo, mensuelles, trimestrielles etc … et on va aussi forcer ceux qui organisent des événements récurrents à vous communiquer les dates dès le début de l’année. “J’ai besoin de connaitre les dates en avance pour te garantir ma présence à chacune des réunions”.
  • Les vacances prévues
  • Les week end prévus / souhaités

2/ Set up :

Ici on parle matériel et installation.Papier, digital, un mix des 2. C’est à vous de voir en fonction de vos habitudes et de ce qui vous plait. Il n’y a pas de méthode unique qui s’applique à tous, ici, on fait du sur mesure si on veut que l’habitude reste utilisée dans la durée. On ne tente pas de se forcer à utiliser tel ou tel outil.

J’ai trouvé très pratique, sur la base de ma pratique personnelle, d’attribuer des couleurs aux différents types d’événements. Tous les gestionnaires d’agenda proposent cette fonctionnalité je pense.  L’avantage est qu’avec l’habitude, un simple coup d’oeil à la page d’une seule semaine va immédiatement vous indiquer ce qu’il y a dedans, sans vous demander de passer en revue chaque entrée. Je vous propose les catégories suivantes, libre à vous de prendre ce qui vous convient et d’en ajouter d’autres. N’en créez quand même pas trop si vous ne voulez pas vous y perdre

  • temps perso ( dej, méditation par ex)
  • mails
  • call
  • visioconférences
  • travail seul / travail intense
  • réunions physiques
  • trajets ( ex : trajets quotidiens, trajets pour se rendre à la gare, à l’aéroport) vous n’êtes pas dispo pour le boulot
  • déplacements ( trains , avions), vous pouvez effectuer certaines tâches.
  • sport / activités
  • routines perso ( matin / soir)
  • temps en famille
  • temps en couple
  • temps dispo ( optionnel ou bien vide)

Si vous utilisez un agenda papier, vous pouvez aussi utiliser les couleurs soit pour écrire les événements et aussi pour hachurer les périodes. C’est un peu moins pratique si vous souhaitez déplacer un événement ultérieurement.

3/ Remplir l’agenda :

On met tout ce qu’on a comme éléments prévus et prévisibles, avec les bonnes couleurs et pour ceux qui utilisent un agenda digital, pensez à utiliser les fonctions de répétitions.

Pour les réunions récurrentes : prévoir à l’avance, des blocs de temps pour les préparer. Comme elles sont répétitives,  vous devez déjà savoir combien de temps il vous faut pour les préparer, en fonction de la disponibilités des éléments par exemple. Utiliser une couleur ” travail seul” par exemple et prévoyez la préparation de ces réunions, même s’il s’agit de 30 min. Idem si c’est vous qui avez la charge de faire le compte rendu, il vous faudra prévoir le temps pour le faire si vous ne le faites pas en live pendant la réunion.

Pour les déplacements : j’ai fait une distinction entre les temps de trajets et les déplacements. Pour moi, pendant les trajets je ne suis pas disponible, on ne téléphone pas en conduisant, on ne fait pas un call quand le métro. donc on prévoit ce temps dans son agenda. Il n’y a rien de plus agaçant que la personne qui est incapable de gérer son agenda et qui participe à une visio, uniquement par téléphone parce qu’elle est en voiture, avec les problèmes de bruit, de coupures, dont on ne comprend pas un mot sur 2… bref je suis certaine que vous avez déjà tous expérimentés ce genre de boulets. Sans parler du danger que la personne prend. Donc on n’est pas dispo et on le met dans son agenda.

Pourquoi ? toujours le même problème. De nos jours la plupart d’entre nous sommes contraints de partager les entrées de nos agendas avec tout ou partie des membres de notre organisation. Résultat, les collègues utilisent les outils qui leur permettent de trouver le slot idéal pour tout le monde, ce qui est particulièrement pratique. Enfin, tant qu’on a pas un boulet, qui n’utilise pas son agenda, le verrouille toute l’année, ou bien n’indique pas les périodes où il n’est pas disponible.  Passons…

Une précision, quand on saisit les différents éléments, on n’oublie pas de préciser que nous ne sommes pas disponibles.

On va aussi créer des blocs de temps de travail intense. ceux sont des blocs de temps pendant lesquels on ne souhaite pas être déranger et pendant lesquels on va travailler sur le sujet du moment.

Et on n’a pas besoin de connaitre à l’avance avec précision sur quoi on va travailler, on prévoit juste un bloc de temps, d’au moins 2 heures, qui nous permettra le moment venu d’être tout à fait disponible pour prendre en charge une étude confiée par notre chef adoré à la dernière minute. Pour les indépendants, on peut allouer ces blocs de temps à des tâches spécifiques, en créant en même temps sa semaine idéale.

Par exemple, un bloc de temps pour faire son administratif, un autre pour la communication et le marketing, plusieurs grands blocs que l’on va dévouer à nos clients par exemple. On peut tout à fait se dire que le lundi matin, on le réserve à sa revue hebdomadaire ( on en parle plus loin), et puis que le lundi après midi, est dédié à la création de contenus / promotions .

Et le lendemain matin, c’est la prospection. Le vendredi, la revue des indicateurs de la semaine, l’administratif, un autre bloc pour la vision stratégique et le développement de l’offre par exemple.

L’idée est de ne pas mettre de côté des tâches que nous n’aimons pas forcément, mais qu’il faut quand même faire et de ne pas passer tout le temps sur des tâches que nous aimons faire, mais qui pourrait peut être faites plus rapidement. Ca permet aussi de se mettre soi même des deadlines et de lutter efficaces contre son perfectionnisme. En se disant que je travaille 1 heure sur mes offres clients et c’est ok. A personnaliser et à appliquer de suite.
Cette option de semaine idéale peut aussi s’appliquer lorsqu’on est salarié, en fonction de votre degré d’autonomie.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles des offres de Priscille Livenais

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

Cette semaine idéale, est un idéal, cela ne veut pas dire que toutes les semaines seront un copier / coller de cette semaine, mais on va tenter de s’y référer. On est bien d’accord, que si vous  avez un prospect qui est uniquement dispo le lundi à 14.00, vous n’allez pas rater une vente parce que c’est votre heure de marketing !On peut aussi avoir plusieurs semaines idéales. Dans certaines fonctions, il y a des récurrences très fortes, et donc il est possible de créer des semaines idéales, pratiquement pour chaque semaine d’un mois. A vous de voir ce qui vous convient le mieux.

  • On va aussi prévoir du temps libre dans nos journées pour faire face aux imprévus et nous donner de la flexibilité en cas de retard, une réunion qui s’éternise etc. Je conseille au moins 1 heure par jour, à adapter en fonction de votre travail. Là encore, il peut y avoir un phénomène de saisonnalité à prendre en compte.

Par exemple, dans les industries où les fins de mois ou de trimestres sont particulièrement intenses, on mettra peut être plus de périodes dispo pour les urgences, et on va peut être supprimer le bloc de temps sur la vision stratégique.

  • A ne surtout pas oublier, prévoir des pauses, plusieurs fois par jour, pour soufler, bouger, changer d’environnement quelques minutes, C’est essentiel au bien être.

Les plages de temps disponibles vont permettre aux autres de les utiliser pour les invitations à leurs réunions, et aussi à vous pour gérer toutes demandes urgentes qui ne peuvent pas être couvertes autrement.

Cette méthode, qui à prime abord va vous donner l’impression d’avoir un agenda blindé, va vous permettre réellement de piloter votre temps et comment vous l’allouez , pour les tâches qui comptent le plus, pour mener à bien vos objectifs, accorder du temps à vos collaborateurs.

4/ La revue hebdomadaire

On peut la faire le vendredi apm, le dimanche soir, le lundi matin à votre convenance.Il faut compter une à deux heures en fonction de votre fonction de votre expérience et de votre rapidité d’exécution.

Reprendre ce que nous n’avons pas fait la semaine précédente. Se demander si c’est encore d’actualité et si non, supprimer la tâche concernée. Si oui, la reporter dans votre gestionnaire de tâches de la semaine à venir.

Reprendre les nouvelles tâches arrivées en cours de semaine et les positionner dans votre gestionnaire de tâches pour la semaine en cours ou bien celle suivante.  (ce process peut être un peu différent de si vous utiliser un gestionnaire de tâches ou de projets ou une liste manuelle). 

En fonction de votre organisations les nouvelles tâches sont soit dans votre outil de gestion de projets / tâches, dans vos mails, sur des listes manuelles. L’idée  n’est cependant pas de mettre dans votre agenda chaque petite tâche. Vous allez utiliser vos blocs de temps et ensuite définir à l’aide de votre to-do list ou de votre gestionnaire de tâches ce que vous aller faire durant ces blocs de temps. Je ne conseille pas de reporter chaque tâche car cela prend beaucoup de temps et ce n’est pas utile si vos tâches sont déjà enregistrées dans votre système.
Personnellement je recommande de travailler au minimum sur les 2 prochaines semaines. Mais si vous avez reçu une demande pour une tâche à terminer dans 6 semaines, rien ne vous empêche de prévoir dès à présent les moments où vous allez travailler dessus, et au minimum, une première session de réflexion pour définir, l’ensemble des sous tâches liées à la principale. Ainsi vous pourrez organiser plus facilement la préparation.
C’est une chose à faire absolument toutes les semaines pour ne pas perdre le fil et ne pas se laisser à nouveau submerger. La rapidité des premiers résultats est  fonction du nombre de tâches que vous avez aujourd’hui en attente et aussi du taux de remplissage actuel de votre agenda. Même si au cours des premières semaines, cela vous semble un peu bancal, persistez. Petit à petit vous allez récupérer une plus grande visibilité sur votre agenda et sur ce que vous faites de votre temps.

5/ Prévenir son entourage

Autre conseil, prévenez vos collaborateurs de votre méthode de travail et particulièrement du fait que vous ne souhaitez pas être dérangé lors de vos périodes de travail intense.

Enfin, accrochez vous à votre organisation. si vous passez du temps à mettre en place cette organisation et que n’importe qui peut vous faire changer d’avis et vous faire modifier votre planning, ce n’est pas la peine de commencer. Il est important de tenir la barre, même si dans les premiers temps cela peut vous paraitre rigide. Rappelez vous que c’est ce cadre qui va ensuite vous permettre de répondre favorablement même à des demandes inattendues, qui vous permettra aussi de respecter les délais annoncés avec une très grande fiabilité.

Vos interlocuteurs seront peut être un peu surpris au début que vous ne vous exécutiez pas de suite, quitte à abandonner vos sujets à vous. Mais quand vous leur répondrez que ce sera prêt tel jour à telle heure et que vous respecterez cet engagement, ils prendront confiance et surtout prendront aussi l’habitude de vous demander des choses avec un petit délai. Il est important “d’éduquer” en quelque sorte les demandeurs, au moins ceux qui peuvent l’être. Et cela marche aussi très bien quand il s’agit de clients ou de votre supérieur hiérarchique.

En rapport avec cet épisode, vous pourriez trouver des informations complémentaires dans les épisodes suivants :

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Si vous souhaitez gouter les bienfaits d’un accompagnement personnalisé pour vous permettre de mener une vie intentionnelle, de travailler sur vos croyances limitantes, ou tout autre sujet, contactez moi par mail à contact@priscillelivenais.com ou bien réservez directement un entretien découverte gratuit de 30 minutes via le lien : https://calendly.com/priscille-livenais/30min

La Rênoverie avec Rémi Mourier

Dans cet épisode, issue de mes RDV Au Couvre-Feu, je reçois Rémi Mourier. Rémi a créé une recyclerie, La Rênoverie dans l’Ain.

Après 10 ans chez Geodis/France Express, leader du transport express/messagerie, Rémi change de cap en 2017 pour monter une recyclerie, projet social et environnemental. Association sous agrément Atelier Chantier d’Insertion, l’activité démarre en novembre 2019, et compte désormais un douzaine de salariés, et autant de bénévoles actifs.

C’est l’histoire d’une reconversion réussie dans le domaine social, et d’ un support local fort, auprès des personnes en rupture avec la société.

Rémi nous explique en détail son parcours pour créer cette entreprise, le rôle social de cette aventure et son impact environnemental.

On y apprend aussi le rôle d’information de la Rênoverie auprès des écoles, avec la création d’oeuvres d’art à partir d’objets recyclés et aussi des entreprises, sous forme de “repair café”, nouvelle forme de team building.

Retrouvez Rémi sur les réseaux sociaux

https://www.linkedin.com/in/remimourier/

Bienvenue ! Recyclerie ouverte à tous

https://www.facebook.com/RecyclerieLaRenoverie/

https://www.linkedin.com/company/la-renoverie/

Photo by JR Harris on Unsplash

https://www.instagram.com/larenoverie/

 

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

De 2020 à 2021 – PVY 155

bilan et projets

Nous voici début 2021, à croire que cette année 2020 qui nous a à tous paru si terrible est finalement passée aussi vie que les années précédentes. Plus que jamais, cette année m’aura inciter à :

  • me concentrer sur les choses que je peux contrôler, et travailler uniquement sur ces choses-là
  • ne pas écouter les informations et la TV généraliste en général
  • prendre le temps de faire une activité physique, et je pratique quasiment tous les jours depuis avril, 3 séances quotidiennes : Tai Chi le matin, cardio ” doux” à midi et marche rapide / renforcement musculaire le soir. Ainsi en 2020 j’ai une moyenne quotidienne de 56 minutes d’exercices.
  • arrêter de fumer. Cela faisait longtemps que j’y pensais. J’avais arrêté moultes fois, dont 7 mois l’année précédente. Je n’étais pas une grosse fumeuse, avec 4 à 6 cigarettes slim ultra light par jour, mais c’était quand même trop. L’arrêt s’est fait sans aucune difficulté, avec l’écoute pendant une semaine avant la date buttoir d’audio/ video d’hypnose trouvées sur Youtube. Je ne sais pas si c’est cela ou ma détermination qui a été le plus fort, ou encore le magnifique livre de James Clear ” Atomic habits”, dont nous parlerons dans un prochain podcast, mais cela a été sans effort. Seul gros inconvénient, la prise de poids énorme, malgré la mise en place 1 mois auparavant de mon planning d’activités sportives et la surveillance de mes habitudes alimentaires. Cela fait partie de mes objectifs de 2021 de tenter de retrouver mon poids d’avant qui n’était déjà pas mon poids cible. On sort les rames cette année dans ce domaine.
  • apprendre à m’adapter, entre le télétravail mis en place début mars, la perte de mon emploi, les recherches d’un nouvel emploi et finalement la décision de passer à l’action sur un projet que j’avais dans mes cartons depuis des années à savoir créer mon entreprise. Cette fois c’est mes facultés de résilience qui sont entrées en jeu et ma capacité à ne pas me laisser abattre, en tout cas rarement et à envisager toujours tout un tas de possibilités, parfois très en amont d’une situation potentielle, pour avoir rapidement des alternatives.
  • apprendre à faire quelques stocks de nourritures er produits de première nécessité. Moi qui ne stockais rien du tout il a fallu que je m’y mette car les premières de confinement ont été pénibles.
  • me rendre compte que je n’avais pas vraiment besoin d’une voiture. J’utilisais déjà beaucoup les transports en commun avant le confinement. Et ma voiture ne sortait qu’occasionnellement le week end. En perdant mon emploi, je perds en même temps ma voiture de fonction. Après mures réflexions et échanges, j’en suis venue à me dire que pour le moment je fais sans voiture. Quand on est en banlieue parisienne, il y a les transports en communs, oui à conditions d’aller à Paris. Pour le banlieue à banlieue c’est une autre danse. Il me faut par exemple 73 minutes pour me rendre en bus à Pole Emploi de Versailles qui est à 8 km, contre 59 minutes pour aller à mon ancien bureau situé à 17 km. Donc c’est une certaine gymnastique à prévoir, notamment dans l’organisation des déplacements. Et je me suis aussi inscrite à tous les services possibles d’auto-partage entre particuliers. Je vous en parlerai dans le streetcast “dans les bouchons” je pense. et de toutes façons, vu ce que je vais percevoir de la part des assedic, j’ai plutôt intérêt à arriver à me passer de voiture, sinon il faudra que j’arrive à me passer de toit. Et en plus tout cela est bien meilleur pour la planète et cela compensera un peu mes émissions néfastes de mes futurs voyages.
  • Conforter l’importance des routines quand on est face à l’incertitude. J’ai plusieurs routines dans ma journée, au lever, au coucher, les heures d’apprentissages etc. Beaucoup de mes routines ( méditation, lecture, écoute de podcast) se faisaient dans les transports en communs le matin. Avec le confinement et la mise en place du télétravail, en ce qui me concerne toute l’année et à présent pour un bon moment, il a été important de créer de nouvelles routines. C’est encore difficile pour moi de m’y tenir très régulièrement, notamment l’écoute des podcasts. Aujourd’hui, j’ai dû mettre des heures fixes dans mon agenda, en pleine journée, pour écouter des podcasts, mais ce n’est pas l’idéal car j’ai tendance à zapper pour faire d’autres choses. Je fais actuellement des tests dans différents contextes pour voir ce qui va le mieux s’adapter et surtout rester sur le long terme, car je ne veux pas perdre cette source d’inspiration et de formation. J’ai personnellement ressenti que ces routines que j’avais, me permettaient de me sentir en contrôle de ce qui est sous MON contrôle, notamment durant les premières semaines du confinement. Aujourd’hui encore, à l’heure où tout est possible en 2021 et surtout le pire, me raccrocher à des horaires et des activités choisies et régulières me fait beaucoup de bien. Une chose cependant que je ne parvient pas à remettre en place c’est le lever super tôt. Je pense que je fais une contre réaction à des décennies de réveil entre 5.30 et 6 heures et là, même si je me couche suffisamment tôt pour avoir assez d’heures de sommeil et me lever tôt, je fais un blocage. J’ai donc abdiquer après des mois de vaines tentatives. Je me lève plus tard et fais ma routine matinale, comme avant, mais plus tard et c’est très bien comme cela aussi. Après tout, je suis chez moi toute la journée, je suis mon propre employeur, et personne ne vient me taper sur l’épaule quand je me remets sur mon ordi à 21.00.
  • Apprendre à vivre et à me détendre. C’est particulièrement vrai depuis mi-novembre, où mon activité professionnelle officielle a connu un fort déclin en terme d’heures travaillées par jour et où j’ai commencé à passer beaucoup de temps sur la création de mon activité; Et c’est encore plus vrai depuis le 1/01. Je me suis rendue compte, qu’en créant mon planning d’activité, avec ma semaine idéale etc, je repartais dans les travers que j’ai connu depuis près de 30 ans, c’est à dire un agenda plein à craquer, où tout est rempli ou presque pour éviter que n’importe qui vienne me coller des réunions sans m’en informer au préalable. Mais maintenant je n’ai plus cette contrainte. C’est moi qui paramètre quand je suis disponible pour des réunions, appels, coaching clients etc et quand je me dédie à d’autres activités nécessaires à mon entreprise, comme la création de contenu, les activités de prospections, la création des offres, l’administratif etc. Il est bon que je garde ma structuration habituelle, mon focus et ma grande discipline personnelle, mais je ne vais pas me mettre des emplois du temps encore plus remplis qu’avant. Si un matin, je décide de passer 10 minutes sous la douche de plus, ou bien de passer un peu de temps à jouer avec le chat ou bien à simplement admirer le lever de soleil, il n’y a rien de mal à cela, et personne ne va venir me faire une remarque. Alors on se détend.
  • Travailler mon réseau encore et toujours. L’événement que j’ai lancé sur un coup de tête en octobre – les RDV au Couvre Feu– m’a permis de renouer avec bon nombre de connaissances et d’anciens collègues pour mon plus grand plaisir. Au delà de ce que j’ai pu apprendre de certains métiers, des nouvelles carrières de mes contacts, cela a été aussi une grande source de conseils et de support de la part de personnes qui pour la plupart sont elles aussi déjà des entrepreneurs. Des échanges riches, des conseils précieux et des encouragements. C’est tout ce qu’il fallait pour que je saute le pas, ce que je n’osais faire dans mes réflexions depuis juillet à cause du Covid et de la crise sanitaire. Cela m’a encouragé aussi à solliciter mon réseau pour la validation de mes offres B to C notamment. En effet, je suis en ce moment une formation en ligne d’Amy Porterfield, grande gourou du marketing digital et une des étapes de la formation consistait à rencontrer des personnes que je considère comme appartenant à ma cible client afin de mieux appréhender leurs besoins et attentes. J’ai donc envoyé 80 mails dans mon réseau 2 jours avant Noel et en moins de 48 heures, j’ai planifié 25 RDV téléphoniques et j’ai encore des personnes qui me répondent et me proposent des RDV.
  • Cette année a été aussi pour moi celle de mes formations au coaching. Cela m’a permis de faire de nouvelles très belles rencontres , d’élargir mes horizons dans le domaines du développement personnel, de découvrir des sujets que je ne connaissais pas comme la PNL, la communication non Violente, La spirale dynamique etc. Et c’était un passage obligé et essentiel de mon plan de carrière.
Episode en vidéo
  • Cette année m’a aussi conforté quand à l’importance de ne pas différer ses projets, et à avoir un plan d’actions à long terme en place. En effet, j’ai pris la décision en 2019 de préparer mon diplôme de coach en 2020. Cela faisait partie d’un plan d’actions qui datait de plusieurs années et était une étape sur la création de ma future activité prévue un peu plus tard dans ma vie.  J’avais économisé les fonds nécessaires pour m’offrir cette formation. J’aurais pu me trouver des excuses pour ne pas le faire cette année, attendre encore un peu, être effrayée par la surcharge de travail en plus de mon emploi du temps déjà bien chargé. Mais j’ai fais le choix en conscience de me concentrer sur mon essentiel,  de mettre certaines activités que j’adore ( comme le podcast) en veille pendant plusieurs mois pour libérer le temps nécessaire à l’atteinte de cet objectif.  Et bien m’en a pris, car lorsque je me suis rendue compte, mi Octobre,  que toutes les démarches pour retrouver un travail étaient restées sans effets positifs et que Pole Emploi me tendait les bras, j’ai pu ” pivoter” et me lancer dans mon projet personnel, car une des pierres angulaires, à savoir ma certification de coach, était en poche. Sinon, il aurait fallu que j’attende de longs mois avant de pouvoir mettre en place mon projet. Planification des actions et exécution du plan, les maitres mots de mon organisation et qui se sont une fois de plus révélés des valeurs sures.
  • A coup sûr, en ce qui me concerne, cette année aura été certes bizarre et pesante  à cause de cette nouvelle maladie et de toutes les restrictions, mais en tout extrêmement bénéfique, probablement une des plus bénéfiques de ces dernières années. Je savais depuis longtemps que je n’étais pas l’animal le plus sociale du coin, je ne vis donc pas trop mal la plupart des restrictions et je mets ma petite pierre à l’édifice pour soutenir les restaurants locaux en commandant mon déjeuner 2 fois par semaine via Deliveroo. ( 10 € de réduction sur vos 4 ères commandes !!). Les restrictions budgétaires auxquelles je dois à présent faire face, vont mettre un terme, ou au minimum réduire la fréquence de ces achats, mais chacun fait ce qu’il peut, n’est ce pas.

Donc au final, une belle année d’apprentissage sur soi et aussi sur les autres.Et pour 2021, et bien à présent que j’ai sauté sans filet dans le bain de l’entrepreneuriat, il faut nager et trouver les clients, au quotidien pour remplir le frigo et garder un toit.

Toute aide, même petite est la bien venue, le partage de mes post, des likes, des commentaires, surtout sur linkedIn, des recommandations autour de vous. Dans les prochaines semaines, je vais faire le lancement de mon offre aux particuliers :

Accompagnement individuel sous forme de coaching en format “punch” 3 à 5 séances sur des situations professionnells

groupes mastermind petit format ( 4/5 personnes pendant 12 semaines) et grand format ( groupé privé avec caoching de groupe)

une application pour du e-learning adapté aux femmes actives et des micro actions à faire régulièrement

L’offre aux entreprises sera lancée dans la foulée, avec une accompagnement des femmes, particulièrement en période d’intégration ou de prise de nouvelles fonctions et avec le support là aussi de groupes de co-développement et de l’application de e learning et de micro doing.Une année charnière, une année chargée, et qui s’annonce passionnante. Je suis en train d’établir mes objectifs pour le 1er trimestre, selon la technique des 12 semaines( et je vous encourage à relire l’article ou réécouter le podcast où j’en parlais il y a quelques années). Productiv’You et Organis’Elles restent bien activent et sans doute même plus que jamais ! Pour le podcast, dans les prochaines semaines, vous aurez au programme la diffusion de certaines des interviews que j’ai faites dans les RDV au couvre Feu en novembre et aussi d’autres épisodes sur des livres et des thématiques habituelles. Je compte faire la part belle à la vidéo cette année. Stay tuned

A votre tour, comment s’est passé votre année 2020, qu’avez vous découvert et appris ? et que prévoyez vous pour 2021?

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

La Technique des 7 besoins – Véronique Lebon

7 besoins

Je reçois Véronique Lebon, consultante en rangement et organisation, conférencière, auteure du livre Le cercle vertueux du tri , édité chez Hachette.
Véronique accompagne les particuliers et les professionnels dans le tri et l’organisation des espaces en suivant La technique des sept besoins®, décrite dans le livre.

Dans cette interview elle partage la mise en oeuvre de la technique avec des astuces faciles à utiliser au quotidien.

C’est une technique pas -à-pas, à suivre à votre rythme. Véronique peut vous accompagner dans la mise en place de la technique de rangement et de désencombrement, à domicile et aussi en ligne.

Elle anime également des ateliers et des conférences sur les thèmes du rangement, de la consommation responsable, du bien-être chez soi… N’hésitez pas à la contacter pour organiser son intervention.
site: ledicia.fr
Facebook: https://ledicia.fr/coaching-rangement-a-distance/
instagram: https://www.instagram.com/ledicia_organisation/
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/v%C3%A9ronique-lebon-80b7a0a6/

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

L’utilisation de la CNV avec Aaron Lasserre

CNV

La CNV ou Communication Non Violente est au coeur de cette interview avec Aaron Lasserre, coach et utilisateur de la CNV depuis de nombreuses années.

D’un cursus juridique et amateur de pratiques philosophiques, le parcours professionnel d’Aaron Lasserre, dans l’univers bancaire témoigne d’expériences commerciales, managériales, et d’accompagnements de collaborateurs.

Initié aux communications de types non violentes lorsqu’il pratiquait les maraudes auprès de SDF, il a découvert le « processus CNV » en 2016.

Coach professionnel accrédité auprès de l’ICF, la « Communication Non Violente » occupe une place importante dans sa pratique. Et cela, tant auprès de couples qui rencontrent des difficultés, que dans le milieu professionnel (management, équipes).

Aaron partage son expérience de l’utilisation de la CNV, nous donne des exemples dans différents contextes, personnels ou professionnels.

Nous avons aussi parlé du père de la CNV, Marshall B. Rosenberg et d’un ouvrage de référence “Les mots sont des fenètres ( ou bien se sont des murs)” de Marshall Rosenberg ( lien sponsorisé)

Aaron sur LinkedIn
Site internet : https://aaronlasserre.wixsite.com/monsite

Vous pouvez regarder l’interview sur Youtube

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles des offres de Priscille Livenais

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

L’agilité à l’école, avec Laetitia Vangy

agilité

Dans cette interview, je reçois Laetitia Vangy, formatrice d’Anglais au CFA Cerfal Montsouris et Guy Lerat, coach Agile. Ils nous font part de leurs expériences d’utilisation des méthodes Agile dans l’enseignement.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les méthodes Agile, vous pouvez ré-écouter l’épisode 145 du podcast.

Parmi les avantages que Laetitia met en avant, suite à son expérience d’utilisation auprès de lycéens et post-bac, on retrouve :
– l’ augmentation de la participation des élèves
– une plus grande implication dans les activités proposées par le professeur
– de meilleurs résultats aux examens

Si vous voulez en savoir plus, et prendre contact avec Laetitia ou Guy voici les liens utiles :

LinkedIn Laetitia Vangy

LinkedIn Guy Lerat

LinkedIn Educagile

Site Educagile

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles des offres de Priscille Livenais

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d’informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.

Tri Spécial Confinement avec Pauline Levasseur

trier

Je reçois Pauline Levasseur, fondatrice du réseau de Home & Office Organizer By Pauline.

Depuis plusieurs années, elle apprend à ces clients à désencombrer, à ranger et à conserver le sbons gestes pour que cela dure dans le temps.

Elle nous propose d’utiliser le couvre feu pour faire le tri pendant quelques minutes. Et notamment, Pauline nous apprend à ranger nos livres.

  • Les mettre tous au même endroit
  • Revendre, donner, jeter les livres qu’on ne souhaite pas conserver ( Applications recommandées : Momox, Recyclivre, Longue Vie Aux Objets )
  • Ranger par couleur, taille, auteur etc en fonction de l’utilisation des livres ( Bibliothèque dormante ou vivante)

Retrouver Pauline sur les réseaux :

www.bypauline.fr

Facebook : https://www.facebook.com/lereseaubyPauline

voir le replay sur Youtube

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Comment gérer l’Incertitude – Sandrine Jourdren

Incertitude

Afinde nous aider à traverser l’incertitude de cette fin d’année, je reçois Sandrine Jourdren, Fondatrice d’Umenity. Experte en méditation de pleine conscience, elle nous guide avec douceur dans l’utilisation de la pleine de conscience pour faire face à l’incertitude. Et en cette période compliquée de crise sanitaire de la Covid19, toute aide est bienvenue.

Alors glissez vous avec douceur dans cet entretien et respirez.

Sandrine Jourdren anime des ateliers pour apprendre à méditer en toute confiance et bien accompagné.

Elle est aussi animatrice du Podcast Umenity, pour avoir régulièrement votre petite dose de méditation.

Enfin, c’est la voix française de l’application de méditation Calm.



Retrouvez Sandrine Jourdren sur les réseaux :

Page Linkedin Umenity : https://www.linkedin.com/company/umenity/

Page Linkedin de Sandrine : https://www.linkedin.com/in/sandrinejourdren/?originalSubdomain=fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/umenity1/

Site : https://www.umenity.com/

A voir ou revoir en vidéo

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

L’aide du coach en temps de crise – Hélène Gabas

hélène gabas

J’ai eu la joie de recevoir Hélène Gabas, dans le cadre de mes RDV Au Couvre Feu. Hélène est coach de vie. Nous avions déjà discuté toutes les deux il y a quelques années, à propos de sa reconversion.

A présent elle nous indique le support que peut fournir le coaching pour nous aider à faire face aux périodes de crise et celle que nous traversons tout particulièrement.

Apprendre à observer ses émotions, les laisser passer sans pour autant entrer dans un mode réactif fait partie des outils que le coach peut vous aider à développer.

Contacter Hélène Gabas : https://www.gabas-coachdevie.com/

linkedin : https://www.linkedin.com/in/h%C3%A9l%C3%A8ne-gabas-1a73a3118/

Facebook : https://www.facebook.com/helenegabascoachdevie

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Une reconversion en Embélie – Frédérique Elie

Frédérique Elie

L’interview que je vous propose aujourd’hui est celle de Frédérique Elie. Elle vient de lancer l’Embélie, un espace dédié aux profesionnelles du bien-être.

Chimiste de formation supérieure, Frédérique Elie a connu plusieurs expériences professionnelles dans divers domaines: assurance qualité, réglementation des dispositifs médicaux, essais cliniques, pharmacovigilance. Elle a côtoyé à la fois les entreprises privées et publiques. Il y a trois ans elle décide de changer de vie et de créer sa vie professionnelle. Elle crée son entreprise: un centre de référence pour entrepreneurs en bien être qui y trouveront des espaces de travail clefs en main. Ainsi que pour le public qui aura un lieu où trouver des professionnels sélectionnés pour leur compétences et qualités.

Le principal conseil proposé par Frédérique suite à sa reconversion, est de ne pas hésiter à aller voir des spécialistes. Ils vont pouvoir vous aider avec des conseils précis relatifs à votre situation personnelle ( Comptable, avocat etc)

Voici les liens pour suivre Frédérique Elie et qui sait, travailler avec elle.

Voici les liens: Page Facebook de l’Embélie

Profil Linkedin Frédérique: Linkedin Fredérique

Linkedin de l’Embélie : https://www.linkedin.com/company/l-emb%C3%A9lie

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Become a Patron!

Des projets à l’Organisation – Delphine Falcoz – RDV #2

Delphine Falcoz

Dans le cadre  des RDV Au Couvre Feu, j’ai reçu une nouvelle fois Delphine Falcoz, qui nous ouvre les portes de son organisation de maman et entrepreneure.

Retrouvez Delphine Falcoz :

Site : www.supp-projects.com
LinkedIn : http://linkedin.com/company/supp-projects
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCDFcNWk5gk6Rnl-EqSVRhVQ

La Gestion de Projets à L’école avec Delphine Falcoz

GESTION DE PROJET

Dans cet épisode, nous allons parler de Gestion de Projets et voir que ce n’est pas réservé au monde professionnel, ni aux adultes.

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous faire connaitre Delphine Falcoz, que j’ai eu la chance de rencontrer il y a quelques années dans le cadre de nos activités professionnelles respectives.

Nous sommes restées en contact, Delphine est aujourd’hui entrepreneuse et propose des services de conseils en Gestion de Projets et en Supply Chain.

Soutenez la production du podcast

Elle nous fait découvrir dans cet épisode une initiative que j’ai trouvé absolument géniale, l’apprentissage de la gestion de projets aux enfants, à l’école. Alors, comme vous allez le voir, nous sommes bien dans un contexte scolaire. Et dans le milieu des enfants, donc tout est adapté pour leur permettre de gérer leurs projets scolaires. Ils vont apprendre ainsi les bases qui les aideront dans leur scolarité et plus tard dans leur vie d’adultes.

Le livre conseillé par Delphine : Le bonheur est dans le réseau de Jean Christian Rivet

Son truc d’organisation : la planification

Proverbes : ” Tout est question de priorité ” ; ( commencer par le plus désagréable), ” en suivant le chemin qui s’appelle plus tard, on arrive sur la place qui s’appelle jamais” Sénèque ; et enfin : ” C’est dans la tête”

La vidéo pour les enfants, à retrouver sur la chaîne YouTube : https://youtu.be/Z7WMPeWk-Ck

Disponible également en anglais :  https://youtu.be/u3kHHbzUtCk

Son profil LinkedIn : www.linkedin.com/in/delphinefalcoz

Les liens pros Supp-Projects :

LinkedIn : http://linkedin.com/company/supp-projects

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCDFcNWk5gk6Rnl-EqSVRhVQ

Son site internet : https://www.supp-projects.com/

Autre ressource mentionnée : La méthode GTD spécial Ados de David Allen, Mike Williams et Mark Wallace

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

Suivez l’interview sur la Chaine Youtube

Etre Zen et Pro avec Pierre Peigné

Dans cette interview de Pierre Peigné de Zen et Pro, retrouvé des éléments précis pour vous permettre d’identifier les signes précurseurs du burn out, et surtout des éléments pour vous permettre de l’éviter.

Vous pourrez retrouver Pierre sur les réseaux suivants :

Site web 
 
Retrouvez mon interview sur Zen et Pro 
 
Profil Facebook 
 
Page Facebook Zen et Pro 
 
Profil LinkedIn 
 
Page LinkedIn Zen et Pro 
 

La constance pour le succès

Cela fait quasiment 2 mois que nous sommes confinés, vous vous étiez dit que vous alliez faire des tas de choses et alors que le déconfinement se profile, vous n’avez rien fait. Rassurez vous, vous n’êtes certainement pas le seul et voici 5  éléments pour rester persistent et régulier dans vos efforts.

1/ Gardez les yeux sur votre pourquoi

Pour rester connecté à ce que vous souhaitez faire sur le long terme, vous devez avoir une vision claire et attractive de ce que vous voulez obtenir ou atteindre, et savoir pourquoi vous voulez le faire. Par exemple, il est plus facile de faire des économies de façon constance et régulière, si vous faites des économies pour quelque chose d’important pour vous, comme acheter votre première voiture, votre premier appartement, ou vous offrir un voyage de rêve pour vos 40 ans.
Pour tout ce que nous entreprenons qui a de l’importance, comme démarrer et faire vivre son entreprise, se décider à écrire un livre, vouloir reprendre son corps en main, tout cela demande des efforts sur le long terme, et pas juste un petit coup de collier une fois de temps à autre. Cela  se construit petit à petit avec tout ce que nous faisons tous les jours. Et pour les jours où il y a un petit coup de mou, se rappeler le pourquoi nous le faisons est essentiel et nous permet de continuer à avancer, un pas à la fois.

2/ Choisissez votre combat

Vous noterez que combat est au singulier. Il est essentiel de ne pas vouloir courir trop de lièvres à la fois. On prend un objectif, un seul, on crée la ou les habitudes qui nous permettront d’atteindre cet objectif, en les mettant en place, une à la fois, et ensuite quand cet objectif est atteint, on passe à un autre. Cette limitation que nous devons nous imposer, tient au fait que nous avons une capacité très limitée de volonté et de discipline et que si nous devons utiliser notre volonté, en plus de notre pourquoi, pour trop de choses en même temps, nous allons rapidement être à court de volonté et on va abandonner en route. C’est pour cela que l’on déconseille d’arrêter de fumer ET en même temps d’arrêter de manger du sucre, 2 choses très addictives. Les chances de parvenir à tenir sur le long terme sont très minces voire quasi inexistantes. 
Alors on choisit une chose et on s’y tient jusqu’à ce que ce soit une habitude si on veut la conserver, comme faire du sport tous les jours, ou bien si c’est un objectif d’étape, jusqu’à ce que nous ayons atteint l’étape.

3/ Planifiez-le

Si vous avez lu Steven Covey, vous vous souvenez peut être qu’il a donné le secret le plus important quand il s’agit d’être consistent et régulier, « Ne priorisez pas votre planning, mais planifiez vos priorités ». Ce qui veut dire, qu’au moment de faire votre programme hebdomadaire, quotidien, mensuel, annuel, vous devez clairement mettre en premier, tout ce qui est essentiel pour vous, vos priorités. C’est une idée dont je parle souvent. On n’essaie pas de faire tenir dans un agenda surchargé, des priorités en faisant une place ici et là.
Non, on part d’une page blanche dans son agenda, on inscrit ses priorités où et quand elles doivent avoir lieu et tout le reste va s’organiser autour de ces priorités. C’est le seul moyen efficace pour tenir bon sur vos priorités. Pensez à cet exemple que l’on retrouve partout sur internet, ce professeur qui fait une expérience avec la jar qu’il doit remplir avec des pierres, des cailloux du sable et de l’eau. En fonction de l’ordre de remplissage , tout rentre ou la moitié reste dehors. Idem avec votre agenda et votre programme. Ce qui compte en premier et le reste ensuite. Vous allez construire toute votre vie autour de votre priorité et cela arrivera quoiqu’il se passe.

La constance

Publiée par Productiv' You sur Lundi 4 mai 2020
Regardez la vidéo de cette article sur Facebook ( aussi disponible sur Instragram et Youtube)

4/ Ignorez votre petite voix

je vous conseille souvent de ne pas écouter la petite voix dans votre tête, qui dit «  Oulala, je ne le sens pas aujourd’hui ». Et nous avons tous cette petite voix, qui nous invente des tas raisons pour ne pas faire quelque chose. Il fait trop chaud, trop froid, vous êtes fatigués, la nuit a été courte, vous avez mal au ventre, vous avez passez une sale journée et j’en passe, vous voyez très bien ce que je veux dire. Il s’agit d’effacer ce que cette voix nous dit, de ne prêter aucune attention à ce qu’elle peut bien nous raconter, cette petite voix, et à faire ce que nous devons faire pour avancer.  Comme le dit Rory Vaden, dans son livre « Take the Stairs », nous avons le choix de laisser tomber, ou bien celui de faire ce que nous devons faire pour atteindre nos objectifs, même quand on ne se sent pas de le faire.
Imaginez un athlète professionnel qui un jour sur 2 regardez le météo, et je dirais, » oh il fait un peu gris, un peu frais, je vais plutôt rester au chaud et regarder Netflix toute la journée et on verra demain pour l’entrainement » personne ne miserait sur son succès. C’est idem pour nous dans tout ce que nous faisons. Il est hautement improbable qu’un business rentable, une promotion, ou n’importe quel succès dans votre vie ne tienne qu’à une seule et unique action, mais plutôt à un ensemble d’actions, effectuées très régulièrement sur une longue voire très longue période de temps. Alors on éteint la petite voix.
Et je voudrais aussi faire un petit aparté sur le fait d’écouter son corps. J’entends beaucoup ces dernières années des gens qui disent, il faut écouter son corps, il faut prendre soin de soi, écouter ce que le corps nous dit. Alors oui, ce que le corps vous dit, pas ce que la petite voix de la démotivation, pas le cerveau reptilien qui vous dit d’économiser vos efforts en vue d’une prochaine fuite ou d’un combat. Et très sincèrement, je pense que beaucoup se retranche vers le pseudo language du corps, pour ne pas en faire beaucoup, voire ne rien faire du tout. Ils se racontent eux même des histoires, mais en aucun cas c’est le corps qui parle. Alors soyez vigilant à ne pas vous mettre vous même dans un cercle d’échec en vous racontant des histoires.  

5/ Restez dans la course.

Le sujet ici c’est d’abandonner cette idée de tout ou rien. Souvent on se fixe un objectif, on fait son beau tableau de suivi et un jour, on ne fait pas ce qui était prévu. Par exemple, vous avez décidé de méditer tous les jours et un jour vous ne méditez pas. cela ne veut pas dire, que tout est foutu, que vous êtes incapable de tenir aucun objectif et que c’est raté. Là encore, c’est votre petite voix intérieure, qui n’attend que ça de vous torpiller le moral un peu plus, qui est à l’œuvre. Vous avez raté une fois, et bien tant pis, demain est un autre jour et vous reprenez là où vous avez arrêté.
Je vais prendre un exemple qui devrait vous parler. Vous avez décidé de lire tous les soirs pendant 15 minutes. Et hop, vous voilà tous les soirs avec un bon bouquin, à lire quelques minutes avant de dormir. Et puis un jour, vous rentrez super tard du boulot, vous êtes claqué et à peine dans votre lit vous vous endormez. Est ce pour autant, que vous allez vous auto-flageller par ce que vous n’avez pas lu hier et que du coup, vous vous dites que vous allez devoir reprendre votre livre à la page 1 alors que vous étiez à l’avant dernier chapitre ? Biensûr que non, vous allez reprendre là où vous étiez arrêtés. C’est pareil si vous avez une journée sans sport, un écart lors d’un repas, sur votre diète, etc.  Vous pouvez vous remettre immédiatement en selle.
Par contre, si je reprends mon exemple, si vous ne lisez plus pendant 1 an, il y a des chances que vous deviez reprendre de 0, car vous aurez oublié ce que vous avez lu. Même chose si vous abandonnez votre diète pendant trop longtemps, ou votre entraînement sportif.
Donc, un écart ce n’est pas la fin du monde, on prend acte et on avance immédiatement et on ne se fait pas des films sur notre pseudo manque de volonté etc. Nous ne sommes pas des machines. c’était un accident et il y en aura d’autres. Alors on mobilise son esprit et si on fait un écart, on reprend le chemin, avant qu’il ne soit trop tard et qu’on doive tout reprendre à 0.
Alors en avant. Marche et rappelez vous que le succès, dans quelque entreprise que ce soit, n’arrive pas d’un coup, ni en une nuit, mais à force de persistence et de constance.

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

10 conseils pour le Télé Travail

Je partage aujourd’hui quelques pratiques pour le télétravail. Les événements actuels ont poussé beaucoup d’entreprise citoyennes à mettre en place le travail à domicile. Pour certains c’est une grande première, pour d’autres, une habitude irrégulière. Voici donc mon partage de pratiques.

1/ la veille , le week end :

1.1 préparez vos repas à l’avance.

Vous aviez l’habitude de descendre au self, de vous faire livrer, ou d’apporter votre lunch box, faites de même. Habituellement quand je télétravaille, je me fais livrer mon déjeuner pour gagner du temps. Avec la fermeture de tous les commerces non essentiels, il sera impossible pour moi de me faire livrer. Je suis donc allée acheter un peu plus de provisions, incluant quelques plats préparés, car je sais que mes pauses déjeuners ne pourront dépasser une heure, comme au bureau et donc je pourrai préchauffer rapidement un truc. Si vous télé-travaillez et avez aussi vos enfants, en préparant les repas à l’avance pour vous épargnerez le casse tête du « on mange quoi / quand ».

1.2. si vous êtes avec votre conjoint, prévoyez la veille votre organisation.

Il faudra peut être répartir le temps de surveillance des enfants, avec l’un qui travaille très tôt et l’autre qui s’occupe des enfants, et inversement en fonction des rythmes, des réunions virtuelles prévues etc. Si vous vivez seul(e) avec des enfants, peut être avez vous un/une voisine avec qui vous pouvez définir une organisation similaire.

2/ Le matin

Il est fort possible que vous gagniez beaucoup de temps le matin, car vous allez économiser sur votre temps de trajet. Plusieurs options :

  • vous dormez un peu plus tous les matins, si vous avez en plus vos “nains”, vous aurez sans doute besoin de forces
  • vous vous levez à la même heure que d’habitude, et vous profitez du temps supplémentaire pour vous créer une routine à vous : lire, faire une activité sportive, méditer, bref tout ce que vous réviez de faire le matin depuis des années mais vous n’y arriviez pas. L’adversité permet parfois de créer de nouvelles opportunités.
  • vous commencez votre journée de travail plus tôt.
  • vous prenez simplement plus de temps le matin, pour votre routine familiale.

ou bien vous faite une mixte des 4 en fonction du temps que vous gagnez sur les transports.

3/ Habillez vous

Il est important d’envoyer à votre cerveau le signal que vous allez travailler même si vous êtes dans votre environnement personnel. Sans forcément vous habillez en business, ne restez pas en pyjama. Habillez vous correctement. Surtout que, vous allez probablement faire beaucoup de conférences en ligne, et vous avez peut être un chef qui n’est pas du tout à l’aise avec le télétravail, bien souvent car lui même est très indiscipliné, et qui vous demandera d’une façon où d’une autre d’allumer votre caméra. Si vous êtes en pyjama … ça va pas le faire. Et puis, après plusieurs jours à la maison, vous verrez que vous serez content de voir vos collègues en video.

4/ trouvez votre place

Tout comme vous avez un bureau physique, vous allez vous définir une place pour poser votre ordinateur et vos petites affaires. de préférence gardez toujours le même lieu ce qui va contribuer à signaler à votre cerveau que vous êtes au travail. Si vos enfants sont là aussi, indiquez leur clairement que c’est votre bureau et pas un lieu de jeu, même s’il s’agit d’un mètre carré dans le salon.

5/ organisez votre petit espace

votre PC, chargeur, une banette pour déposer vos papiers et éviter les feuilles volantes, votre carnet de note. Gardez cet espace le plus rangé possible, car bien souvent cet espace ne sera pas très grand, et parfois même vous devrez le remballer en fin de journée, si vous travaillez sur la table à manger par exemple. 

  6/ respectez votre agenda

Il est très probable que vous aviez pleins de choses déjà dans votre agenda pour cet semaine, suivez votre agenda et suivez vos routines habituelles. Si lundi matin vous avez l’habitude de faire votre revue GTD, de planifier vos prochaines semaines, ne changez rien. C’est votre lieu de travail qui a changé pas votre travail.

  7/ restez concentré

Ce n’est pas parce que vos ados vous font croire qu’ils peuvent faire leur devoir, tout en jouant à LOL ou WOW ou autre, et en même temps écouter de la musique, et chatter sur snapchat, que vous allez réussir à travailler en regardant Netflix ou en surfant sur les réseaux sociaux depuis votre tablette. Non, vous êtes au travail, comportez vous comme si vous étiez au travail. Utilisez les techniques habitudes, timeblocking, pomodoro. Et aussi, tout particulièrement pour les mamans, on n’en profite pas pour faire une lessive, le ménage en retard. Non, restez sur votre travail. Vous pouvez vous allouer quelques temps de pause, où vous pourrez gérer quelques trucs perso. 

8/ Faites des pauses

J’insiste sur les pauses. Quand on travaille au bureau, comme on est sans arrêt interrompu, on a de ce fait tout le temps des pauses dans notre travail. Quand on est seul à la maison, on peut avoir tendance à travailler non stop pendant des heures sans même s’en apercevoir. Il faut donc penser à se programmer des pauses, pour reposer votre cerveau, allez marcher quelques minutes, faites 10 minutes de méditation, mais surtout pensez à couper régulièrement.

9/ Restez connecté avec votre équipe

Les outils de communication nous permettent de rester facilement connectés avec notre équipe. Si vous aviez l’habitude de faire une rapide réunion quotidienne en début de journée, maintenez là avec Zoom ou skype. Et si vous n’aviez pas de point quotidien, c’est l’occasion aussi de permettre à chacun de se synchroniser, de prendre des nouvelles. On peut aussi garder les connections ouvertes, notamment audio, ce qui peut permettre de travailler un peu comme au bureau, notamment pour ceux qui travaillent côte à côte et qui ont besoin de demander un renseignement ou de partager rapidement une information qui vient de tomber, sans devoir faire un mail à tout le monde.

Gardez à l’esprit que tout le monde n’a pas la même facilité à travailler seul, que certains sont facilement distraits. En prévoyant des points d’avancement réguliers, vous leur permettez de conserver le rythme et de ne pas se laisser distraire par des séries ou des réseaux sociaux. C’est en fonction bien évidemment de la maturité de votre équipe face au télétravail.

10/ Terminez votre journée

En fin de journée, vous allez aussi regagner le temps de trajet. Si vous êtes un accro du boulot vous pouvez travailler plus longtemps, ou bien profiter de ce temps disponible pour là encore en profiter pour vous mettre à une nouvelle activité, sortir faire du sport, aller marcher, passer plus de temps que d’habitude avec votre conjoints, faire des activités en famille, vous mettre à la guitare, lire, écrire.  Surtout évitez de vous noyer dans les informations, fausses ou vraies, pour ne pas vous miner le moral. 

Voici des liens supplémentaires, si vous êtes à la maison avec vos enfants sans travaillez, pour organiser vos journées, un article très pertinent de Stéphanie Genevois de Bien-Être organisée et aussi une liste de sites où l’on peut trouver des ressources pour accompagner les enfants en maintenant l’apprentissage. http://bien-etre-organisee.com/organiser-pour-garder-enfants-maison/

Un lien pour trouver des activités en ligne pour les enfants : https://taleming.com/occuper-enfants-maison-coronavirus/

Et aussi un épisode de « J’ai lu ton mail » qui donne des conseils précis sur l’organisation de votre travail à la maison. https://open.spotify.com/episode/4SbJFduU2OMhoMiW3Dsif8

Prenez soin de vous ! A très vite.

J’aimerais avoir votre feed-back, alors n’hésitez pas à partager vos questions, vos trucs en vous connectant avec moi sur Twitter, Facebook ou Instagram et Pinterest ou bien en commentaire en dessous de cet article.

bb

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram